TRANSFUSION aux Editions des Tourments

Publié le par livrement_ka

TRANSFUSION aux Editions des Tourments

Titre :  TRANSFUSION

Auteur : voir ci-dessous

Editions : Editions des Tourments

Genre : Nouvelles noires

Nombre de pages : 138

Date : 2019 (Janvier)

Prix : 15 €

 

 

Présentation physique du livre :

Un livre de format moyen comportant environ 140 pages.

La couverture représente un zombie relié à des poches de sang (chaque poche de sang comporte le nom d'un des auteurs).

 

Résumé : 

Davy Mourier, Manon GUENOT, Salomon de IZARRA, Alexandre RATEL, Gary LASKI et Jean-Christophe MALEVIL se sont associés à Davy ARTERO pour raconter de petites hstoires fantastiques teintées d'horreur. Six récits étonnants et effrayants qui ne vous laisseront pas indifférents...

 

Sur l'auteur et son univers :

David Mourier 

Davy est un artiste presque complet, presque…, parce qu’il ne danse pas et ne chante pas ! Mais sinon, il est scénariste, réalisateur, comédien et animateur TV.Il est bien connu des habitués de Studio 4 /France TV et est l’auteur du dessin animé aux millions de vues : La Petite Mort.

 

Manon Guenot

Même si Manon est plus habile à créer des histoires avec des images, du mouvement et de la lumière, il lui arrive aussi d’en créer avec des mots, des virgules et des points. Même si elle est de nature joyeuse, solaire et positive, il lui arrive parfois de faire des cauchemars noirs, sanglants et troublants.

 

Salomon de Izarra

Docteur, auteur et guitariste dans le groupe Ordeathral, Salomon aime à se définir comme un médiocre désireux de bouffer le monde. C’est pour trouver un sens caché dans les mots qu’il les accumule et les enchevêtre avec passion.

 

Alexandre Ratel

Nécromancien de la première heure, Alexandre a pour spécialité la résurrection des cadavres. Une passion qu'il cultive depuis longtemps et qu'il se plaît à mettre en œuvre dans quasiment tous ses textes. Le zombie, il n'y a que ça de vrai dans la vie. Et dans la mort aussi finalement.

 
Gary Laski
Écrivain et philosophe, Gary nourrit une passion sans borne pour la fantasy, qu’il pratique depuis sa prime jeunesse. Il est également féru d’art baroque, de design, et – nul ne sait vraiment pourquoi – de Spinoza et de Hegel, qu’il croit être des prophètes. Il passe donc son temps libre à écrire, et quelques fois quand même, à manger au resto. A Paris, vous le croiserez peut-être dans la rue, à siffloter un blues. 
 
Jean-Christophe Malevil 

Fan de Lovecraft, Huysmans, Leblanc, Ray, D'Aurevilly, Jean-Christophe Malevil aime les atmosphères et les âmes torturées, l'horreur, le fantastique ainsi que les errances intestines mélancoliques et dramatiques...

 
Davy Artero

Ses principaux récits se classent dans la littérature d’horreur. Aimant se renouveler sans cesse, il réalise tour à tour roman, trilogie, recueil de nouvelles et collaboration avec différents artistes. Sa spécialité ? Donner des sueurs froides à ses lecteurs.

 

Sur les éditions : 

http://www.editionsdestourments.fr/

 

 

AVIS

Un grand merci aux éditions des Tourments pour m'avoir fait parvenir ce livre en cadeau.

 

Le prologue

Nous débutons le livre par un prologue qui plonge l'ensemble des auteurs des nouvelles dans un scénarios et amène de manière très originale chacune des nouvelles qui vont suivre.

 

Première nouvelle : Idem

Ecrite par Davy Mourier et Davy Artero :

Dans cette nouvelle, nous sommes en présence de 4 personnages : deux couples dont l'un va voir sa vie basculer à la suite d'une possible réincarnation.

 

Deuxième nouvelle : Un grand cru

Ecrite par Manon Guenot et Davy Artero

Ce récit va nous surprendre avec une mangeuse d'hommes assez incroyable. La fin est vraiment parfaite...... et ne peut que lasser le lecteur imaginer la suite.....

 

Troisième nouvelle : Un passager

Ecrite par Salomon de Izarra et Davy Artero

La "faim" est proche et se fait sentir quand on est passager d'un train et qu'on passe sous un tunnel assis à côté d'une gentille vieille dame.

La "faim" n'évite en aucun cas le danger !!!

 

Quatrième nouvelle : Douce Julia

Ecrite par Alexandre Ratel et Davy Artero

Dans la boutique extraordinaire d'Edgar, Delphine et sa fille vont faire leurs emplettes. Delphine, qui a perdu l'une de ses filles en début d'année, n'a plus qu'une idée  : agrandir la famille.

 

Cinquième nouvelle : Bon marché

Ecrite par Gary Laski et Davy Artero

 

Le mari n'est pas toujours naïf. Comme Edouard, qui travaille sur les marchés, va en faire les frais et découvrir jusqu'où peut aller l'humain par vengeance.

 

Sixième nouvelle : Murderage Town

Ecrite par Jean-Christophe Malevil et Davy Artero

Les parents qui sacrifient leur petite fille pour survivre n'ont aucune idée des conséquences de ce geste. 

 

Epilogue

Les auteurs de retrouvent et vont donner leur avis à Davy Artero et surtout leurs impressions quant à cette collaboration...... Un délice assez vicelard !!!!

 

Alors nous sommes en présence de six récits glaçants, perturbants mais tellement bien écrits, bien tournés et surtout dosés comme il faut.

Du sang, beaucoup de sang et encore du sang ponctue chaque histoire, des litres et des litres, d'où la couverture très révélatrice de l'état d'esprit des auteurs. 

L'auteur Davy Artero a su s'entourer de personnes et d'une part je pense les forcer à puiser au fond d'eux pour retranscrire le côté noir de leur idée et aussi donner le goût aux lecteurs à ce côté sombre de chaque récit. Cela est d'ailleurs le sujet de l'épilogue, car je pense qu'on ne peut pas ressortir indemne de ce projet osé, sanguinaire mais néanmoins magnifique.

A la fin du livre chaque auteur est présenté avec notamment une photo et un petit bout de leur vie en dehors de cette collaboration avec Davy Artero. Je trouve cela appréciable de pouvoir mettre un visage sur un auteur.

 

Sur la forme de l'histoire :

Le livre est divisé en sept nouvelles toutes plus noires les unes que les autres. 

Chaque texte est très aéré et les plumes très fluides; ce qui en fait une lecture agréable.

Ce livre est à la portée de tous les amateurs de nouvelles noires.

 

Conclusion :

Encore un recueil de nouvelles que j'ai vraiment apprécié notamment de par son côté morbide . Les histoires sont toutes plus originales les unes que les autres. Et le prologue annonce déjà la couleur.

Bonne lecture !!!

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article