PERSONNE N'A OUBLIE de Stéphanie EXBRAYAT

Publié le par livrement_ka

PERSONNE N'A OUBLIE de Stéphanie EXBRAYAT

Titre :  PERSONNE N'A OUBLIE

Auteur : Stéphanie EXBRAYAT

Editions : Editions De Borée

Genre : thriller

Nombre de pages : 338

Date : 2019 (Juillet)

Prix : 8,50 €

 

Présentation physique du livre :

Un livre de format poche comprenant près de 350 pages. Ce format est idéal pour les vacances ou pour lire dans les transports en commun.

La couverture représente la tête d'un ourson en peluche sur les pavés avec une tâche de sang.

 

Résumé : 

Sam, huit ans, tombe du haut d'une grange et meurt le crâne fracassé. Pour sa mère Colette, impossible de croire à un accident. Elle soupçonne François, son mari, un homme violent et secret, de ne pas être étranger au drame. Dix ans auparavant, Colette, enceinte d'un autre homme, a été contrainte de l'épouser. Dès lors, son mari a imposé la terreur et la tyrannie au sein de leur foyer.Bravant la violence de cet homme, Colette s'engage dans une dangereuse quête de vérité. Quel rôle a t-il joué dans la mort de Sam ? Et quel est ce trouble passé que François semble vouloir cacher à tout prix ? Au c?ur de ce petit village du Morvan, les esprits s'échauffent et les tensions remontant à la guerre atteignent leur paroxysme. Le village bruisse de rumeurs et de douloureux secrets ne tardent pas à resurgir... Quand la mort d'un enfant fait resurgir les secrets d'un village...
 
 

Sur l'auteur et son univers cf Babelio

Nationalité : France 

Biographie : 

Stéphanie Exbrayat vit dans les Yvelines. Elle a exercé différents métiers avant de se consacrer à temps plein à l'écriture. Avec "Personne n'a oublié", elle signe un premier roman puissant entre thriller et suspense psychologique. 
 

 

Sur les éditions cf Babelio

 

Les éditions de Borée ont été fondées en 1989 avec une vocation régionaliste, publiant des ouvrages liés à l`Auvergne. Elle publie désormais plus largement des livres de poche et de littérature.

 

 

AVIS

 

Encore une auteure que je découvre avec ce livre à l'histoire vraiment captivante.

Début du livre

Les premiers jours qui ont suivi les obsèques, Colette trimballait sa douleur autour de la tombe. Hébétée et incrédule, elle balayait les feuilles d'automne.

 

Encore une histoire de mort d'un enfant penserez-vous. Mais non loin de là.

Alors effectivement, le sujet principal est la mort du fils de Colette pendant que cette dernière était à la messe, et qu'elle l'avait confiée à son père François.

Sam est tombé du deuxième étage de la grange et a été retrouvé par François. Ce dernier, sous le choc de sa macabre découverte a fait le trajet jusqu'à l'église pour y trouver le docteur.

Malheureusement il est trop tard et aujourd'hui Colette doit apprendre à vivre avec ou plutôt sans son fils, qui était sa seule et unique raison de vivre.

Elle a son mari, me direz-vous. Mais, au fur et à mesure de ses réflexions et ses pensées Colette va commencer à avoir des doutes. Tout le puzzle va se défaire. Elle se rend compte des incohérences de l'accident et soupçonne son mari d'être pour quelque chose dans cette horrible accident.

Entre les mensonges de ce dernier, et le fait que jamais Sam ne serait allé tout seul dans la grange, alors que Colette lui avait interdit, Colette va avoir dû mal à mettre ses idées à plat.

Elle va se lancer en quête de la vérité, malgré la violence de son mari, qui, lui veut qu'elle continue d'être la femme au foyer qu'elle a toujours été sans sourciller.

Colette va pouvoir trouver en Madeleine et en le Docteur Verdier des personnes de confiance qui vont l'aider à reprendre goût à la vie.

Mais elle n'a plus rien à perdre de se rebeller contre son mari. Elle qui a été contrainte de se marier alors qu'elle était enceinte d'un autre, d'un homme qu'elle aimait et qui l'aimait : un amour magnifique.

Beaucoup de rumeurs, de secrets cachés dans ce petit village du Morvan, où il y a quelques allusions à ma ville de naissance : Auxerre.

Comment la mort accidentelle de Sam huit ans va bouleverser la vie de tous et surtout faire ressurgir les secrets de chacun, provoquer des bagarres, des règlements de comptes et entrainer la mort d'autres personnes.

 

 

Les personnages :

Colette : jeune femme qui ne vit que pour son fils, et qui cache beaucoup de choses, à commencer par le vrai père . Ce dernier qui a été son amour de toujours. Elle se trouve soumise à François qui la traite comme une bonne à tout faire.

François : mari de Colette, c'est un homme rustre, violent, et pour qui la tendresse n'existe pas. Il travaille et veut quand il rentre chez lui pouvoir mettre les pieds sous la table et quand cela lui prend , s'accomplir du devoir conjugal, que sa femme soit consentante ou pas.

Madeleine : seule amie de Colette qui va être une personne sur qui elle peut compter. C'est également une confidente, et contrairement à Colette, son mari la laisse travailler sous réserve qu'elle s'acquitte de ses tâches domestiques.

Robert : ce dernier aurait pu être l'époux de Colette mais François a été préféré. Robert a donc la rancune forte et va avoir un rôle particulier dans cette histoire.

 

Le point fort de l'histoire : Au delà du décès de cet enfant, l'auteure va appuyer sur les conditions de vie de plusieurs familles dans ce coin reculé du morvan, au début des années 1960. La condition de la femme n'est pas enviable : elle est conditionnée à s'occuper des tâches domestiques et des enfants. Et elle doit se soumettre à son mari pour assouvir ses besoins sexuels.

 

Le style de l'auteur

Encore une découverte avec cette histoire plus qu'entrainante et captivante. L'auteure parallèlement à la recherche de la vérité par Colette, va nous entrainer dans sa vie et nous décrire ses conditions de vie peu agréables.

Cette jeune femme qui par la force des choses s'est retrouvée soumise à un homme, se meurt dans sa vie de tous les jours, à petits feux sous l'indifférence de son mari, dont les pensées sont bettement matérielles.

Encore une jolie descrption des différences entre hommes et femmes.

 

Le genre

Un roman à tendance thriller psychologique.

 

La forme de l histoire

Le récit est divisé en plusieurs chapitres.

Le texte est très aéré et l'écriture est fluide. Ce qui en fait une lecture très agréable.

La plume est dynamique, entrainante et arrive à tenir en haleine le lecteur du début à la fin du livre. 

 

Conclusion :

La jolie histoire de Colette qui commence sous de bons hospices. Malheureusement le destin en a décidé autrement en lui enlevant la prunelle de ses yeux, d'une manière atroce, et qui entrainera la mise au jour de nombreux secrets.

Publié dans thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article