A BERENICE de Marie JOUDINAUD

Publié le par livrement_ka

A BERENICE de Marie JOUDINAUD

Titre : A BERENICE

Auteur : Marie Joudinaud

Editions : auto édité

Genre : roman

Nombre de pages : 401

Date : 2019

Prix : 

 

Présentation physique du livre :

Un livre de format moyen comprenant un peu plus de 400 pages.

La couverture représente une jeune femme sur une montagne devant le ciel. La couverture est vraiment jolie.

 

4ème de couverture :  

Un soir d’hiver à Paris, Madeleine et Ulysse croisent le chemin de Bérénice dans un accident de voiture aux conséquences dramatiques.
Après l’effroi, malgré la culpabilité et la honte, il leur faudra se relever pour rendre à la vie le sens qu’elle semble avoir perdu.
Aliénor cherche à mettre son passé derrière elle : ébranlée par un traumatisme qui a fait basculer ses repères, elle décide de se reprendre en main dans une ville inconnue, où personne ne saura rien de ce qui lui
est arrivé.
Georges est confronté à la pire des tragédies, la mort de son enfant. Peu épargné par la vie, il doit faire face et s’armer par amour pour la petite fille dont la responsabilité lui revient.
Chacun à leur manière, ces quatre personnages cherchent des réponses.
Au fur et à mesure que leurs chemins se croisent et grâce à des rencontres bienveillantes, ils poursuivent leur route et pressentent que malgré les écueils, le bonheur reste possible : sauront-ils saisir leur chance ?


 

AVIS

 

J'ai eu la chance que Marie Joudinaud me propose son livre via le site instagram .

Début du livre

Assis sur un canapé en cuir brillant comme du papier glacé, il releva la tête au moment où son menton s'apprêtait à tomber sur sa chemise, puis il se ressaisit d'un mouvement sec en passant sa main dans des cheveux gominés par la fumée et l'alcool.

 

L'histoire prend sa source dans un événement dramatique.

Deux jeunes qui font la fête et prennent la voiture. Malheureusement, l'alcool, la drogue et surtout l'état de santé préoccupant de la passagère ont eu raison de l'attention du conducteur .

Ce dernier, dans une ultime tentative pour sauver la jeune passagère effectue un demi tour pour rejoindre l'hôpital le plus proche, et va voir son véhicule percuter la voiture arrivant en sens inverse.

Cette deuxième voiture est conduite par Madeleine, attachée de presse d'un célèbre comédien.

Madeleine réussit néanmoins a appeler les secours qui vont faire le maximum pour les blessés.

Malheureusement Bérénice, la jeune passagère de la première voiture va décéder.

Quant à Ulysse, le jeune conducteur et Madeleine, ils vont être transportés à l'Hôpital.

Cet accident tragique va plonger Georges le père de Bérénice dans un désespoir difficile à supporter, devant s'occuper à plein temps de sa petite fille.

De son côté, Aliénor est une jeune femme qui venant de vivre une histoire d'amour plus que difficile, décide de quitter Paris pour s'installer à Nice et débuter une nouvelle vie.

Nous allons retrouver tour à tour ces quatre personnages que la vie n'a pas épargnés et dont le chemin va s'entremêler d'une très belle manière.

Entre histoires d'amour et d'amitié, nos quatre personnages vont avancer tant bien que mal en essayant de panser leurs blessures profondes.

 

Le style de l'auteur

A priori il s'agit du premier roman de l'auteure et j'espère que ce n'est pas le dernier.

Je l'ai lu en deux jours.

Le livre est divisé en de nombreux chapitres dédiés à chaque fois à un des quatre personnages.

La plume est fluide et le texte très aéré ce qui en fait une lecture vraiment agréable.

On peut assister grâce aux différents chapitres à la vision des personnages sur un même événement.

Les personnages quant à eux, sont parfaitement détaillés et travaillés pour permettre au lecteur de deviner certaines de leurs réactions.

Entre Ulysse, ce jeune homme ayant tout pour réussir qui va mettre à profit son tragique accident et ses blessures pour entamer une nouvelle vie et surtout vivre de sa passion ; son père, Georges ainsi que Madeleine y étant également pour beaucoup dans sa décision.

Madeleine, complètement anéantie par les conséquences de l'accident et surtout le décès de Bérénice, va quant à elle, mettre sa vie professionnelle (qui était plus que prenante) entre parenthèses pour aller au bout de la mission qu'elle s'est confiée ; à savoir rencontrer les protagonistes de l'accident.

Aliénor est une jeune femme qui a rencontré de nombreux obstacles dans sa vie passé, et un traumatisme va lui faire prendre un nouveau départ dans une nouvelle ville; nouveau départ approuvé par ses amis et ses parents.

Quant à Georges, ce grand père qui n'a également pas eu une vie de tout repos avec le départ de sa femme, va se retrouver avec la garde d'Eglantine, une petite fille pleine de vie.

 

De nombreuses descriptions de paysages entraînent le lecteur dans la découverte de la Bretagne, la Côte d'Azur et Paris. 

La relation entre tous les personnages est vraiment décrite de belle manière et surtout elle laisse entrevoir les caractères de chacun. Entre réactions spontanées et réactions réfléchies, on assiste à un déferlement d'amour et de sensibilité extrême.

Même si quelques fois on aurait souhaité une réaction différente à un événement, et surtout un rapprochement, on reçoit en pleine face un rejet tout à fait compréhensible de ces personnages dont la sensibilité et les nerfs sont mis à nu de part ce qu'ils ont vécu. 

L'auteure arrive à faire un parallèle entre les vies de chacun, qui au final se ressemblent sur beaucoup de points. Ils ont tous souffert à leur manière mais agissent tous différemment , compte tenu de leur personnalité.

Le vrai ressenti du lecteur, en tout cas pour ma part, a été un sentiment d'amitié, d'amour et de bienveillance de chacun; comme si ce qu'ils avaient vécu soit dans leur passé soit via l'accident les avaient assagis voire les avaient transformés dans le bon sens du terme.

 

 

Ils ont frôlé le pire et en tirent le meilleur. Mais faut-il vraiment vivre cela pour arriver à tirer le meilleur de soi-même et de la vie ??

 

Je pense que vous l'aurez compris, ce livre a vraiment été pour moi un coup de coeur. 

 

Sur l'auteur et son univers : cf babélio

Marie a grandi avec sa famille à PARIS, puis quelques temps à Hong Kong. après des études de lettres et de géographie, elle est devenue urbaniste et n'a jamais cessé d'écrire.

 

Publié dans roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article