EN CETTE HEURE, JE TE PARDONNE TOUT d'Alex Mallouez

Publié le par livrement_ka

EN CETTE HEURE, JE TE PARDONNE TOUT d'Alex Mallouez

Titre : EN CETTE HEURE, JE TE PARDONNE TOUT

Auteur : Alex MALLOUEZ

Editions : auto édité

Genre : roman

Nombre de pages : 154

Date : 2019

Prix : 

 

Présentation physique du livre :

Un livre de format moyen comprenant un peu plus de 150 pages.

La couverture représente une route déserte bordée d'arbres feuillus.

 

4ème de couverture :  

 

Délaisser les grands axes pour se reconstruire, tel est le choix d'Aurore, une jeune femme confrontée soudainement à un drame. Prendre les contre-allées, c'est le chemin de vie de Mamé, une vieille tzigane contrainte à vivre en marge d'une société qui méprise la différence. Deux femmes fortes, deux parcours, deux vies aux antipodes pour une rencontre hors trajectoire, hors du temps, et qui répare, tout simplement...

 

AVIS

 

J'ai été contactée via instagram par l'auteur pour chroniquer son livre.

Début du livre

En cette heure, je te pardonne tout.

Je ne me battrai plus pour l'avenir.

 

Deux femmes totalement différentes vont faire une rencontre qui va changer leur vie.

Entre Aurore, cette jeune femme qui rêve au grand amour , et Mamé, cette vieille tzigane, une relation extraordinaire va se construire.

Le passé des deux femmes est composé d'un drame qui va les obliger à prendre la fuite et à vivre en marge de cette société où si on ne suit pas les règles de la vie dite "normale" on se perd.

Dès que l'on s'écarte du chemin prévu, il est difficile de regagner la confiance de la société et de se réattribuer la place qui était la sienne avant le drame.

Aurore est une jeune femme qui pensait avoir connu le grand amour et qui est tombée de très haut.

Quant à Mamé, la seconde guerre mondiale l'a entraînée dans une vie de retrait, isolée de tous .

 

Le style de l'auteur

Je pense qu'il s'agit d'un roman assez difficile, mais dont j'ai vraiment apprécié et l'histoire et le style d'écriture.

Ce parallèle entre deux personnes a priori que tout oppose et qui face à un tournant de leur vie vont voir leur destin se lier.

On ne peut pas parler d'amitié, de camaraderie, mais plutôt de respect, de compréhension et de tolérance.

A aucun moment, l'un d'elle n'attend de l'autre des remerciements ou de la reconnaissance. Tout ce qu'elles font, elles l'assument et n'attendent rien en retour.

Je pense que chacune d'entre elle se reconnaît dans l'autre.

On se retrouve dans une sorte de huit clos où l'indifférence n'est pas pesante. Tous leurs gestes sont non pas dictés par une espèce de code ou d'obligation, mais juste par la logique, le bon sens et surtout l'envie.

L'auteur nous démontre le rapport humain presque au naturel entre deux femmes que la vie n'a pas épargnées. Deux femmes qui se retrouvent en marge de la société car différentes.

Quant à la construction du livre, on retrouve des chapitres courts qui entraînent le lecteur dans une lecture vive et rythmée.

La plume est très fluide et le texte aéré, ce qui en fait une lecture agréable.

La liaison entre les chapitres est bien réalisée.

A certains moments l'auteur va s'attarder à détailler une situation, quant d'autres fois certains événements se déroulent à une vitesse grand V.

Peut être serait-il plus intéressant de détailler un peu plus la rencontre entre les deux femmes qui je pense amènerait une richesse à l'histoire.

Les personnages, de leur côté, sont vraiment à leur place et surtout leurs caractères, leurs situations sont magnifiquement travaillées par l'auteur : ils nous apprend les difficultés rencontrées par les tziganes, ce peuple qui peut faire peur ou étonner.

La société est vraiment sur les principes, et attache une importance énorme à la normalité quelle qu'elle soit.  En effet, dès tous petits, on s'aperçoit de la rigidité de la société, notamment dans le cursus scolaire.

Soit on suit le régime général, soit on sort du système scolaire. Et alors après la route est parsemée d'embûches.

La différence fait peur plus qu'elle ne gêne.

Malheureusement, les principaux concernés se sentent mis à l'écart, isolés et rejetés par leurs pairs.

Ils sont donc obligés de rivaliser d'ingéniosité et de prendre sur eux pour mener la vie qu'ils souhaitent.

Au regard de l'histoire d'Aurore et Mamé, on va être confronté à la maltraitance morale et psychologique, et surtout à un mal-être d'Aurore qui va la pousser dans un déni de tous sentiments.

Heureusement, Mamé et sa manière de faire et d'agir va l'entraîner dans une sorte de renaissance qu'elle ne sera pas seule à affronter.

 

 

Une belle leçon de vie qui nous montre la vie vue par des gens dits "différents" et qui essaient de s'en sortir avec de belles valeurs.

 

 

Sur l'auteur et son univers

Premier roman d'Alex Mallouez. Ce jeune auteur partage son temps entre sa vie professionnelle et sa passion pour l'écriture.

Publié dans roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article