UN MONDE IDEAL de Sylvie GRANOTIER

Publié le par livrement_ka

UN MONDE IDEAL de Sylvie GRANOTIER

Titre :  UN MONDE IDEAL

Auteur : Sylvie GRANOTIER

Editions : Albin Michel

Genre : Thriller

Nombre de pages : 371

Date : 2019 (mars)

Prix : 21,90 €

 

Présentation physique du livre :

Un livre de moyen format comprenant près de 400 pages.

La couverture représente le visage d'une femme avec un niqab dont ne ressortent que les yeux bleus : Emilie.

La couverture est vraiment représentative de l'histoire.

 

Résumé : 

Cela avait tout l'air d'une histoire banale. Slimane, un Algérien en rupture de ban, est accusé d'une agression sans mobile évident. Le genre de délinquance ordinaire qui fait le quotidien de Catherine Monsigny, pénaliste aguerrie. Mais l'ardeur avec laquelle la fiancée du jeune homme lui demande de prendre sa défense a de quoi éveiller les soupçons : brillante étudiante en khâgne, issue d'un milieu bourgeois, elle détonne dans cet univers de petits voyous. Catherine Monsigny accepte sans se douter qu'elle constitue la pièce maîtresse d'un piège dont elle sera l'ultime victime.

 

Sur l'auteur et son univers 

  Scénariste, actrice, Sylvie Granotier est l’auteur de plusieurs romans dont La rigole du Diable (2011), La place des morts (2013) et Personne n’en saura rien (2014) tous publiés aux éditions Albin Michel.

 

Sur les éditions

www.albin-michel.fr

 

AVIS

Un immense merci à Claire des Editions albin Michel pour m'avoir fait parvenir ce livre.

 

Début du livre 

"Je reviens."

Les mots limpides crèvent la surface  du silence, petite bulle aussi rassurante que le sourire auréolé de boucles d'or.

 

Un livre qui traite de la plongée d'une jeune femme, aveuglée par son amour pour son frère, dans l'islamisme radicalisée.

Emilie et Bast_ien sont les deux enfants, d'un couple franco-marocain. La mère, Aline, fait tout ce qu'elle peut pour se couper de son passé et surtout de ses origines marocaines. Elle ne souhaite qu'une chose c'est paraître française à tout niveau.

Avec son mari, ils vivent un peu bourgeoisement. 

Malheureusement, leur fils Bastien disparaît après s'être radicalisé.

Leur fille Emilie quant à elle semble suivre le même chemin. Slimane, qui lui a été présenté comme son futur mari par son "frère", se retrouve arrêté après un délit.

Emilie, qui s'est éloignée de ses parents depuis sa radicalisation, va se servir de leur argent pour convaincre Catherine, avocate, d'assurer la défense de Slimane.

De mensonges, en trahison, en incompréhension, nous allons suivre le cheminement d'Emilie, pensant agir conformément aux décisions de son frère, qu'elle admire.

L'auteur met le lecteur face à la préparation d'un attentat où on se rend compte de la naïveté et surtout la manipulation des futurs martyrs....

En parallèle on assiste à la difficulté pour Catherine, à mêler vie privée et vie professionnelle. Sa vie sentimentale est quelque peu difficile à suivre.

Quand à Daniel, de l'association Droit pour tous, il va se retrouver malgré lui dans une position très inconfortable, une situation qui va le dépasser complètement.

 

 

Le style de l'auteur

J'ai trouvé quelques lenteurs dans le livre, mais dans l'ensemble il s'agit d'une histoire au coeur d'un problème majeur et surtout actuel.

 

Le décor

Paris.

 

Le genre

Un roman sur un sujet d'actualité plutôt qu'un thriller.

Ce n'est pas forcément un coup de coeur pour moi même si j'ai vraiment apprécié le sujet et surtout le parcours des parents confrontés à des enfants qui se radicalisent pour des raisons obscures.

 

J’ai vraiment apprécié chacun des personnages à leur manière :

  • Emilie : jeune fille très intelligente qui à un moment donné se perd et se radicalise par amour pour son frère, ou surtout par admiration. On ne comprend même plus on raisonnement quand cette dernière pour une mission, enlève son voile et se trouve mal à l'aise sans.
  • Slimane : ce musulman pas spécialement pratiquant, se retrouve lui aussi embrigadé et manipulé dans cette histoire.
  • Catherine : avocat, ayant des idées bien arrêtées mais néanmoins très professionnelle et sachant mettre de côté ses a priori et préjugés, même si elle ne mâche pas ses mots et expriment tout haut ses pensées.
  • les parents d'Emilie : des parents désemparés mais prêts à tout pour ne pas perdre le fil qui les lie à leur fille.
  • Fatima : personnalité vraiment difficile à cerner et surtout manipulatrice de haut niveau.

 

La forme de l histoire

L'histoire est rythmée par de nombreux chapitres et le texte aéré et l'écriture fluide en fait une lecture vraiment agréable.


Conclusion : 

Un joli livre avec des mots vrais et surtout la détresse et l'incrédulité face aux ravages et à l'aveuglement de la radicalisation.

 

 

Je vous le conseille !!!

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article