BELLE-MERE ET DAMNATION de Magali Debost

Publié le par livrement_ka

BELLE-MERE ET DAMNATION de Magali Debost

Titre :  BELLE-MERE ET DAMNATION

Auteur : Magali Debost

Editions : auto-édité

Genre : roman

Nombre de pages : 285

Date : 2019

Prix : 

A découvrir sur Amazon en version broché ou kindle

 

Présentation physique du livre :

Un livre de moyen format d'environ 300 pages.

La couverture qui est une photo de Alexander London, représente des plantes appelées communément des "coussins de belle-mère". Cela ressemble à des petits cactus de forme ronde avec de nombreuses épines.

 

Présentation de l'éditeur :  

Le proverbe dit « Belle-mère et bru dans la même maison sont comme deux chats dans un sac ». Ce n’est pas Danièle qui dirait le contraire. Une lettre à sa belle-fille Mélanie pourrait commencer par « Ma chère belle-fille, je ne vous aime pas beaucoup non plus ».
 

 

AVIS

L'autrice m'a proposé son livre via instagram, et je suis ravie d'avoir accepter de le chroniquer. Un véritable moment de bonheur, de détente. J'ai ri à certains moments et été plus triste à d'autres.

Début du livre

Il est né. L'enfant, le garçon, cet être si différent de moi et pourtant si proche.

Ainsi débute l'histoire de Bébé-chat, l'enfant si désiré de Danièle et son mari. Un garçon en plus!!!!! Nicolas le fruit de ses entrailles.

Et le voilà grandir, devenir un homme. Et il va rencontrer l'élue de son coeur, ce ne pourra être qu'une belle jeune femme agréable, appréciée de tous.

Plusieurs défilent, aucune ne convient, jusqu'à Mélanie !!!! En apparence pas de souci, cette jeune femme semble correspondre à l'image de Dani.

Sauf que tout n'est pas beau dans le meilleur des mondes.

Et vous avez entre vos mains, l'histoire de Danièle, belle-mère de Mélanie et toutes leurs différences, leurs discussions, leurs mésententes..... Bref une vie qui n'est pas de tout repos.

Dani est une personne franche, qui dit ce qu'elle pense tout en essayant de mettre de l'eau dans son vin, pour satisfaire son unique enfant et son mari.

Mais quelques fois la coupe est pleine.

 

Quant aux personnages :

Dani : femme, qui va devenir mère, puis belle-mère et enfin grand-mère. Mais ces différents statuts ne lui feront pas perdre de vue que son fils mérite le meilleur.

Elle est très franche mais sait faire des concessions à bon escient. 

Nicolas : le fils prodige, qui va être au centre des distorsions des deux femmes de sa vie : sa mère et sa femme. Tiraillé entre les deux, il a du mal à affirmer sa position et se laisse souvent influencer. Il cherche à éviter le conflit.

Mélanie : jeune femme qui devient la femme de Nicolas. Elle n'est pas du goût de sa belle-mère, qui ne lui voit que des défauts. Alors il est vrai que selon la manière dont elle est dépeinte elle ne semble pas être la bru idéale.

 

Le point fort de l'histoire : Jamais je n'avais lu un livre sur le sujet tant délicat qu'est la relation belle-fille/belle-mère.

Il est plus souvent fait cas de la mauvaise belle-mère, la marâtre qui va être exécrable, chercher par tous les moyens à pourrir la vie de sa belle-fille. Et cela au nom de quoi ? De l'amour de son fils ? Par ce livre, l'autrice inverse les rôles et surtout la vision de la relation, en se plaçant du point de vue de la belle-mère, souvent accusée ....à tort ??

 

Le style de l'auteur

J'ai vraiment apprécié le style de l'autrice; un style simple mais tellement accrocheur.

De la couverture, au sujet de livre en passant par l'histoire, le lecteur ne peut que se délecter et passer un agréable moment.

La belle-mère Danièle, est décrite de telle sorte qu'on la comprend, qu'on est touchée et quelques fois même désemparé face à ce que sa belle-fille lui "fait subir". Mais peut être est-ce la réaction souhaitée par l'autrice.

J'ai essayé de faire face à ma première impression de Mélanie, mais très vite, le naturel revenant au galop, elle m'est devenue antipathique, insupportable.

Peut être qu'un livre avec la même histoire racontée du point de vue de la belle-fille serait intéressant. Je lance l'idée à l'autrice pour essayer de la convaincre.

Sincèrement, la plume est magnifique, fluide et le texte est très aéré, ce qui en fait une lecture très agréable.

L'autrice réussit à nous faire passer du rire à la tristesse d'une manière subtile. Et elle arrive à faire en sorte que cette belle-mère soit ressentie par le lecteur comme une personne tout à fait charmante. 

On ne peut que passer un bon moment et le lire d'une traite, tellement l'écriture est entraînante, rythmée et surtout très efficace puisqu'elle fait ressentir à travers ses lignes tous les sentiments pouvant exister : l'amour, la haine, le dégoût, l'espoir...

Comment ne pas se retrouver dans l'un des personnages, soit celui de Danièle, soit celui de Mélanie ou encore celui de Nicolas, selon l'âge et la génération du lecteur.

Bref, vous l'aurez compris je me suis régalée et ce sera je pense le premier livre que je donnerai à ma mère car je sais qu'elle l'appréciera autant que moi et à sa juste valeur.

 

.... Mais maintenant que j'y pense, j'ai deux garçons !!!!! Damnation !!! comment vais-je faire avec mes futures belles-filles ?????

 

 

Publié dans roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article