460 MORTS ET DES MOUCHES de Guy ADRIAN

Publié le par livrement_ka

460 MORTS ET DES MOUCHES de Guy ADRIAN
460 MORTS ET DES MOUCHES de Guy ADRIAN

Titre :  460 MOTS ET DES MOUCHES

Auteur : Guy ADRIAN

Editions : Le Texte vivant

Genre : Polar - roman - humour

Dépôt légal : Octobre 2018

Nombre de pages : 282

Prix : 17 €

 

Dix huitième livre de l'année 2019

 

Présentation physique du livre :

C'est un livre de format moyen qui comprend environ 300 pages.

La couverture représente le dessin d'un mouche écrasée par une tapette à insectes.

 

Résumé : 

Une résidence tranquille qui abrite de nombreux retraités est le théâtre d'un crime odieux et sanglant. Ce crime laisse place à une imagination débordante de la part des autres habitants.

La victime est un retraité qui est retrouvé dans une position inconfortable et qui a été émasculé. Son aide-ménagère se trouve dans une autre chambre dans un état proche du coma suite à l'absorption de médicaments. Et de partout dans l'appartement, des mouches, beaucoup de mouches.

Le tout découvert par le fils de la victime.

Que s'est-il passé dans ce huis clos? Pourquoi y a t'il de nombreuses mouches ? Que va raconter l'aide ménagère au sortir de son état ?

 

Sur l'auteur et son univers

 

  Tout d'abord destiné à exercer le métier de professeur des
  collèges, mais devenu enseignant-chercheur ; formé en
  chimie organique, en biologie et en pharmacologie,
  Guy Adrian a poursuivi une carrière dans l'industrie
  pharmaceutique en tant que directeur de recherche, puis
  consultant en parcourant notre vaste monde. Après une
  retraite précoce, il s'est lancé dans la peinture figurative
  puis dans l'écriture de techno-thrillers. Résidant à Lyon, il
  essaye d'appliquer le précepte d'un célèbre lyonnais d'adoption :
  « Fais ce que voudras ! ». Marilyn et l'ange turfiste est
  son deuxième roman.

 

Sur la maison d'éditions : cf elle-même

C'est une maison d'éditions indépendante.

 

"Nos éditions font le plus souvent l'objet d'une campagne de financement participatif, sur Ulule, qui nous permet de constituer des communautés de lecteurs autour de nos ouvrages et leurs auteurs, de développer des projet éditoriaux ambitieux autour du livre numérique enrichi.

 

Nous avons édité depuis 2013 des livres sur la musique (Alan Véga, conversation avec un indien ; Des voix dans le corridor ; Downtown Manhattan 78-82)des livres de cuisine (Pump up the cook ; Cuisiner le monde), des livres d'humour (Délicieusement désinvolte ; Ça va être ta fête), des livres insolites (Paris Horribilis ; Qui a peur des chats noirs ?), des livres fantastiques et de science-fiction (Les aventures fantastiques du Prince Jérémie ; Marilyn et l'ange turfiste)."

 

Avis :

Merci encore à l'auteur de m'avoir proposé ce livre.

Dès le départ, l'histoire m'a happée. Mais au fur et à mesure que j'avançais, j'ai trouvé certains passages un peu longs, et les explications sur les variétés de mouches, et autres un peu pesantes et alourdissant ma lecture. 

Puis de nouveau, des rebondissements à tout va dans le dernier tiers du livre m'ont transportée. Cette dernière partie était tout simplement à dévorer.

 

Sur le fond de l'histoire :

Sur fond d'épidémie plus que mystérieuse, plusieurs crimes sont commis. 

Un mélange de thriller, de polar, de sexe, de sado-masochisme et beaucoup d'humour et de second degré se retrouvent dans ce livre.

Et pour couronner le tout des rites sataniques, de jeunes femmes fantasques.... à faire perdre la tête.

Une véritable épopée, un récit entraînant qui m'a souvent fait sourire et quelques fois rire.

Malgré certains passages trop longs, sincèrement, j'ai vraiment apprécié le style de chacun des personnages : qu'ils soient victimes, tueurs ou simples spectateurs.

On perçoit dans l'écriture de l'auteur, sa passion pour les sciences. Peu être un peu trop pour quelqu'un qui n'a que peu de connaissance dans ces matières.

 

Sur la forme de l'histoire :

Le livre comprend plusieurs chapitres.

L'écrit n'est pas tellement aéré et le texte est quelquefois un peu lourd et la lecture de ce fait, pesante. On se perd dans de nombreux détails qui sont pour moi non essentiels.

Ce livre s'adresse à des lecteurs avertis. Quelques passages un peu crus, sont à noter; mais ils font partie intégrante du livre et de l'histoire. Et ils ont bien leur place dans ce récit parfois glauque, border-line mais terriblement teinté d'humour décalé.

 

Conclusion :

Alors vous aimez les livres avec de l'humour noir et les polars ? Foncez. 

Et si vous n'aimez pas ce genre, lisez-le pour changer d'avis.

460 MORTS ET DES MOUCHES de Guy ADRIAN

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article