EMI, LUCETTE ET LA COIFFEUSE de Evelyne LARCHER

Publié le par livrement_ka

EMI, LUCETTE ET LA COIFFEUSE de Evelyne LARCHER

Titre :  EMI, LUCETTE ET LA COIFFEUSE

Auteur : Evelyne LARCHER

 

Editions : Librinova

Genre : Policier

Nombre de pages : 254

Date : 2019

Prix : 

 

 

Présentation physique du livre :

Un livre de format moyen qui comprend environ 250 pages.

La couverture représente le dessin d'une dame tenant la main d'une petite fille de dos devant un salon de coiffure. (Lucette et Emi) On aperçoit également le chat Guevara.

 

Résumé : 

Veuve depuis peu, Lucette, ancienne assistante sociale au langage chantant le soleil de la Guadeloupe, s’ennuie. Depuis son rez-de-chaussée, elle assiste au spectacle de la rue.

Quand un drame s’abat sur la famille d’Émi, la petite voisine d’en face, elle s’implique et mène une enquête parallèle à celle de Carrie, l’officier de police. Pour cela elle observe les habitants : Enzo le père de l’enfant, Rachid l’épicier, Marina l’étudiante, Pierre le dentiste, Claudine et Huguette les retraitées actives.

Qui a agressé Adèle, la mère d’Émi ? En quoi cela concerne-t-il le salon de coiffure à quelques pas de là ? Ce drame bouleverse la vie d’un faubourg, crée de la solidarité, des frictions.

Personne n’en sort indemne, pas même Lucette, interpellée dans ses relations avec sa fille. Et le quartier au cœur du récit, n’a peut-être rien d’un agréable village parisien.

Sur l'auteur et son univers :

Pharmacienne de profession, il m'arrive de taquiner le clavier de mon ordinateur comme une thérapie. Tous les récits qui racontent les combats de l'être humain, ses défaites, ses victoires et sa résilience me passionnent.

 

AVIS

Un grand merci à Evelyne Larcher, l'auteur pour l'envoi de ce livre.

Un joli policier agréable à lire et surtout une belle amitié entre une vieille dame et une petite fille.

 

Début du livre

Elle ne se plaint pas, Man Lucette. Pourtant l'ennui et la solitude l'encombrent comme deux sacs remplis à ras.

 

Lucette, vieille dame des antilles vit seule dans un quartier, depuis la mort de Nestor son mari.

Elle y cotoie ses voisins, mais s'ennuie car les visites de sa fille Julia se font rares, car elles ont du mal à se supporter. Heureusement son petit-fils Charly, passe régulièrement.

Je suis arrivée à vingt six ans au bras

d'un beau Marie-galantais.

 

Un jour dans l'immeuble d'en face, elle aperçoit du remue-ménage et surtout les pompiers.

Quelle n'est pas sa surprise d'apprendre que sa voisine Adèle, la mère d'Emi, a été agressée chez elle, alors que la petite se trouvait dans l'appartement.

A partir de cet instant, Lucette va se mettre en tête de comprendre ce qu'il s'est passé, voire de résoudre l'enquête. Son ancienne profession dans le social va bien l'aider à observer les gens et essayer de percer leur secret.

Restez chez vous Madame, laissez-nous faire notre travail.

 

Il semble qu'Emi sait plus de choses qu'elle ne veut bien le dire.

Et Lucette, avec ses manières un peu brutes et son franc-parler va en fait être plongée dans une aventure, où chacun des voisins a sa part de mystère, et surtout où les liens familiaux vont entrer en jeux.

Et cette petite Emi, qui s'est prise d'affection pour Lucette, au milieu de tout ça ? Lucette n'a qu'une idée, la protéger et la délivrer de son lourd secret.

Beaucoup de suspicions, d'interrogations vont désormais être le lot quotidien de ce petit quartier très tranquille. Tout le monde soupçonne son voisin. La méfiance est de mise. Les langues se délient et les rumeurs vont bon train. De telle sorte que personne n'en sortira indemne. 

J'ai vraiment apprécié l'histoire car en plus de son originalité, elle prend la forme d'un policier qui est le genre que j'affectionne. Le récit est teinté d'exotisme et les  expressions antillaises ne manquent pas.

 Nous assistons entre autres, aux préjugés des gens et surtout à la méfiance de gens comme vous et moi qui vivaient tranquilles jusqu'à maintenant et qu'un drame a plongé dans une espèce d'état second où leur véritable nature est révélée.

Quand aux personnages, on est en présence de gens ordinaires avec leurs défauts et leurs qualités, et surtout avec leur crainte exacerbée par ce drame.

On ne peut qu'être séduit par Lucette et son grand coeur, Emi et sa vivacité, Enzo et son mal-être, Adèle et ses découvertes récentes sur son passé, et tous les autres. Chacun des personnages est attachant et émouvant à sa manière. Au-delà de leurs défauts, on assiste à une émergence de leur vraie nature.

 

 

Sur la forme de l'histoire :

Le livre est divisé en plusieurs chapitres.

Le texte très aéré et la plume très fluide en font une lecture agréable.

Le texte est à la portée de tous.

 

Conclusion :

Un policier vraiment agréable à vivre qui cache surtout une belle amitié entre Lucette et Emi, et une histoire familiale particulière.

Je vous le conseille.

EMI, LUCETTE ET LA COIFFEUSE de Evelyne LARCHER

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article