LA MASCULINE de Laurence QUI-ELLE

Publié le par livrement_ka

LA MASCULINE de Laurence QUI-ELLE

Titre :  LA MASCULINE

Auteur : Laurence QUI-ELLE

Editions : Les éditions du Net

Genre : Roman

Nombre de pages : 121

Date : 2018

Prix : 15 €

 

Présentation physique du livre :

Un livre de moyen format comprenant près de 120 pages.

La couverture représente une personne dans la neige et le brouillard.

 

Résumé : 

Elle était une fois la rédactrice La K et sa manipulatrice préférée Glike, une intellectuelle trentenaire et une manuelle quinqua des Femmes à la plume. Dans leur ville parisienne où la Notre-Dame a été recyclée en usine champignonnière alors que la Tour-F-Elle penche désespérément vers l'Avenue de la Grande-Désarmée, les femmes ont survécu à une maladie ravageuse et mortelle. Toutes vivent sans leur couillue ! Les grammairiennes intensifient leur déloyauté langagière autour de la Langfem et une révolution couve...

 

Sur l'auteur et son univers 

Malheureusement je n'ai rien trouvé sur l'auteur si ce n'est qu'elle est professeure à Genève et Docteur és-lettres.

 

AVIS

Je remercie vivement l'auteur pour m'avoir adressé ce livre dans le cadre d'un service de presse du site simplementpro.

 

Début du livre 

Nos présidentes étaient à l'antenne.Les enregistreuses de voix ne perdaient pas une miette de leur allocution.

 

Un roman tout à fait original puisqu'il ne contient aucun mot masculin. Tout est féminisé. Jusqu'à certains mots où l'auteur ajoute un E pour accentuer le genre féminin.

Aucun homme dans ce livre, la femme domine.

J'ai quand même beaucoup cherché pour vouloir trouver "le trèfle à quatre feuille" qui contiendrait un trait de masculin... Que nenni... J'ai fait choux blanc. Et rien que pour cela je tire mon chapeau à l'auteur qui a réussi un exploit sur plus de 120 pages.

Le personnage principal K est rédactrice "femme à la plume". Elle évolue dans un monde privé d'hommes, disparus à la suite d'une épidémie.

Malheureusement l'absence d'hommes, ne permet pas une meilleure vie. Les mêmes problèmes existent, et pas uniquement féminins. Il n'y a pas de monde idéal que ce soit avec ou sans homme.

Une fin également assez originale puisqu'elle laisse une porte ouverte sur la suite.

 

Le style de l'auteur, devrais-je dire l'autrice

Un roman très original avec une histoire qui se déroule dans le futur et avec seulement des femmes suite à la disparition des hommes.

 

Le décor

Paris

 

Le genre

Un roman dystopique dont l'histoire se déroule dans un futur peuplé uniquement de femmes.

 

La forme de l histoire

Plusieurs chapitres rythment ce livre.

 

Conclusion : 

Un roman intéressant même si ce dernier n'a pas été un coup de coeur pour moi.

Je vous le conseil néanmoins eu égard à sa particularité.

Publié dans Lecture, roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article