CE QUI NE TUE PAS de Rachel ABBOTT

Publié le par livrement_ka

CE QUI NE TUE PAS de Rachel ABBOTT

 

Titre :  CE QUI NE TUE PAS

Auteur : Rachel Abbott


Editions : Belfond


Genre : Thriller
Nombre de pages : 376
Date : 2019
Prix : 19,90 €

Présentation physique du livre :
Un livre de grand format qui comprend presque 400 pages ?
La couverture représente de nuit une falaise en bord de mer.

 

Résumé : 
 

Rivalité féminine, faux-semblants, manipulation et vengeance mortelle... La reine du polar anglais revient en force avec un thriller aussi retors qu'addictif.
Cleo North sait qu'elle devrait se réjouir pour son petit frère Marcus. Pourtant, rien n'y fait, elle ne sent pas du tout sa nouvelle compagne, Evie, et voit d'un très mauvais œil l'influence croissante de la jeune femme sur son frère. Et puis que signifie cette propension à se blesser " accidentellement " sans arrêt ? Une manière d'attirer encore davantage l'attention de Marcus ? Comme si son pauvre frère, cet artiste si talentueux et si vulnérable, n'avait pas été déjà assez éprouvé par le décès de sa première épouse...
Un soir, un appel à la police, deux corps retrouvés dans la somptueuse demeure des North. Celui de Marcus sans vie, celui d'Evie ensanglanté. Un jeu sexuel scabreux ? Une dispute qui aurait mal tourné ?
Derrière les apparences, qui est le bourreau et qui est la victime ? À travers les voix d'Evie et de Cleo, deux visages du défunt émergent.
Pour l'agent Stephanie King commence l'enquête la plus brutale, la plus ahurissante de sa carrière.

 

Sur l'auteur et son univers :
 

Nationalité : Royaume-Uni 
Biographie : 
Rachel Abbott est auteur de thriller psychologique.
Elle a passé la plupart de sa vie professionnelle en tant que directeur général d'une société de médias interactifs, de développement de logiciels et de sites Web.
Autopublié, son roman "Illusions Fatales" (Only the Innocent, 2011) a atteint en à peine trois mois la première place des ventes de livres numériques.
Rachel Abbott a été "la sensation ebook de 2012" selon les mots du Guardian. 
Elle vit sur l’île d'Aurigny. 

site de l'auteure:
http://www.rachel-abbott.com/ 

 

Sur les éditions :


Découvreur de talents, éditeur des auteurs les plus prestigieux, Belfond étranger couvre une large gamme, du littéraire au grand public, du polar au roman féminin et aux livres cultes de la collection « Vintage ». Belfond étranger publie également des documents engagés, ainsi que des ouvrages entre spiritualité et développement personnel dans sa collection « L’Esprit d’Ouverture ».
Dans le domaine français, Belfond a vocation à couvrir de nombreux genres littéraires : littérature, sagas et grands romans, romans historiques, documents, témoignages, biographies.

 

AVIS


Un grand merci aux Editions Belfond pour m'avoir adressé ce livre après avoir été tirée au sort à l'opération Club Sang organisée par Bepolar.

Il s'agit d'un thriller.

 

Début du livre : 

Ca se termine comme ça. 
J'ai compris à présent : c'est toi ou moi.

L'auteur n'en est pas à son coup d'essai et cela se voit. Elle manie l'intrigue avec un tel professionnalisme que ça en devient passionnant. 

Dès les premières phrases on se retrouve plongé dans le coeur de l'histoire. Le moment où tout dérape.
Nous remontons alors en arrière pour comprendre le cheminement et surtout le pourquoi du comment de cet événement.
Dans cette partie qui va de la rencontre entre Marc et Evie au drame, on va essayer de cerner les différentes personnalités de chacun.

 

Les personnages


- Marc, dit Markus est un photographe, avec un caractère un peu renfrogné et peu aimable. Il traîne un passé pas très agréable.

Après tout voilà bientôt dix huit mois que
Marcus vit en ermite.

- Cléo, sa soeur aînée, protège son frère, comme elle se l'était promis depuis toute petite. Cette dernière est très guindée et a une sorte d'emprise sur son frère, et beaucoup d'ambition. Elle semble avoir mis sa vie de côté.

Pourquoi tu permets encore à Cléo de te dicter
ta conduite ?

- Evie, quant à elle, est une jeune femme qui rencontre Mark et Cléo, dans le but de faire réaliser des photos. 

 

La deuxième partie est consacré au drame,ses conséquences et à la recherche de la vérité dans une enquête menée de front par Stéphanie, et Angus. Egalement est présent dans cette partie le déroulement du procès avec l'intervention excellente de Harriet, avocat.

Quant à la dernière partie , elle concerne tout l'après-procès et l'après jugement; le devenir de Cléo, et Evie, et surtout la résolution de l'intrigue à laquelle on s'attend un peu quand même dès la moitié du livre mais sans en être franchement convaincu.

La personnalité de chaque personnage est vraiment présentée de manière à tromper le lecteur. Chaque personnage cache son jeu et son véritable caractère. On a du mal à discerne les personnes bien-intentionnées des autres.
Le récit est mené de telle manière que des personnes dont on avait pitié au départ attise ensuite une incompréhension puis une haine.

 

Les sujets du récit sont le meurtre, la violence conjugale, la jalousie, et surtout le mensonge.

 

Le style de l'auteur est prenant, envoûtant, hypnotique. On a du mal à lâcher le livre. On élabore dans sa tête plusieurs hypothèses. L'auteur a l'art de nous plonger dans un espèce de manque : connaître la suite de l'histoire sera plus que nécessaire. Le rythme du récit est soutenu et les mots employés percutants, de telle sorte qu'on est bousculé dans nos sentiments envers les personnages, qui évoluent au fur et à mesure de l'histoire.

 

Sur la forme de l'histoire :


Le livre est divisé en plusieurs chapitres. Certains passages sont à la la première personne du singulier. c'est Evie qui raconte l'histoire. J'aime ce côté intimiste des livres qui nous fait nous sentir à la place du personnage.
Le texte très aéré et l'écriture fluide fait de ce livre une lecture vraiment agréable.

 

Conclusion :
Encore une fois Rachel Abbott a su réussir un coup de maître et tenir le lecteur en haleine du début jusqu'à la fin de l'histoire. Une maîtrise de l'intrigue très juste.
Une grande auteure de thriller dont je ne me lasse pas.

Je vous le conseille vivement.

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article