LES MORTS NE PLEURENT PAS de Eve RUBY LENN

Publié le par livrement_ka

LES MORTS NE PLEURENT PAS de Eve RUBY LENN

Titre : LES MORTS NE PLEURENT PAS , L'assassin aux perles

Auteur : Eve RUBY LENN

Editions : librinova

Genre : thriller/polar

Nombre de pages : 235

Date : 2019

Prix : 13,90€

 

Présentation physique du livre :

Un livre de moyen format comprenant un peu moins de 250 pages

La couverture est divisée en deux : en haut nous avons une jeune femme au visage angélique et aux yeux d'un bleu profond, et dans le bas nous trouvons un homme dans la nuit avec une lampe à la main.

 

 

4ème de couverture : 

Londres, décembre 1843. Le corps d’une deuxième femme vient d’être découvert. Sans doute l’œuvre du tueur que la presse a surnommé « l’assassin aux perles ».
Faute de résultats, le détective Harry Davis se voit contraint de céder sa place à Dorian Griffiths, un jeune inspecteur de la police métropolitaine. Ambitieux, il compte bien résoudre rapidement cette affaire. Mais c’est sans compter la perversité et le génie du meurtrier qui ne laisse aucune trace. Scotland Yard se retrouve dans l’impasse, alors que les crimes se poursuivent.
Pour faire avancer cette enquête complexe, Griffiths en appelle au Dr Johnstone, un expert médico-légal confirmé qui dirige une entreprise de pompes funèbres. Trinity Johnstone, sa fille, a en charge la toilette mortuaire, l’embaumement et l’organisation des cérémonies funéraires. Sa vie semble parfaitement réglée. Si ce n’est qu’elle est agoraphobe. Son quotidien, lugubre et pesant, est pourtant très confortable comparé à ce qu’elle a vécu, il y a plus de treize ans.
Et en effet, derrière la façade d’une femme séduisante, intelligente et appliquée, se cache, en réalité, une âme complètement meurtrie. Depuis de longues années, elle embrasse le doux rêve d’affronter le monde extérieur. Mais, en vain. À chaque tentative, ses espoirs s’amenuisent, jusqu’au jour où… l’inspecteur Dorian Griffiths entre dans sa vie.
Malgré des tempéraments a priori incompatibles, ils sont, au fil de leurs rencontres, irrésistiblement attirés l’un vers l’autre.

 

 

AVIS

Un grand merci à l'auteur pour m'avoir transmis ce livre dans le cadre d'un service de presse, via le site simplementpro.

 

Début du livre

Londres, décembre 1842

Assise sur un tabouret, elle déglutisait avec peine une préparationà base de citron, pour tenter de dissiperla nausée qui ne la quittait plus.

 

L'inspecteur Griffith se voit confier l'enquête surle meurtre de deux jeunes femmes, semble t'il par le même meurtrier. Il prend la place de l'inspecteur Harry Davis qui lui, est contraint de céder sa place en raison de son absence de résultats.

Dorian griffiths, jeune homme très ambitieux, va avoir du pain sur la planche pour mener cette enquête.

Afin de mettre toutes les chances de son côté, il va contacter le Dr Johnstone, qui tient une entreprise de pompes funèbres avec sa femme, et dont les compétences ne sont plus à démontrer. Néanmoins, ce dernier est assez réticent à cette proposition, mais va être soumis à un chantage de la partd e l'inspecteur; il ne pourra donc qu'accepter la proposition.

Ensembles, il vont donc être témoins de divers meurtres assez sordides de jeunes femmes. Tous ces crimes auront un point commun: le meurtrier va placer deux perles sur différentes parties du corps de ses victimes.

Dorian, va peu à peu, parallèlement à son enquête, s'intéresser à Trinity, la fille du Dr jonhstones. Cette jeune femme souffre d'agoraphobie, et cela fait douze ans qu'elle n'est pas sortie du domicile. A quoi cela est-il dû ?

J'ai vraiment apprécié ce livre même si les livres historiques ne sont pas ma tasse de thé. Je préfère les romans dont l'histoire se déroule à notre époque.

Néanmoins à aucun moment, le fait que l'on soit en 1840, n'a géné ma lecture. Il n'est fait que quelques petites mentions à cette période, comme par exemple le fiacre et autres petites choses, qui n'enlèvent rien à l'intrigue.

 

Les personnages

Des personnages qui ont tous quelque chose à cacher.

Entre Dorian et son passé assez trouble et Trinity et son kidnapping qui lui a laissé d'énormes séquelles psychologiques, on passe par "la diseuse de bonnne aventure" et par le Dr Johnstone qui a un caractère surprenant et beaucoup de secrets. 

Dorian : ce jeune inspecteur semble avoir les dents longues, mais lorsque son passé est peu à peu dévoilé, son côté humain prend forme et son personnage devient de plus en plus attachant.

Trinity : cette jeune femme au caractère trempée, est avant tout une personne dont la fragilité a été mise à rude épreuve lors de son kidnapping et pendant trois jours. Elle n'arrive pas à trouver sa place au sein des vivants et aime se complaire et s'entourer des morts qu'elle embaume.

Dr Johnstone : ce personnage a beaucoup d'empathe, enfin c'est l'image qu'il donne. Il arrive toujours à trouver le mot juste pour affronter le deuil et surtout consoler les proches. Il ne manque pas d'un tour dans son sac, et cultive de nombreux secrets, qui seront mis à nu malgré lui. Quant à sa défunte épouse, sa fille Trinity le rend responsable de sa disparition.

 

Le style de l'auteur.

Une intrigue bien ficelée, et surtout un maniement des mots particulièrement  efficace.

Les scènes de découverte des cadavres ne manquent pas de détails, et sont très explicites. L'auteure ne mache pas ses mots et c'est tant mieux pour que le lecteur se sente totalement dans l'amiiance de l'histoire. Rappelons que nous sommes au dix neuvime siècle, dans une ville comme Londres.

Et de manière inaperçue tout au long du livre, l'auteure nous amène sur une fin totalement saisissante et inattendue..... une sacrée conclusion pour cette enquête hors du commun.


 

Le genre

Un thriller historique.

 

Le genre

Londres .

 

La forme de l histoire

Plusieurs chapitres vont venir rythmer cette histoire.

Une écriture fluide et un texte aéré vont faire de ce livre une lecture agréable.

 

Conclusion : 

Je vous conseille ce livre pour une plongée dans une enquête trépidante au coeur de Londres au XIXème siècle.

Publié dans thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article