LES FILLES DU MOULIN de Martine TROUILLET

Publié le par livrement_ka

LES FILLES DU MOULIN de Martine TROUILLET

Titre : LES FILLES DU MOULIN

Auteur : Martine TROUILLET

Editions : Spinelle

Genre : roman

Nombre de pages : 152

Date : 2018 (novembre)

Prix : 15 €

 

Présentation physique du livre :

Un livre de moyen format qui comprend un peu plus de 150 pages.

La couverture que je trouve vraiment magnifique représente l'esquisse d'un couple enlacé et heureux.

 

Résumé :  

Juliette la cinquantaine pétillante, célibataire et libérée de l'éducation de ses enfants, s'offre quelques jours de congé. Elle part, en Ariège, retrouver ses amies d'enfance qu'elle n'a pas vues depuis le lycée. Ceci est la version officielle, car elle a décidé, dans le plus grand des secrets de tenter d'apercevoir ce père qu'elle ne connaît pas et qui vit également dans cette région. Seule une vieille photo du mariage de ses parents la relie à cet homme. Ce voyage va lui réserver bien des surprises. Il sera riche en émotions, en rencontres, en péripéties. Les simples vacances prévues entre copines vont finalement bouleverser sa vie

 

 

AVIS

 

J'ai reçu ce livre hier soir et après avoir vu la couverture et jeté un coup d'oeil au début de la 4ème de couverture j'ai décidé qu'il serait ma lecture du soir : et bien j'ai eu raison , je l'ai dévoré d'une traite.

 

Début du livre

A cinquante ans, Juliette est ce que l'on peut appeler une femme accomplie, après deux séparations, elle débute ce jour, dans ce train, une nouvelle vie qu'elle espère passionnante.

 

Juliette, cinquantenaire, mère d'Aurore et de Cédric vit à Paris, après s'être séparée, consécutivement du père de chacun de ses enfants.

Mais elle n'arrive pas à panser et à guérir une blessure profonde entourée de non-dits et de doutes : l'éloignement de son père suite au divorce de ses parents. 

Juliette a été élevée par sa grand mère, suite à l'incapacité de sa mère de s'occuper correctement d'elle.

Elle décide de profiter d'un séjour en Ariège pour retrouver ses amis d'enfance qu'elle n'a pas revus depuis le lycée et ce voyage sera peut être l'occasion, elle l'espère, de voir son père qui est retourné vivre dans la région.

 

Ce n'est pas le genre de livres que j'affectionne, et pourtant je me suis régalée. Ce retour sur les lieux de son enfance plonge Juliette et le lecteur dans une nostalgie magnifique, mais qui ne va pas être de tout repos.

 

Le style de l'auteur

Le récit est divisé en plusieurs chapitres.

Le texte est très aéré et l'écriture très fluide. Ce qui en fait une lecture très agréable. 

On ressent une certaine maturité dans le récit et on se demande si l'auteure ne s'est pas inspirée d'une partie de son histoire personnelle, notamment eu égard à la région.

Juliette, cette femme qui n'a pas eu une vie personnelle très heureuse, malgré la naissance de ses deux enfants qu'elle aime plus que tout, espère par le biais de ce voyage, renouer avec son passé. Mais elle ne s'attend pas à vivre une aventure pareille.

La rencontre avec ses anciens amis est encore mieux qu'elle n'avait espérée. Entre Rémi et Gérald, pour qui toutes les filles avaient un faible, en passant par Coco et Isabelle ses amies de toujours, elle va retrouver peu à peu les souvenirs d'antan, et revivre de vrais bons moments.

L'auteure aurait pu se contenter de cette histoire, mais elle a choisi de pimenter son récit par deux invités surprises :

- le premier réside dans une intrigue qui trouve tout à fait sa place au milieu de ces retrouvailles, et qui va perturber le lecteur mais également le tenir en haleine.

Cette énigme va créer une certaine tension mais ne fera pas basculer le livre dans un polar ou un thriller. 

J'ai vraiment apprécié ce contraste entre sérénité et ce soupçon d'intrigue. On lit et on apprécie les ballades entre ces anciens copains d'enfance, tout en étant sur le qui-vive, avec ce danger quasi-permanent.

- le second se trouve en une rencontre qui va bouleverser à jamais la vie de Juliette, mais également lever le voile sur son passé.

Et des livres dans lesquels il est question de retour en arrière, sur les pas de l'enfance et l'adolescence, j'en ai lu quelques uns mais pas aussi complet, ni aussi émouvant.

On pourrait très bien voir ce livre adapté à la télévision : entre le décor , les personnages , l'intrigue et la mystérieuse rencontre-découverte, je pense que tous les ingrédients sont là pour plaire au plus grand nombre.

Concernant la description des personnages, cette dernière est parfaite : on apprend un peu sur chacun au fil de la lecture, que ce soit sur le physique ou la vie personnelle. On découvre que tous n'ont pas suivi le chemin initialement prévu, et notamment Juliette le personnage principal. Néanmoins chacun arrive à tirer son épingle du jeu.

Entre Juliette, la seule célibataire du groupe qui a fait le déplacement pour visiter ses amis et Isa et Coco l'entente est toujours parfaite. Quant à Rémi et Gérald, ils sont restés charmeurs mais emplis de regrets.

Ainsi on arrive à mettre à plat les anciennes chamailleries, ou rancoeurs avec beaucoup de recul et surtout avec un regard nouveau.

Le village étant petit, tout le monde se rappelle de la petite Juliette et semble ravi de la revoir renouer avec la région.

 

Quant à la couverture, elle est tout simplement magnifique : ces deux cinquantenaires respirant le bonheur retrouvé, la joie de vivre, sont tout à fait à l'image de l'histoire.

 

Sur l'auteur et son univers 

Martine Trouillet est née en 1959 à ALGER. Après une prime enfance en région parisienne, elle a passé son adolescence en Ariège. Elle a, par la suite, effectué une carrière de Courtier en assurance pendant 20 ans avant de rejoindre son époux pour l'épauler dans la gestion de leur petite entreprise. Les filles du Moulin est son premier ouvrage publié.

 

Sur les éditions 

https://www.editions-spinelle.com/index.php/presentation

Publié dans roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article