MEME SI LE SOLEIL SE CACHE d'Anne de BOURBON-SICILES

Publié le par livrement_ka

MEME SI LE SOLEIL SE CACHE d'Anne de BOURBON-SICILES

Titre :  MEME SI LE SOLEIL SE CACHE

Auteur : Anne de BOURBON-SICILES

Editions : l'ARCHIPEL

Genre : roman 

Nombre de pages : 296

Date : 2019 (juin)

Prix : 20 €

 

Présentation physique du livre :

Un livre de moyen format comprenant près de 300 pages.

La couverture représente des palmiers sur une plage de sable fin (palmiers pris dans une bourrasque de vent)

 

Résumé : 

Lorsque Émilie rencontre Éric, au cours d’un séjour en Martinique au Club Med, elle n’a que dix-huit ans. Elle est une bachelière de bonne famille, lui un GO au charme irrésistible. 
Bientôt, cet amour de vacances se mue en une relation passionnée. Un bébé nait, Alice. Rien ne manque au bonheur.
Mais, un matin, Émilie découvre d’étranges traces sur le corps de sa fille. Dès lors, tout s’enchaîne : la suspicion des médecins, les doutes des proches, les secrets de famille qui ressurgissent.

Face aux accusations, qui se font de plus en plus insistantes, son couple survivra-t-il? Émilie n’a-t-elle rien à se reprocher ? 
Avec la verve qu’on lui connaît, la princesse Anne de Bourbon-Siciles mêle émotion et suspense dans cette histoire d’amour bouleversante, inspirée de faits réels.
 
 

Sur l'auteur et son univers 

Biographie : cf babélio

Son Altesse Royale la Princesse Anne de Bourbon des Deux Siciles est née à Saint-Raphaël. Descendante en ligne directe du roi Louis XIV, cousine du roi d’Espagne et apparentée à la plupart des cours d’Europe, elle a été rédactrice de mode à L’Éventail, magazine belge de prestige, puis en charge des relations publiques des maisons Versace et Balenciaga. Elle vit entre Paris et sa résidence de la Martinique. Le Chant du pipiri est son premier roman.

 

Sur les éditions

Pourquoi l’Archipel ? À cette question, qui m’est souvent posée, j’apporte toujours la même réponse : une maison d’édition est un archipel de collections ; chaque collection, un archipel de livres. J’aurais pu me prévaloir de précédents connus, sans remonter à Archipel, recueil de nouvelles de Pierre Louÿs, ou à un excellent roman de Michel Rio, paru en 1987, qui porte ce titre. En créant cette maison d’édition en 1991, je souhaitais offrir, comme un créateur de mode propose sa collection d’hiver ou d’été, une collection, un archipel de livres, à chaque saison renouvelés, susceptibles d’offrir à tous les publics détente, émotion, évasion.

En quelque vingt ans d’activité – et plus de mille livres publiés – notre éclectisme a parfois pu surprendre.

« Comment, vous publiez tout à la fois des romans du terroir, des suspenses, des romans historiques, mais aussi des essais politiques ou de société, des enquêtes, des biographies, des ouvrages de psychologie, et même des livres illustrés ! Vous n’avez pas le tournis ? » Eh bien non ! Le tournis, nous tentons de nous en préserver en maintenant le cap d’une politique éditoriale cohérente. Moitié fiction, moitié non-fiction, nos cent nouveautés annuelles abordent certes des rives éloignées les unes des autres, mais ont un point commun : elles ont toutes pour mission de donner envie. Envie de connaître, envie de se cultiver, de se détendre ou de se passionner… Il est vrai que nos thrillers – « porter sur les nerfs », en anglais – sont choisis de façon à faire trembler… de peur ou de plaisir !

Depuis deux décennies, le « grand » public, qui n’est pas « un » mais multiple, a découvert un archipel où faire escale. Une nouvelle raison de délaisser, l’espace d’un livre, le petit écran dévoreur de temps, pour tourner la (ou les) page(s) et palper le velours 80 grammes porteur de promesses…

 

 

AVIS

Un grand merci aux éditions l'Archipel pour l'envoi de ce roman.

 

Début du livre

Emilie croisa les bras contre sa poitrine pour dissimuler le tremblement de ses mains. Elle avait compris que le ton doucereux de la policière n'était qu'une technique d'interrogatoire pour la pousser aux aveux .

Et voilà comment commence l'histoire d'Emilie, interrogée par les policiers sur d'étranges marques apparues sur le corps de son enfant.....cet enfant qu'elle aime plus que tout, et qui est le fruit de son amour avec Eric.

 

Mais pour comprendre un peu tout cela, nous allons remonter en arrière et débuter l'histoire d'Emilie à l'aube de ses 18 ans.

Emilie est la fille d'un couple assez particulier. Son père, homme d'affaires est très proche de sa fille. Quant à sa mère, elle semble assez distante.

Pour la féliciter d'avoir obtenu son baccalauréat, Charles offre à sa fille Emilie un voyage au Club Med en Martinique avec l'invitée de son choix; invitée qui ne fait pas de mystère puisque tous deux savent très bien qu'il serait impensable qu'Emilie ne choisisse pas à sa meilleure amie Sophie.

Et les voilà toutes les deux fraichement débarquées sur cette île paradisiaque, décidées de profiter pleinement de ces trois semaines.

Après quelques sorties ensembles, Emilie tombe sous le charme d'Eric, g.o, au grand dam de Sophie qui pour une raison mystérieuse va s'éloigner de son amie de toujours. Elles vont terminer ce séjour fâchées.

Emilie n'en a cure, puisque son amour avec Eric va se révéler sincère et qu'une fois en France après moultes péripéties, ils vont s'installer ensemble, et une petite fille, pas spécialement prévue, viendra pointer le bout de son nez.

Après quelques temps, Emilie remarque sur le corps de sa fille, d'étranges lésions.

D'où viennent-elles ? Elles ne semblent apparaitre que lorsque cette petite fille est avec ses parents ? Les médecins commencent à avoir des soupçons....Et là commence la descente aux enfers de cette famille totalement démunie face à cette situation.

Et le passé d'Emilie resurgit brusquement entraînant doutes, non-dits et surtout plonge tout le monde dans un désarroi total. 

 

Les personnages :

Emilie : Jeune femme insouciante, peu confiante, éperdument amoureuse d'Eric, qui touche de près le bonheur après la naissance de sa fille. Elle semble cacher un lourd secret qui est bien enfoui au fond de sa mémoire et à une relation étrange avec sa mère. Elle va toucher le fond le jour où on va lui retirer sa fille pour la confier à une institution. 

 

Eric : Jeune homme totalement désarmé face aux soupçons qui pèsent sur Emilie, et qui ne va avoir de cesse de croire en son innocence.

 

Charles : Père d'Emilie qui l'aime d'un amour profond. Malgré plusieurs différents, il va rester très proche de sa fille, quitte à utiliser ses connaissances pour l'aider. Ce dernier cache également un lourd secret et va apparaître au final comme un homme assez faible.

 

Mathilde : Mère d'Emilie, c'est une femme très étrange qui cache une personnalité et surtout un caractère très tranché.

 

Sophie : Meilleure amie d'Emilie qui elle aussi est assez caractérielle et qui ne va pas se montrer sous son meilleur jour, ni pendant son voyage en Martinique, ni après l'accouchement d'Emilie.

 

Le point fort de l'histoire : il s'agit d'une histoire tirée de faits réels et une plongée en enfer d'une famille suite à la découverte de lésions sur le corps d'une petite fille.

Et enfin cette résurgence du passé va planer sur Emilie.

 

Le style de l'auteur

Je ne connaissais pas cette auteure, mais franchement je ne suis pas déçue. Je dirai même que je suis conquise et sous le charme de son écriture et de son style très fluide.  

La présentation de ce livre est absolument prenante : on débute avec Emilie interrogée par la police. Ensuite, l'auteure remonte en arrière pour essayer de comprendre l'histoire et surtout savoir comment on a pu en arriver là. Puis à certains moments, il y a la retranscription des interrogatoires de différents protagonistes ayant cotoyé Emilie, en passant du psychiatre consulté par cette dernière dans son enfance, à l'infirmière qui l'a reçue ainsi que sa fille aux urgences, l'infirmière de la PMI, le médecin et pour finir Emilie elle-même. 

Par tous ces interrogatoires, l'auteure fait en sorte que le lecteur perçoive Emilie selon les impressions des témoins, et qu'il essaie de se forger sa propre idée quant à l'innoncence ou la culpabilité de cette dernière.

Puis on a les différents passages aux urgences, à la PMI consécutives à la découvertes de nouvelles lésions sur le corps de ce petit bébé; les examens médicaux qui ne démontrent rien de probant.

J'ai vraiment ressenti toutes les émotions et sentiments au fil de la lecture : on passe de l'incompréhension, aux doutes, à l'empathie, au découragement, à l'écoeurement, à l'espoir. Bref l'esprit est tournicoté dans tous les sens, on essaie de se raccrocher à certaines choses, et hop il faut partir se raccrocher à une autre.

Enfin, une chute spectaculaire, à laquelle néanmoins je m'attendais dès le début, mais qui n'a aucunement géné mon plaisir pour cette lecture.

 

Le genre

Un roman tiré de faits réels qui mèle suspense et émotion.

 

La forme de l histoire

Le récit est divisé en plusieurs chapitres passant du passé, au présent, entrecoupés du compte-rendu des interrogatoires.

Le texte est très aéré et l'écriture est fluide. Ce qui en fait une lecture très agréable. Il se lit vite.

 

Conclusion :

J'ai vraiment adoré le sujet de cette histoire, la manière d'être racontée, les personnages et leurs personnalités et surtout l'amour qui transpirent entre les lignes.

Publié dans roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article