ELLE LE GIBIER d'Elisa Vix

Publié le par livrement_ka

Titre :  ELLE LE GIBIER

Auteur : Elisa VIX

Editions : Le Rouergue

Genre : roman psycholoique

Nombre de pages : 141

Date : 2019 

Prix : 16,50 €

 

 

Présentation physique du livre :

Un livre de format moyen comprenant environ  150 pages.

La couverture représente une jeune femme.

 

Résumé : 

Qui était Chrystal ? Quels étaient les secrets de cette jeune femme ravissante, titulaire d’un master en neurosciences et qui aurait dû faire une chercheuse comblée ? Tour à tour, ceux qui l’ont connue répondent aux questions d’un mystérieux enquêteur. Un ancien amant mais surtout les collègues qui l’ont côtoyée à Medecines, le leader international de l’information médicale, une entreprise recrutant des jeunes gens brillants et surdiplômés ne parvenant pas à trouver leur place sur le marché de l’emploi. Et chacun est confronté à sa propre part de responsabilité dans ce qui s’est passé.
D’une plume trempée dans le vitriol, Élisa Vix sonde la noirceur du monde de l’entreprise et retrace l’implacable genèse d’un fait divers.

 

Sur l'auteur et son univers :

Nationalité : France 
Né(e) à : Paris , le 17/11/1967
Biographie : 

Elisa Vix est née d’un père ingénieur et d’une mère professeur d’histoire-géographie. Aînée de trois sœurs, elle coule une enfance sans problème en région parisienne. 

Après le bac, elle s’engage dans des études vétérinaires, et, en 1991, elle sort diplômée de l’école vétérinaire de Nantes. Un an plus tard, elle convole en justes noces.

Après divers remplacements dans le nord de la France, elle s’installe dans l’Aisne, à Anizy le château, tout près de Soissons où elle situera par la suite les aventures de son héros, le lieutenant de police Thierry Sauvage.

Sept ans plus tard, redevenue francilienne et conciliant son métier de vétérinaire et l’éducation de ses 3 enfants, elle se met au défi d’écrire un roman policier. 

Quelques essais et une rencontre avec l’éditrice Gro Trollet voient l’avènement du premier opus des enquêtes du lieutenant Sauvage, personnage gentiment incorrect, macho pathétique et policier hérétique, auquel Elisa Vix n’a fait qu’une concession : son amour pour le cinéma. 

Elisa Vix est amatrice d'intrigues psychologiques bien ficelées comme celles de Ruth Rendell ou d'Alfred Hitchcock, où l'on rencontre un homme et une femme ordinaire dans une situation extraordinaire. Elle s'est mise à écrire après avoir achevé La Chambre du haut de Mildred Davis, car 3écrire est le prolongement du plaisir de lire". Avec une plume qui n'a rien à envier aux maîtres du genre, elle se lance dans l'écriture de romans policiers après la publication d'une... thèse vétérinaire.


 

Sur les éditions : 

Les éditions du Rouergue sont nées en 1986 sous l’impulsion de leur fondatrice, Danielle Dastugue. Le catalogue, riche de plus de 600 titres vivants, s’adresse aux adultes et aux jeunes, depuis les tout-petits jusqu’aux grands ados. Depuis 2004, le Rouergue est un éditeur associé à Actes Sud.

Née autour de la publication de livres illustrés, la maison d’édition s’est dès son origine intéressée aux patrimoines locaux. Au fil des années, tout en poursuivant des publications à caractère régional (citons en la matière la somme monumentale de Michel Lorblanchet : Art pariétal, les grottes ornées du Quercy), les éditions du Rouergue ont construit leur singularité dans les domaines de la gastronomie et de la nature. En effet, dès 1991, avec la publication du Livre de Michel Bras qui a marqué l’édition culinaire, les éditions du Rouergue ont créé des livres autour du travail de grands chefs tels que Michel Bras, Olivier Roellinger puis Thierry Marx, Jean-Luc Rabanel ou Michel Troisgros. Outre cette littérature gastronomique, elles se sont intéressées aux patrimoines culinaires des régions de France et au rapport essentiel avec les producteurs. Parallèlement, les éditions du Rouergue ont développé un catalogue important dédié à la nature et au jardin, alliant réflexion, prospective et pratique. Régulièrement récompensé par des prix spécialisés, le catalogue nature & jardin des éditions du Rouergue est fort de nombreux livres qui sont devenus des incontournables et qui dessinent une ligne engagée, résolument à l’avant-garde des connaissances et des comportements. Dans le domaine des pratiques culinaires, comme de l’agronomie et du jardin, un point commun rallie l’ensemble de ces publications : la volonté de porter à la connaissance de chacun les savoirs et les solutions pour un développement plus respectueux de la vie.

En 1998, le catalogue s’enrichit d’une collection de textes littéraires, la brune, créée par Sylvie Gracia. Elle a permis la découverte d’auteurs français tels que Marie-Sabine Roger, Pascal Morin, Arnaud Rykner, Fabienne Juhel, Ahmed Kalouaz, Claudie Gallay, etc.

En 2005, avec une première traduction d’un roman de Peter May, Meurtres à Pékin, le Rouergue s’ouvre au polar. Aujourd’hui la collection Rouergue noir accueille des auteurs de langue française tout autant que des textes traduits. Elle s’attache à découvrir de nouveaux talents et se caractérise par un travail attentif avec ses auteurs. C’est ainsi que les lecteurs de Rouergue noir ont pu lire avant qu’ils ne soient publiés dans la langue originale des romans tels que L’Île des chasseurs d’oiseaux de Peter May ou La Moisson des innocents de Dan Waddell.

La partie jeunesse s’est construite de la même manière, au fil des années et des rencontres.

En plus de vingt ans d’existence, le catalogue du Rouergue jeunesse s’est élargi à tous les âges, depuis les albums pour les tout-petits jusqu’aux romans pour les grands ados.

L’histoire démarre en 1993 avec un petit album carré, Jojo La mache, le premier livre écrit et illustré par Olivier Douzou, au sein d’une maison publiant jusque-là uniquement en direction des adultes. Ce premier album, devenu aujourd’hui un classique, ouvrira le champ à de nombreux auteurs et illustrateurs talentueux qui feront ainsi leur premier pas en édition jeunesse. Certains sont toujours fidèles au Rouergue, comme Christian Voltz et Frédérique Bertrand. 

Puis, à partir de 1998, le catalogue s’élargit aux romans, avec la publication d’un roman pour adolescents de Guillaume Guéraud, Cité-Nique-Le-Ciel, devenu lui aussi un auteur emblématique du Rouergue jeunesse. De nombreux auteurs vont trouver dans cette collection doado, réputée sans concession et d’une grande exigence d’écriture, un espace d’écriture libre.

Au fil des années, pour les plus jeunes lecteurs sont créés plusieurs collections d’histoires aux noms imagés : zig zag, tic tac, boomerang, ainsi que la collection dacodac pour les pré-ados. 

Depuis ses débuts, cette aventure éditoriale cherche toujours à cultiver la curiosité, l’enthousiasme, et la créativité. Entre trente-cinq et quarante livres, romans ou albums, viennent chaque année enrichir le catalogue : une production maîtrisée, toujours fidèle à ses exigences, donc toujours en mouvement !

 

AVIS

Un grand merci aux Editions Le Rouergue pour l'envoi de ce livre.

Je l'ai tout simplement dévoré. Un roman pas comme les autres.

 

Début du livre

Je sais qu'on présente souvent Chrystal comme une fille sage et toujours maîtresse d'elle-même. Ce n'est pas la Chrystal que j'ai connue.

 

Un roman qui est très original surtout de par sa manière d'aborder le sujet. 

Nous avons la vision de plusieurs personnes ayant connu ou tout simplement côtoyé Chrystal durant son enfance, pendant le travail, ou tout simplement son médecin.

Par les anecdotes que ces derniers racontent à un "enquêteur", dont nous ne savons et ne saurons rien, le lecteur va apprendre ce qui est arrivé à Chrystal, et essayer de comprendre le pourquoi du comment.

 

Comment a t'elle pu en arriver à cette extrême?

Au final on s'aperçoit que tout le monde vit sa vie sans se soucier des autres. Comment toutes ses connaissances ont-elles pu ignorer le désarroi dans lequel a plongé petit à petit Chrystal, jusqu'à un point de non-retour.

Comment le monde du travail peut-il être si cruel et inhumain ?

On ne résiste pas chez Medecines.

On se tait ou on s'en va.

Ou on est broyés.

 

Les personnages :

- Chrystal : jeune femme ayant tout pour réussir mais malheureusement ne tombe pas dans la meilleure entreprise. elle va plonger inexorablement et se perdre.

- Cendrine : collègue de Chrystal qui essaie de se fondre dans le moule de cette entreprise plutôt psychorigide.

- Erwan : collègue de Chrystal qui va partir de l'entreprise, n'arrivant pas à s'y habituer. Il va se rapprocher de Chrystal vers la fin.

- Jean-Christophe : médecin qui fait son travail dans l'entreprise, après avoir été licencié de son ancien boulot à cinquante ans.

- Claire J : médecin libéral que Chrystal a consultée afin d'obtenir un arrêt de travail.

- Sylvie : mère de Chrystal qui vit sa vie sans trop se soucier de sa fille. Elle vient de se remarier et est partie avec son nouvel époux à l'étranger.

- Karim : ancien amoureux de Chrystal qui s'est installé près de sa mère et qui est divorcé. C'est le seul qui va essayer de la sortir du trou.

- Maria : ancienne personne ayant été harcelée au travail. Elle va délivrer à Chrystal divers enseignements pas tout à fait légaux.

 

La nature de l'histoire : ce livre est présenté sous forme d'interviews. On ressent comme une sorte de vécu de l'auteur et ça rend la lecture plus difficile. On a du mal à s'imaginer que quelqu'un puisse vivre ça au quotidien.

 

Le style de l'auteur : une certaine franchise dans les mots qui sont chacun à leur place. Une brutalité dans les termes, nécessaire pour la bonne compréhension des événements.

 

Sur la forme de l'histoire :

Le livre est divisé en plusieurs chapitres consacrés à l'interview de chacun des personnages.

Le texte très aéré et la plume très fluide font de ce livre une lecture plus qu'agréable.

 

Conclusion :

Ce livre va vous marquer et rester dans votre mémoire un certain moment. Il démontre qu'à tout moment on peut basculer et commettre un geste irréparable.

Je vous le conseille.

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article