LE SORT TOMBA SUR LE PLUS JEUNE de Sophie BLANDINIERES

Publié le par livrement_ka

LE SORT TOMBA SUR LE PLUS JEUNE de Sophie BLANDINIERES

Titre :  LE SORT TOMBA SUR LE PLUS JEUNE

Auteur : Sophie BLANDINIERES

Editions : Flammarion

Genre : roman

Nombre de pages : 120

Date : 2019 

Prix : 15 €

 

Présentation physique du livre :

Un livre de moyen format comprenant un peu plus de 100 pages

La sur-couverture représente des jambes d'enfants s'amusant.

J'adore la couverture.

 

Résumé : 

«Je suis là pour nager, pour couler, pour sortir de l’eau casquée et en colère. Je suis venue empêcher que des enfants soient inhumés avec les faits sans clairons. On leur doit bien une oraison funèbre. Je suis venue porter plainte. Je suis venue réveiller les petits cadavres, leur prêter ma voix de stentor, faire une chaîne avec eux et nous allonger sur les places, sur les routes, nous suspendre aux nuages, nous jeter avec la pluie, menacer enfin, troubler l’ordre public en étant simples et laids, pitoyables et repoussants, prêts à horrifier.»C’est une histoire d’enfants, dont elle fut, qui ne grandiront jamais comme les autres, prisonniers à perpétuité de ces années où ils ont été les jouets de prédateurs, pédophiles ou parents incestueux. Pour les raconter tous, Sophie Blandinières livre un roman aussi brûlant qu’une déposition collective."

 

Sur l'auteur et son univers 

Nationalité : France 

Biographie : 

Sophie Blandinières a été professeur et journaliste avant d'écrire des livres "pour les autres". Le sort tomba sur le plus jeune est son premier roman. 
 
 

Sur les éditions

Flammarion est une maison d’édition généraliste qui explore les domaines de la littérature, des sciences humaines, des livres illustrés et de la jeunesse.

Depuis sa création en 1875, Flammarion a toujours veillé à poursuivre l’ambition de son fondateur, Ernest Flammarion : « Proposer le meilleur contenu au plus grand nombre. »

 

Très tôt présent en littérature et riche d’une grande diversité d’auteurs classiques et populaires (Émile Zola, Guy de Maupassant, Colette, Jules Romains, François Mauriac, Alphonse Daudet...), l’éditeur s’est ouvert dès la première moitié du XXe siècle à de nombreux domaines : histoire, philosophie, sciences (Albert Einstein, Vladimir Jankélévitch, Fernand Braudel, Georges Duby, Jacques Derrida…), livres d’art et illustrés, ou encore livres pour enfants avec les albums du Père Castor.

 

 

AVIS

Un immense merci à FLAMMARION pour l'envoi de ce livre qui vous secoue.

C'est le premier livre que cette maison d'éditions m'envoie et j'espère que ce n'est pas le dernier.

 

Début du livre 

Catanzaro est une bourgade calabraise aux rues assez étroites pour que l'actualité judiciaire, surtout celle qui appelle un signe de croix et un air contrit, vole d'un balcon à l'autre.

 

Pour la première fois, je me suis plongée dans un livre suite à la lecture de la quatrième de couverture.

Au début j'ai eu du mal à accrocher car je trouvais l'écriture assez complexe mais au bout de quelques pages je me suis laissée entraîner par l'histoire et le style de l'auteur et j'ai refermé ce livre complètement sonnée, à la limite de la nausée.

Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement parce que s'agissant du premier roman de l'auteure, il décrit avec force un fait de société qui est la pédophilie.

La narratrice qui est journaliste, part en Italie pour rencontrer et surtout comprendre l'histoire de cette enfant de 11 ans qui à défrayé la chronique. 

Parallèlement, elle raconte une partie de son passé, et des histoires d'enfants abusés mais que la vie ou la famille ont réduit au silence.

En effet, suite à la révélation par la mère d'une enfant de 11 ans de la relation intime qu'elle entretenait (ou plutôt subissait) avec un homme sexagénaire, ce dernier fut jugé en première instance; jugement confirmé en appel mais cassé par la Cour de Cassation.

Pour quelles raisons ? il semble que la petite était consentante. Consentante à 11 ans ???? non mais je rêve.... Absolument écoeurant.

Dans ce petit village où habitent les protagonistes du procès, c'est la consternation.

Mais au delà de cela, c'est le silence, l'omerta.

Tous ces enfants risquent de mourir avec leurs craintes, leurs souvenirs, leurs peurs... Cela la journaliste ne peut l'accepter.

Malheureusement remontent à la surface des souvenirs qu'elle avait enfouies, puis la nouvelle tombe et concerne son amie Hannah.

Justement hier à la radio j'entendais qu'un homme avait été jugé et avait écopé d'une peine d'emprisonnement de perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 20 ans pour avoir volontairement donné la mort à un officier de police, en le renversant en voiture. 

Jamais je n'ai entendu pareille peine pour un prédateur sexuel, un pédophile détruisant à petit feu et de manière répétée la vie d'un enfant...... Que penser de cela ???

 

Le style de l'auteur

Une écriture un peu difficile j'ai trouvé au départ mais après, on entre tout à fait dans le style et on ne peut lâcher le livre en cours de lecture. Il se lit d'une traite .

Vous refermerez ce livre avec un arrière goût d'amertume et d'écoeurement.

 

Le genre

Un roman qui dérange, qui secoue, mais qui est nécessaire pour faire entendre la voix de ces enfants réduits au silence par la vie.

 

La forme de l histoire

Plusieurs chapitres composent ce livre et on vit au rythme des découvertes de la journaliste et surtout de ses anecdotes toutes plus 

 

Conclusion : 

Une claque, une baffe, une taloche.... On sort totalement sonné de ce livre court mais concentré.

Publié dans Lecture, roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article