7 JOURS POUR TOUT SE DIRE de Florence Clerfeuille

Publié le par livrement_ka

7 JOURS POUR TOUT SE DIRE de Florence Clerfeuille

Titre :  7 JOURS POUR TOUT SE DIRE

Auteur : Florence Clerfeuille

Editions : FADM ROMAN

Genre : Roman 

Dépôt légal : juin 2019

Nombre de pages : 281

Prix : 15 €

 

 

Présentation physique du livre :

Ce livre de grande taille contient près de 300 pages. 

La couverture semi-rigide représente le visage d'une femme partiellement caché par des plantes.

 

Résumé : 

Comment faire le deuil de sa propre existence en une semaine ?
Frédérique, 49 ans, apprend par son médecin qu’il ne lui reste que quelques jours à vivre. Son mari est en déplacement à l’autre bout de la France. Ses deux enfants aussi sont loin d’elle. Il lui faut donc affronter seule ce bouleversement. Et tenter de rester debout.

Mais comment peut-elle faire face à la colère ? Au désespoir ? Avoir la force de prévenir ceux qu’elle aime ?
Un inconnu va l’y aider.
7 jours pour tout se dire est une fiction, véritable hymne à la vie, à l’amour et aux valeurs qu’on laisse en héritage.

 

 

AVIS

Encore un livre reçu via le site simplementpro.

Mais pas un auteur inconnu. Non Florence Clerfeuille a déjà écrit de nombreux livres donc deux polars que j'avais lus et chroniqués, et avec lesquels je m'étais tout simplement régalée.

 

Début du livre

Ma mère vivait tant bien que mal avec le cancer depuis près d'un an. Je sais, en général, on dit qu'on se bat contre cette maladie. Mais se battre ce n'était pas son truc.

 

Frédérique a assisté au décès de sa mère suite à une longue maladie, et pas n'importe laquelle , un cancer. Ce fut très long et douloureux, comme l'on peut s'en douter.

Aujourd'hui elle vit sa vie de femme, marié à Jean-Baptiste, et de mère de Coline et Lucas leurs deux enfants, qui désormais ont pris leur indépendance.

Jean-Baptiste est souvent en déplacement pour son boulot. Frédérique passe donc ses journées à peindre (sa passion).

Mais depuis quelques temps elle se sent plus fatiguée que d'habitude. Après quelques hésitations, elle se rend finalement chez le médecin qui lui prescrit des examens complémentaires pour rechercher la cause de cette fatigue persistante.

Alors qu'elle est plongée dans sa nouvelle toile, son téléphone sonne plusieurs fois. Son médecin généraliste essaie de la joindre de manière pressante et insistante.

Après l'avoir enfin eu il lui demande de passer au cabinet de manière urgente.

Et le diagnostic tombe : Frédérique, dont les résultats sanguins ne sont pas bons du tout, apprend qu'elle n'a plus longtemps à vivre. Quelques mois ? quelques semaines ? non malheureusement quelques jours : 7 pour être précis.

Le ciel lui tombe sur la tête. Elle ne sait comment réagir ni que faire. Comment profiter de ces derniers instants.

Elle décide de partir au gré du vent, et des chemins pour s'évader et essayer de penser à autre chose. 

Et elle va faire une rencontre qu'elle n'est pas près d'oublier...

 

Les personnages sont attachants, émouvants, bouleversants avec tous un caractère de combativité, et beaucoup d'empathie.

- Frédérique est une femme résignée, qui va pourtant devoir affronter la maladie, et surtout va devoir trouver le courage d'avertir ses proches, que ce soient son mari et ses enfants, mais aussi sa plus proche famille.

- Coline et Lucas vont à leur manière devoir accepter le décès prochain de leur mère, et vont décider de l'accompagner en mettant entre parenthèse leur quotidien.

- Jean-Baptiste va devoir surmonter ses appréhension, et sa première réaction sera de fuir. Mais l'amour qu'il porte à sa femme est au-dessus de tout cela, et fera de lui un accompagnant à la hauteur de son amour.

Je préfère ne pas dévoiler les autres personnages, vous laissant la joie de les découvrir ......

 

Le point fort de l'histoire réside dans la force de caractère de Frédérique face au séisme qui a fait de sa vie un chaos. Ses décisions sont peut être pas celles qu'on aurait prises, mais comment le savoir en n'ayant jamais été confronté à la situation ?

 

Le style de l'auteure :

Même si ce livre est tout à fait différent des deux autres que j'ai lus, je redécouvre la plume de Florence Clerfeuille avec plaisir.

Une écriture fluide, de nombreux chapitres courts, et un texte très aéré fait de ce livre une lecture agréable.

Le récit est à la première personne du singulier, et la narratrice est Frédérique, personnage principal, sauf pour les deux derniers chapitres; et je vous laisse découvrir pourquoi.

La couverture quant à elle est magnifique.

Au-delà de la douleur et des interrogations de Frédérique, on parcourt cette histoire pleine d'émotions, en n'ayant de cesse de se mettre à la place de cette dernière pour deviner les réactions qui seraient les nôtres.

Le récit est délicat, sobre, l'auteure n'est pas dans la pitié ni dans le voyeurisme. On découvre juste une Fred totalement à la dérive, qui va devoir trouver un sens à sa vie aussi courte soit elle. 

Dans chacune des phrases de l'auteure on ressent une certaine sensibilité, mais également une envie de faire passer un message. A cela, on ajoute un soupçon d'ironie que l'auteure a su distiller avec parcimonie.

Elle réussit à mêler de nombreux sentiments comme la colère, l'empathie, l'incompréhension avec une sincérité incroyable.

Pas de joie, mais une redécouverte des plaisirs simples de la vie : comme passer du temps avec les gens qu'on aime, profiter du moment présent et surtout ne pas avoir peur de dévoiler ses sentiments. Tel est le message que j'ai retenu de cette histoire. Ne pas perdre une miette de cette vie si précieuse dont l'issue est connue mais l'échéance incertaine.

 

Plongez dans cet hymne à la vie et à l'amour .....

 


 

Sur l'auteur et son univers : (cf babélio)

Nationalité : France 
Né(e) à : province du Berry , le 23/08/1967
Biographie : 

Ecrivain public biographe en Midi-Pyrénées.

D'abord, analyste-programmeur dans le domaine de la gestion des entreprises, puis en mission humanitaire comme administratrice. Responsable des finances, de l'administration et des ressources humaines sur des missions employant plusieurs centaines de personnes.

Elle a écrit 7 livres dont "Le chat du jeu de quilles" en 3 tomes

Elle fait partie depuis une vingtaine d'années de l'équipe correspondance de l'association "Vivre et l'Écrire" qui milite pour le développement de l'expression écrite, notamment des jeunes. 

Publié dans roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amandine Pereira 12/08/2019 11:47

Une lecture diablement tentante! Merci pour la découverte.