ENGLOUTIE d'Arno STROBEL

Publié le par livrement_ka

ENGLOUTIE d'Arno STROBEL

Titre :  ENGLOUTIE

Auteur : Arno STROBEL

Editions : l'ARCHIPEL

Genre : thriller

Nombre de pages : 299

Date : 2019 (juillet)

Prix : 21 €

 

Présentation physique du livre :

Un livre de moyen format comprenant près de 300 pages.

La couverture représente le visage d'une femme à moitié dans l'eau.

 

Résumé : 

Deux couples décident de partir en vacances sur une île de la mer du Nord, réputée pour son calme et la beauté de ses paysages sauvages. Peu après leur arrivée, le charme est rompu. Des crimes d'un sadisme inouï sont commis. 
Après avoir été enlevés, des couples sont amenés sur la plage à la nuit tombée. Et là, le mari assiste impuissant à la mort de sa femme. Car la marée monte, qui va inexorablement submerger le corps de celle qui a été ensevelie dans le sable et dont seule la tête dépasse... Le psychopathe prend d'autant plus plaisir à ces spectacles qu'il se croit supérieurement intelligent... donc infaillible. Et qu'il a réussi le crime parfait...

 
 

Sur l'auteur et son univers 

Biographie : cf babélio

Nationalité : Allemagne 
Né(e) à : Saarlouis , le 18.08.1962

Biographie : 

Arno Strobel a étudié les technologies de l'information et a travaillé au Luxembourg dans une grande banque allemande. Il a commencé à écrire vers la quarantaine, des nouvelles puis un roman qui lui a donné beaucoup de mal. Pour le publier, il a fondé une maison d'édition avec Il se consacre maintenant à l'écriture, il est l'un des grands auteurs allemands de thrillers psychologiques pour adultes et vit à Trèves. Ses romans sont traduits à l'étranger.
 

 

Sur les éditions

Pourquoi l’Archipel ? À cette question, qui m’est souvent posée, j’apporte toujours la même réponse : une maison d’édition est un archipel de collections ; chaque collection, un archipel de livres. J’aurais pu me prévaloir de précédents connus, sans remonter à Archipel, recueil de nouvelles de Pierre Louÿs, ou à un excellent roman de Michel Rio, paru en 1987, qui porte ce titre. En créant cette maison d’édition en 1991, je souhaitais offrir, comme un créateur de mode propose sa collection d’hiver ou d’été, une collection, un archipel de livres, à chaque saison renouvelés, susceptibles d’offrir à tous les publics détente, émotion, évasion.

En quelque vingt ans d’activité – et plus de mille livres publiés – notre éclectisme a parfois pu surprendre.

« Comment, vous publiez tout à la fois des romans du terroir, des suspenses, des romans historiques, mais aussi des essais politiques ou de société, des enquêtes, des biographies, des ouvrages de psychologie, et même des livres illustrés ! Vous n’avez pas le tournis ? » Eh bien non ! Le tournis, nous tentons de nous en préserver en maintenant le cap d’une politique éditoriale cohérente. Moitié fiction, moitié non-fiction, nos cent nouveautés annuelles abordent certes des rives éloignées les unes des autres, mais ont un point commun : elles ont toutes pour mission de donner envie. Envie de connaître, envie de se cultiver, de se détendre ou de se passionner… Il est vrai que nos thrillers – « porter sur les nerfs », en anglais – sont choisis de façon à faire trembler… de peur ou de plaisir !

Depuis deux décennies, le « grand » public, qui n’est pas « un » mais multiple, a découvert un archipel où faire escale. Une nouvelle raison de délaisser, l’espace d’un livre, le petit écran dévoreur de temps, pour tourner la (ou les) page(s) et palper le velours 80 grammes porteur de promesses…

 

 

AVIS

 

Une île, deux couples qui se connaissent peu, et d'horribles meurtres.....

Voilà les ingrédients de ce thriller inédit sorti aux Editions l'ARCHIPEL.

Début du livre

Ses parents avaient remarqué très tôt ses capacités intellectuelles hors normes. A quatre ans il savait lire et écrire.

 

Que d'intelligence pour un futur assassin qui commettra le crime parfait.

Julia vit avec Michaël. Un jour Andreas, le patron de ce dernier les invite à venir en vacances dans la maison qu'il possède sur une île de la mer du Nord.

Et les voilà partis tous les quatre avec Martina, la femme d'Andreas pour un séjour qui s'annonce idyllique même si ce n'est pas la période estivale.

Mais dès le départ, la femme d'Andreas semble très à l'écart et n'est pas avare de pics lancés contre son mari au départ, et ensuite contre leurs invités.

Alors que Julia va au village, elle surprend une conversation entre les habitants qui laissent entrevoir la découverte d'une femme assassinée sur la plage.

Et cette mort est des plus horribles car le meurtrier l'a enterrée jusqu'au cou à marée basse et l'a laissée se noyer devant son mari, lui-même attaché à un poteau.

L'enquête est menée , outre par les policiers du coin, par les enquêteurs Harmsen accompagné de Jochen.

Le premier est vraiment odieux avec tous les témoins et son coéquipier.

Plus les investigations avancent plus les indices semblent converger vers les deux couples et notamment Michaël, sur lequel Harmsen va s'acharner.

Et les suspects ne manquent pas : entre le voisin un peu voyeur et surtout très fouineur, l'ancien psychologue prématurément en retraite, quis emble proche de Julia, Andreas toujours dans le coin au moment de la découverte des indices et l'ancien policier à se méler de cette affaire alors qu'il n'a pas le droit d'exercer.......Mais comment déméler le faux du vrai, comment réussir à dénicher le coupable qui semble jouer avec la police.

Certains chapitres lui sont consacrés dans lequel il livre ses ressentis.
 

 

Les personnages :

Julia : Epouse de Michaël. Totalement abasourdie par les accusations portées sur son mari quant aux crimes qui ont lieu sur cette île. Alors que ce dernier lui demande de partir, elle ne veut pas préférant rester avec lui.

 

Michaël : Mari de Julia, qui a accepté l'invitation d'Andreas assez rapidement et qui semble ne se méfier de rien du tout. Alors que tout l'accuse, il va être aidé par un ancien policier en arrêt maladie pour mener sa propre enquête.

 

Andreas : Epoux de Martina avec laquelle il ne reste que pour l'image. Il est un peu spécial et semble quelque peu attiré par Julia.

 

Martina : Femme acariâtre de Andreas. Elle n'est pas à sa place au milieu de tout cela. Elle ne cesse de passer son temps seule et quand elle se retrouve avec les autres, elle ne peut s'empêcher de lancer des pics et de faire des insinuations.

 

Le point fort de l'histoire : Des meurtres totalement originaux et surtout une intelligence de l'assassin qui sèment des indices pour permettre à la police d'avancer.

Le décor de l'intrigue est également un point fort : une île sur la mer du Nord où rien ne semble pouvoir arriver. Un coin tranquille avec des policiers et des habitants un peu dépassés. Tout le monde soupçonne tout le monde. 

Autre point fort : la relation de confiance qui va s'établir entre les deux enquêteurs malgré le caractère insupportable de Harmsen.

 

Le style de l'auteur

Une chute tout à fait étonnante, même si j'y avais un peu pensé à un moment. Mais franchement une intrigue menée excellement bien avec du suspense et une ambiance étouffante.

Un style auquel j'ai bien accroché. Bon alors effectivement je suis dans ma zone de confort : un thriller qui se lit d'une traite.

Mais au delà de cela, la personnalité du meurtrier est tout à fait bien détaillée et le fait que certains chapitres lui soient consacrés, permet au lecteur d'essayer d'imaginer ce qu'il pense, ou le pourquoi du comment de son raisonnement.

Au delà de son intelligence exceptionnelle, l'auteur nous livre son enfance très spéciale et déjà axées sur des expériences dont le cobaye est Sarah sa soeur.

La couverture est elle magnifique et reflète tout à fait l'histoire.

Et ce prologue consacré au criminel, est indispensable et vraiment très bien écrit.

L'auteur va nous présenter ce dernier, et surtout nous montrer qu'en plus d'être intelligent, dès son plus jeune âge il a réussi à se fondre dans la foule en faisant ce que les autres attendaient de lui et surtout en façonnant son image de garçon ordinaire. 

J'apprécie énormément quand l'auteur nous livre la face cachée de ces criminels et surtout le long cheminement qui les a entrainés vers l'acte extrème.

 

Le genre

Un thriller avec une intrigue originale et surtout un décor à couper le souffle.

 

La forme de l histoire

Le récit est divisé en plusieurs chapitres.

Le texte est très aéré et l'écriture est fluide. Ce qui en fait une lecture très agréable. 

 

Conclusion :

Alors encore une fois, ravie de m'octroyer un bon petit thriller entre deux autres livres qui m'attirent moins au départ mais qui arrive à me surprendre.

Même si ce livre n'est pas un coup de coeur, il m'a permis de passer un très bon moment et je serais ravie de pouvoir lire d'autres récits de ce même auteur.

Publié dans thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article