LES COURANTS D'AIR de Nathalie BIANCO

Publié le par livrement_ka

LES COURANTS D'AIR de Nathalie BIANCO

Titre : LES COURANTS D'AIR

Auteur : Nathalie BIANCO

Editions : auto-édité

Genre : roman 

Nombre de pages : 236

Date : 2019 (Mai)

Prix : 

 

Présentation physique du livre :

Un livre de moyen format qui comprend un peu plus de 200 pages.

La couverture représente une jeune femme en talon aiguilles assise tapant sur un ordinateur.

 

Résumé :  

Comment reconstruire sa vie, quand on est une quadragénaire fraichement divorcée, flanquée d’une sœur ainée loufoque, qui aime le whisky et Dominique de Villepin, d’un « Adokon » qui préfère dégommer des ennemis dans Call of Duty plutôt que de préparer son bac, de prétendants Tinder qui postillonnent des miettes de pizzas, d’une bande d’amis fêtards et déjantés, d’un chat rebelle autoritaire et bourré d’antipuces et d’un petit dernier qui se prend pour Chuck Norris ? Comment concilier son projet de ressembler à l’élégante Inès de La Fressange avec sa passion pour la cancoillotte et le vin rouge ?

Entre crises de rire, tranches de vie, aventures hilarantes et accès de nostalgie, entre l’avenir à construire et le passé à archiver, il faudra beaucoup d’humour et d’amour à Nahéma pour réussir le grand saut vers une nouvelle vie… 

 

AVIS

 

Ce livre m'a été transmis par l'auteure qui m'a contactée via instagram.

 

Début du livre

Trois enfants, des cartons et une boite mail;

En quelques mots nous avons un résumé du livre.

Nahéma est une jeune quadragénaire fraîchement séparée du père de ses enfants Grégory.

Elle se retrouve dans un nouvel appartement avec la garde alternée de ses trois enfants : Sofiane, Camélia et Brahim.

Des enfants et ados dans toute leur splendeur.

Bref, Nahéma doit aujourd'hui retrouver le train train quotidien.

Et c'est au moyen d'échanges par mails avec Béatrice, son amie de toujours, Grégory le père de ses enfants, son père resté en Tunisie, et quelques autres qu'elle livre ses pensées, ses ressentis et surtout son quotidien assez proche de celui de beaucoup d'entre nous.

 

 

Le style de l'auteur

Un livre présenté sous forme de mails et uniquement de mails émanant de Nahéma.

Mais dans la teneur de ces derniers, on devine le contenu de ceux reçus auxquels quelques fois elle répond.

Le tout divisé en de nombreux chapitres faisant voix à chacun des événements vécus par Nahéma, le personnage principal.

Le texte très aéré, et la plume plus que fluide en font une lecture très agréable.

Entre Béatrice, qui semble être l'amie de toujours et surtout la confidence, son père trop éloigné géographiquement, mais qui reste très présent dans son coeur et surtout le père de ses enfants qui semble être devenu presque son meilleur ami, on se délecte du quotidien, non pas extraordinaire, mais tellement loufoque de Nahéma.

De nombreuses fois l'auteure dépeint Nahéma comme toute femme de 40 ans, qui dit ce qu'elle pense et fait ce qu'elle veut. Pas de censure.

Même quand il s'agit de ses enfants, le ras le bol de certaines attitudes de ces derniers, le langage qui n'appartient qu'à eux, on ne peut que se retrouver dans cette femme.

Les quelques mails adressés à ses enfants ou à la gendarmerie sont à hurler de rires tellement ils démontrent l'état d'esprit de Nahéma, totalement dépassée et en même temps blasée par les situations que ses "adokons" lui font vivre.

Et les réactions de ces derniers quand elle tente de leur expliquer quelques choses : comme à Sofiane à qui elle explique qu'il faut se méfier des inconnus; lui petit homme de 11 ans qui se félicite d'avoir obtenu la permission d'aller tout seul à l'école.

Y a t'il un brin d'autobiographie dans ce livre ? Ou l'auteure a t'elle exprimé ses réactions et pensées que l'on tente de dissimuler pour donner l'impression qu'on est une mère et une femme parfaite ?

Une lecture vraiment estivale avec un côté pétillant qui rend ces mails totalement addictifs et captivants.

Et alors les personnages, touchants, avec chacun un sacré caractère mais tellement hilarants. 

Le titre est tout à fait bien adapté à l'histoire.

L'auteure a néanmoins fait preuve d'une certaine audace : réussir à tenir en haleine le lecteur avec uniquement des mails : le pari était osé et risqué mais gagné.

Vraiment une lecture détente qui fait du bien au moral.

 

Je trouve que ce livre pourrait faire partir des livres de l'été 2019 grâce à son originalité, à son histoire proche de la réalité, à son vocabulaire très adapté à la situation, à ses personnages attachants et auxquels le lecteur peut s'identifier, et  surtout par son côté absolument non "prise de tête" ni prise au sérieux".

J'adore tout simplement. 

 

Publié dans roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article