SCOTT EST MORT de Anne VON CANAL

Publié le par livrement_ka

SCOTT EST MORT  de Anne VON CANAL

Titre :  SCOTT EST MORT

Auteur : Anne VON CANAL

Editions : Slatkine et compagnie

Genre : roman

Nombre de pages : 188

Date : 2019 

Prix : 20,90 €

 

 

Présentation physique du livre :

Un livre de grand format  comprenant environ  200 pages.

La couverture représente une tente allumée posée sur un bout de banquise.

Un homme (comme un ombre) semble marcher sur la banquise)

 

Résumé : 

Hanna est glaciologue, en expédition sur la base antarctique d’Amundsen-Scott. Elle étudie les mouvements passés du climat.

L’équipe de chercheurs est tendue, on annonce une tempête, un Whiteout, un Blanc dehors, ce moment redoutable où ciel et sol se confondent dans une unique blancheur et où toute activité humaine se paralyse.

Hanna reçoit alors un mail de son frère, une seule ligne qui lui apprend la mort de sa meilleure amie d’enfance, disparue vingt ans plus tôt sans aucune explication.

Un roman poétique sur la perte, la mémoire et la solitude.

 

Sur l'auteur et son univers :

Anne von Canal a étudié la germanistique et la philologie anglaise et scandinave à Fribourg et a travaillé dans l'édition.

Depuis le succès considérable de son premier roman, "Ni terre ni mer" (Der Grund, 2014), elle a choisi de se consacrer à l’écriture. 

Elle partage désormais sa vie entre Hambourg et la vigne qu’elle élève en Moselle.

son site: http://www.anne-von-canal.de/ 

 

Sur les éditions : 

En mars 2016, Slatkine crée Slatkine & Cie à Paris avec l’éditeur Henri Bovet.

Diffusée par le Seuil, Slatkine & Cie se renforce de l’expérience unique de sa maison mère dans l’ensemble des métiers du livre. Libraires, imprimeurs, distributeurs et toujours éditeurs, les Slatkine se consacrent depuis quatre générations à la diffusion du savoir et des idées. Ouvertement généraliste et tournée vers le grand public des lecteurs, Slatkine & Cie explore sans exclusive tous les champs éditoriaux mais choisit de ne publier qu’une dizaine de titres par an, pour le plaisir qu’ils donnent, le temps qu’ils dérobent et la douceur qu’ils prodiguent.

La douceur est la traduction du mot russe Slatkine. C’est notre raison d’éditer.

Slatkine & Cie, la douceur de lire.

AVIS

Tout d'abord je tiens à remercier les éditions SLATKINE  ET COMPAGNIE pour m'avoir adressé ce livre.


Début du livre

Notre cœur ne bat plus 
Un silence lisse comme les mailles recouvre le plateau glacé.
La toile de tente va doucement dans le vent, rien d'autre .
Quelque chose est arrivé.
Je me redresse


 

Anna  est glaciologue.
Alors qu'elle est en mission sur la banquise en Antarctique, une de ses collègues lui fait savoir qu'elle a reçu un mail de son frère.
Hanna lui dit de le supprimer mais cette dernière le sauvegarde.
Et quelques temps après Hanna l'ouvre et vois cette phrase de son frère :

  Scott est mort



À partir de là ses souvenirs reviennent.
Elle se remémore sa rencontre avec Fred alors qu'elle était enfant. Cette petite fille de pasteur vivant dans des conditions très religieuse avec une mère pas facile.


Avec son frère Jan et Fred, Hanna va vivre et faire les 400 coups. Des souvenirs vont imprégner leurs mémoires et y restés gravés pour toujours.

Tous les trois ils vivent de belles aventures pendant plus de 10 ans. 

Et un jour Fred, dit Scott disparaît sans dire un mot à ses deux amis.

Ensemble ils rejouaient l'histoire de Amundsen, Scott Bowers et Evan, personnages qui ont marqué l'histoire après leur expédition sur la banquise dans l'antarctique.

(Cette histoire qui est également contée dans un des titres de Mecano groupe espagnol. )

L'auteur arrive à jongler avec les deux périodes, sans souci et sans que le lecteur ne perde le fil.
On distingue bien la narration des souvenirs et de l'épopée actuelle qu'Hanna vit avec ses amis-collègues sur la banquise.

Le personnage principal de par les conditions météorologiques, à tout le loisir de ressasser ces souvenirs d'enfance avec Fred. Elle et ses collègues affontent une tempête qui les empêche de travailler comme ils l'avaient prévu.

Malgré son caractère dur et complexe, Hanna laisse entrevoir avec cette nouvelle, sa mélancolie et sa tristesse de n'avoir pas su faire perdurer cette amitié qu'elle croyait éternelle.


La nature de l'histoire  : un roman

Le décor : sur la banquise dans l'Antarctique 

Le style de l'auteur : posé avec des mots simples. Deux périodes sont présentes dans ce livre.

- l'enfance et l'adolescence d'Hanna

- la vie actuelle et son métier de glaciologue.



Sur la forme de l'histoire : 

De nombreux chapitres sont présents dans ce livre.

Le texte est très aéré et la plume très fluide ce qui en fait une lecture très agréable.

Je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de livres mais de temps en temps c'est sympa.

Conclusion : 

Un joli livre bien écrit et qui sort de l'ordinaire.

Je vous le conseille.

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article