CHER GABRIEL de Halfdan W. Freihow

Publié le par livrement_ka

CHER GABRIEL de Halfdan W. Freihow

Titre :  CHER GABRIEL

Auteur : Halfdan W. Freihow

Editions : Gaïa

Genre : lettre

Nombre de pages : 174

Date : 2019 (février)

Prix : 10 €

 

 

Présentation physique du livre :

Un livre de format moyen comprenant environ  180 pages.

La couverture représente un avion en papier en vol.

 

Résumé : 

Cher Gabriel est une lettre intime et émouvante d’un père à son fils.
Gabriel et sa famille vivent dans une maison située sur la côte norvégienne, au coeur d’une nature sauvage et préservée. Cette côte rocheuse illuminée par des ciels changeants et balayée par les vents offre la quiétude, le grand air, éveille les sens et l’imagination, et chaque membre de la famille que le quotidien parfois malmène vient tour à tour s’y ressourcer.
Avec beaucoup d’amour, de fierté, et un réel espoir, H. W. Freihow met en lumière une relation complexe, un amour inconditionnel. Tel un château de sable somptueusement sculpté qui tantôt prend des allures de palais étincelant, tantôt se laisse engloutir à la première houle, et qui sans cesse demande à être reconstruit. H. W. Freihow essaie de comprendre ce qui rend Gabriel si différent des autres enfants et tente de mettre en mots le chagrin et aussi l’orgueil et l’acuité ressentie au contact de l’altérité de son fils.

 

Sur l'auteur et son univers :

Sur les éditions : 

 

AVIS

Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Gaïa pour m'avoir transmis ce livre. 


Début du livre


Sur le faîte du hangar à bateaux une mouette médite.
Son plumage gris et blanc se détache sur la mousse vert-de-gris ponctuée de taches de vieillesse marron.



Ce livre est construit à la manière d'une lettre écrite par l'auteur à son fils Gabriel qui est autiste. 
Il lui raconte ses ressentis face à ce handicap assez méconnu et pour lequel aucun traitement n'existe. 
Dans ce livre beaucoup d'amour même si l'incompréhension et très présente tout comme la fatigue ressentie par les proches de Gabriel. 
Ce dernier est un enfant plein de vie mais malheureusement son autisme entraîne des crises dont il est victime et surtout qu'il ne peut maîtriser. 
Cette histoire est un bel encouragement à tous les parents d'autiste qui ont du mal à surmonter cette maladie. 
L'auteur ne cesse de démontrer que malgré une relation complexe entre lui et son fils l'amour est présent dans la famille. 
Par des anecdotes l'auteur nous montre les difficultés rencontrées par Gabriel et ses proches dans différentes situations. 
Nous constatons également que le regard des autres existe et est pesant certaines fois.
Au-delà de l'autisme il y a une certaine forme d'intelligence propre à Gabriel qui lui permet d'accomplir des choses exceptionnelles.
Gabriel se rend compte qu'il est différent des autres enfants mais il n'a pas la notion de l'autisme.

Tu arrives en quelques sortes à te réconcilier avec ta différence mais le pourquoi est une énigme sans réponse avec laquelle tu es condamnée à vivre



L'auteur nous parle aussi des camarades de classe de Gabriel qui sont extraordinaires .
Je pense qu'effectivement un enfant a une capacité à accueillir la différence qu'il perd en devenant adulte


 

Ils t'ont accueillis dès le premier jour avec une attention évidente sans la pitié forcée ou le sens du devoir des adultes

 


L'absence de sentiments d'un autiste est difficile à cerner. 


Les personnages


Gabriel et un enfant atteint d'autisme qui vit sur la côte Norvégienne
son père malgré la relation difficile avec cet enfants atteint par cette maladie raconte son quotidien au travers d'une lettre écrite à Gabriel

Le décor:

Une maison familiale nichée sur les pentes verdoyantes set sauvages de la côte Norvégienne.

La nature du livre:

Il s'agit d'une lettre intime et émouvante d'un père à son fils autiste.

Le style de l'auteur:

L'écriture est posé et délicate et transpire l'amour inconditionnel de ce père à Gabriel au-delà de la barrière que l'autisme entre eux. 
une écriture agréable et émouvante qui fait ressortir les ressentis et les sentiments du père de Gabriel. 

 

Sur la forme de l'histoire :

Le texte est aéré et la plume fluide : ce qui en fait une lecture agréable.



Conclusion : 

Une lettre que chaque enfant qu'il soit atteint d'un handicap ou non aimerait recevoir
Je vous conseille bien évidemment ce livre. 

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article