Battue ! de Virginie Vanos

Publié le par livrement_ka

Battue !  de Virginie Vanos

Titre :  BATTUE !

Auteur : Virginie Vanos

Editions : Edilivre classique Collection

Genre : Témoignage

Dépôt légal : Mars 2013

Nombre de pages : 227

Prix : 22,50 €

Deuxième livre de l'année 2019

 

Présentation du livre : C'est un livre entre le poche et le grand. Encore une fois le format que j'affectionne. Je lis le plus souvent le soir après manger, soit dans mon canapé soit dans mon lit, et il est vrai que ces formats sont idéaux à tenir et écrits suffisamment gros.

La couverture est semi-rigide , blanche (très sobre), avec juste le titre au milieu, le nom de l'auteur en haut, et des éditions en bas.

 

 

Résumé : 

L'auteure raconte deux ans de sa vie passée au côté d'un compagnon violent tant physiquement, que verbalement et psychologiquement. 

Ce compagnon est issu d'une famille aisée iranienne et a une soeur. Cette famille le soutient.

Virginie quant à elle a un frère Dimitri avec lequel les relations ne sont pas au beau fixe. Ils semblent appartenir à deux mondes différents. Ils vivent chez leurs parents. 

Virginie se laisse au fil du temps envahir par cette relation toxique et au final dévastatrice pour sa santé, son moral. Cette relation devient néanmoins plus que prenante pour elle et elle n'arrive pas à s'en défaire ni à se sortir de ce tourbillon de décadences.

Un évènement va permettre un rapprochement entre Virginie et son frère, qui n'aura alors de cesse de protéger sa soeur à sa manière.

Sa relation avec Reza devient vite angoissante et oppressante. Est-ce sa fragilité ou au contraire sa force qui l'oblige à rester avec lui et à revenir toujours vers lui. 

Virginie arrivera t'elle à sortir des griffes de ce compagnon anxiogène et pervers ??? de quelle manière ??? avec l'aide de quelles personnes ?? Arrivera t'elle à remonter la pente et à sortir de cet engrenage infernal ??

 

Avis :

Premièrement un grand merci à Virginie Vanos pour m'avoir fait parvenir ce livre en service de presse. 

Elle a une manière très à elle de raconter la souffrance qu'elle a endurée au cours de ses deux années avec ce compagnon totalement inhumain.

Peut être se cache t'elle derrière ce style pour ne pas vouloir se poser aux yeux des lecteurs en victime, et arriver à dépasser son côté pudique et le côté intime de son histoire ? Car elle semble ne cacher que peu de choses des humiliations qu'elle a subies et elle n'hésite pas à raconter la vie un peu légère qu'elle menait avant sa rencontre avec Reza.

 

Sur le fond de l'histoire :

L'auteure nous fait part de son mal-être et de sa rencontre avec une personne qui par sa personnalité à réussi à l'attraper dans ses filets.

Charmeur au début, Reza révèle vite son vrai visage de pervers, de personne violente.

Nous sommes en pleines violences conjugales : ses violences étant autant des violences physiques, que morales, verbales et surtout psychologiques. Comme tout pervers, ce dernier arrive à provoquer chez sa victime un sentiment de culpabilité et à se faire pardonner avec des mensonges, des pleurs.

Le lecteur, malgré tout, comprend peu à peu pourquoi Virginie, sans cesse humiliée, battue et torturée, perd confiance en elle et se retrouve à avoir peur que ce compagnon la quitte.

L'auteure nous emmène dans son combat pour lutter à sa manière contre cette personne néfaste.

Se sont mélés dans ma tête des sentiments :

- de haine (contre ce genre d'individus ; même si cela devient de plus en plus dénoncé par les femmes aujourd'hui),

- d'incompréhension (pourquoi Virginie ne part pas, qu'est ce qui la retient auprès de ce compagnon plus que pervers et totalement instable, addict des drogues, de l'alcool, d'une vie totalement dissolue),

- d'impuissance (lire après coup et ne rien pouvoir faire pour empêcher que cela ne se reproduise encore et encore)

- de colère (contre les personnages secondaires qui semblent être légèrement indifférents à tout cela ou tout simplement d'accord )

- de gâchis (les conséquences des drogues et de l'alcool sur toute personne)

- et aussi de soulagement (lors du rapprochement de Virginie et Dimitri et de la présence de Fabien, ami de toujours)

 

Sur la forme de l'histoire :

Je relève surtout que l'auteure narre avec ironie, et humour (noir) son histoire bouleversante. Les termes employés sont quelques fois vulgaires mais ne choquent pas tant ils font partie intégrante du récit et de l'ambiance. On assiste impuissants à ce déferlement de violence. 

Malgré l'aspect un peu brut de l'écriture, on ressent bien le sentiment de révolte de Virginie, qui ne cesse d'essayer de sortir de cette vie faite de décadences, avec sa force et sa santé. Elle semble faire ce qu'elle peut pour relever la tête mais toujours avec un esprit de vengeance. 

Les personnages sont présentés par l'auteur avec une fiche signalétique incluant notamment notamment les sentiments qu'elle éprouve pour eux.

Le livre est divisé en chapitre; lesquels sont agrémentés d'une ou plusieurs citations qui ont tout à fait leur place dans l'histoire.

 

Exemples :

On ne frappe pas un ennemi à terre. Mais alors quand ? Sacha Guitry

De nos jours on survit à tout sauf à la mort. Oscar Wilde

 

L'auteure utilise des phrases en majuscules pour exprimer des dialogues forts et puissants. Les mots semblent hurlés par les protagonistes.

 

Conclusion :

J'aime les livre de témoignages. Même si l'histoire est bouleversante, la manière de la raconter est quelque peu originale. Je l'ai lue en une seule fois.

N'ayant pas l'habitude de cette manière de raconter, je suis un peu mitigée mais je ne peux que vous pousser à le lire pour vous faire votre propre idée. Et l'histoire reste néanmoins un sujet d'actualité.

 

Sur l'auteur et son univers : cf edilivre

Virginie Vanos est née en 1979. Après un parcours scolaire des plus farfelus, elle est passée tour à tour sur les planches, devant les caméras et des deux côtés de l'appareil photo. Auteur de fascicules d'expo, de romans d'humour, d'un roman autobiographique et d'un essai sociologique ....
Battue !  de Virginie Vanos

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article