SANS MON OMBRE d'Edmonde PERMINGEAT

Publié le par livrement_ka

SANS MON OMBRE d'Edmonde PERMINGEAT

Titre :  SANS MON OMBRE

Auteur : Edmonde PERMINGEAT

Editions : ARCHIPEL

Genre : thriller

Nombre de pages : 433

Date : 2019

Prix : 22 €

 

Présentation physique du livre :

Un livre de moyen format comprenant près de 450 pages

La couverture représente une jeune fille avec son double. Je la trouve très belle cette couverture.

 

Résumé : 

 Alice a tué Célia, sa jumelle. Son reflet, un alter ego inversé dont elle enviait la vie de rêve. Alors que, célibataire, elle doit gagner sa vie en enseignant la philosophie, sa jumelle, épouse et mère comblée, mène l'existence oisive des riches, dans le luxe et un magnifique cadre de vie au bord de la mer. Mais la mort de Célia va permettre à Alice de prendre sa place.
Du moins le croit-elle. Car au "pays des merveilles", ce n'est pas le bonheur mais le désenchantement qui l'attend. La vie d'Alice de l'autre côté du miroir va tourner au cauchemar... jusqu'à lui faire réaliser, mais un peu tard, que le beau miroir était celui des alouettes...

 

Sur l'auteur et son univers 

Nationalité : France 
Né(e) le : 24/05/1948
Biographie : 

Edmonde Vergnes-Permingeat est agrégée d'allemand et germaniste passionnée. 

Après avoir enseigné en Meurthe-et-Moselle et à Valence, retraitée, elle se consacre à ses loisirs : la lecture et l'écriture, tout en assurant une rubrique littéraire dans le journal de Crest : Le Crestois

Elle a publié trois ouvrages aux Éditions Irène Pauletich : "Le banquet des philosophes" (2009), anachronique banquet assorti de dessins de son cru, où suivant l'adage de Pascal - elle philosophe en se moquant de la philosophie, un thriller psychologique "Le miroir aux alouettes ou Alice au pays des baudruches" (2010) et "La comédie enseignante : Les épanchements de Synovie" (2006).

Elle est l'auteur de "Frime et châtiment" (France Loisirs, 2013) écrit sous le nom de Louise Permingeat. 

"Tu es moi" a obtenu le Prix des lecteurs 2015 en avant première au Club France Loisirs, évalué sous le titre de "Sosie dans le réseau". 

Mariée et mère de quatre enfants, elle vit à Chabrillan, village perché de la Drôme. 

 

Sur les éditions

 

Une maison d’édition est un archipel de collections

Pourquoi l’Archipel ? À cette question, qui m’est souvent posée, j’apporte toujours la même réponse : une maison d’édition est un archipel de collections ; chaque collection, un archipel de livres. J’aurais pu me prévaloir de précédents connus, sans remonter à Archipel, recueil de nouvelles de Pierre Louÿs, ou à un excellent roman de Michel Rio, paru en 1987, qui porte ce titre. En créant cette maison d’édition en 1991, je souhaitais offrir, comme un créateur de mode propose sa collection d’hiver ou d’été, une collection, un archipel de livres, à chaque saison renouvelés, susceptibles d’offrir à tous les publics détente, émotion, évasion.

En quelque vingt ans d’activité – et plus de mille livres publiés – notre éclectisme a parfois pu surprendre.

« Comment, vous publiez tout à la fois des romans du terroir, des suspenses, des romans historiques, mais aussi des essais politiques ou de société, des enquêtes, des biographies, des ouvrages de psychologie, et même des livres illustrés ! Vous n’avez pas le tournis ? » Eh bien non ! Le tournis, nous tentons de nous en préserver en maintenant le cap d’une politique éditoriale cohérente. Moitié fiction, moitié non-fiction, nos cent nouveautés annuelles abordent certes des rives éloignées les unes des autres, mais ont un point commun : elles ont toutes pour mission de donner envie. Envie de connaître, envie de se cultiver, de se détendre ou de se passionner… Il est vrai que nos thrillers – « porter sur les nerfs », en anglais – sont choisis de façon à faire trembler… de peur ou de plaisir !

Depuis deux décennies, le « grand » public, qui n’est pas « un » mais multiple, a découvert un archipel où faire escale. Une nouvelle raison de délaisser, l’espace d’un livre, le petit écran dévoreur de temps, pour tourner la (ou les) page(s) et palper le velours 80 grammes porteur de promesses.

 

AVIS

Un grand merci à Mylène des Editions l'ARCHIPEL pour l'envoi de ce livre dont j'ai vraiment apprécié la lecture.

 

Début du livre 

Espèce de salope ! Déjà dans le ventre de maman, tu prenais toute la place !

 

Ah enfin me voilà replongée dans un thriller...et quel thriller. Même si ce dernier est écrit par une auteure française, il est vraiment magnifiquement écrit et l'intrigue est particulièrement prenante.

Deux jumelles que tout oppose, Célia qui s'est mariée jeune, a deux enfants et vit de manière plus que confortable, à la limite du luxe, avec un mari qui nous le verrons après n'est pas tout à fait l'homme idéal.

Quant à Alice, jeune femme qui a favorisé les études et sa carrière professionnelle mais qui malheureusement côté coeur n'est pas aidée.

Un jour alors qu'elle discute, la conversation s'envenime et après une gifle donnée par Alice, Célia tombe sur une pierre et se tue.

Germe alors dans la tête d'Alice, l'idée de prendre la place de sa soeur pour goûter à sa vie qui semble lui plaire.

Néanmoins, cette dernière va découvrir que vivre avec deux petites filles n'est pas de tout repos. De plus le mari de Célia , toujours très proche de sa mère et de sa soeur, lui fait vivre un enfer.

Et puis alors qu'elle envisage de retourner à sa vie d'avant, elle tombe sur le journal intime de Célia....... et alors là c'est la découverte d'un monde auquel Alice ne s'attendait pas.

Un sujet absolument passionnant et pas banal. Une jumelle qui tue son double et décide de prendre sa place avec tous les inconvénients y attachés.

Nous assistons à une histoire qui je pense pourrait être transposée en un scénario de film. Avis aux réalisateurs...Je vois bien le décor : une maison luxueuse avec piscine au bord de la mer, et deux soeurs totalement identiques que tout oppose. Je pense que cela serait un succès.

Au final est-ce que leurs minuscules différences ne risquent pas de menacer le secret d'Alice ?

 

Le style de l'auteur

Un thriller psychologique absolument incroyable.

Le texte est vraiment très bien écrit. Je l'ai lu en une journée. Beaucoup de dialogues, de ressentis au delà des phrases ou des mots. Beaucoup de sous-entendus qui mettent le lecteur dans l'ambiance de l'histoire. On a envie d'intervenir à tout moment pour mettre son grain de sel, alors que le personnage d'Alice patiente et surtout supporte des humiliations épouvantables.

Et la fin ??? totalement inattendue....je m'attendais à tout sauf à ça. C'est une des premières fois où je termine le livre en me disant que certains personnages n'ont pas eu ce qu'ils méritaient.

Je ne connaissais pas cette auteure mais j'ai vraiment hâte de lire d'autres livres. Et sur instagram j'ai cru comprendre par d'autres abonnés que tous ses livres sont vraiment très bien.

Je suis toujours admirative de ces auteurs qui créent des thrillers de cette trempe...Où allez-vous chercher tout cela. J'aimerais tant pouvoir un jour accéder aux pensées de ces personnes.

 

Le genre

Un thriller psychologique 

Un sujet passionnant : la rivalité de jumelles totalement opposées mais au final pas plus heureuse l'une que l'autre.

 

La forme de l histoire

Plusieurs chapitres rythment ce livre. Trois parties composent ce livre : le décès et Alice qui prend la place de sa soeur et sa vision de la vie, la découverte du journal et une remontée en arrière des événements vus par Célia, et la fin magistrale.

Le texte est très aéré et l'écriture très fluide ce qui permet une lecture agréable.

 

Conclusion : 

Bon même si j'adore ce style, j'ai essayé d'être le plus objective possible. Ben voilà j'ai adoré tout simplement.

 

Publié dans Lecture, thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article