L'OMBRE DE LA MENACE de Rachel CAINE

Publié le par livrement_ka

L'OMBRE DE LA MENACE de Rachel CAINE

Titre : L'OMBRE DE LA MENACE

Auteur : Rachel CAINE

Editions : l'Archipel

Genre : Thriller

Nombre de pages : 332

Date : 2019 (11 septembre)

Prix : 21 €

 

Présentation physique du livre :

Un livre de format moyen comprenant un peu plus de 300 pages.

La couverture représente un homme seul de dos au loin dans une forêt. On ressent une ambiance angoissante rien qu'avec cette photo.

 

4ème de couverture :  

La vie sans histoire de Gina Royal et de ses deux enfants vole en éclats lorsque la police découvre un corps sans vie pendu dans le garage familial - qui a servi pendant des années de boucherie humaine au mari de Gina, Melvin.
Ce dernier est emprisonné, Gina est acquittée. Mais l’opinion publique reste persuadée qu’elle était au courant et qu’elle participait elle- même à ces meurtres.
Gina est alors victime de harcèlements, d’insultes et de menaces, si bien qu’elle et ses deux enfants sont sans cesse obligés de fuir et de changer d’identité.
En arrivant à Stillhouse Lake, la vie semble enfin leur sourire pour la première fois depuis longtemps. Personne ne les reconnaît. Mais deux nouveaux meurtres ont lieu, qui rappellent étrangement le modus operandi de Melvin...

 

AVIS

 

Plus qu'un coup de coeur ce livre, une tuerie....

A lire d'urgence dès sa sortie...

 

Début du livre

Gina ne posait jamais de questions au sujet du garage.

Cette pensé la tiendrait éveillée des années durant en lui brûlant les paupières.

J'aurais dû l'interroger. J'aurais dû savoir.

 

Une famille parfaite dans une belle maison avec tout ce qu'il faut pour être heureux.

Gina et Melvin sont mariés et ont deux enfants Lily et Brady, adolescents.

Leur plaisir ? se retrouver dans un canapé devant un bon film tous pelotonnés ensemble.

Une belle petite famille oui mais....

Ce jour-là, Gina et les enfants rentrent à la maison et s'étonnent de remarquer la police devant chez eux.

Très vite, Gina est mise à l'écart par les officiers en uniforme et elle va découvrir avec ses enfants un spectacle qui restera gravé dans leur mémoire .... Un 4X4 a percuté de plein fouet sa maison faisant voler les murs du garage et dévoilant une scène absolument épouvantable : une femme pendue dans le garage ayant subie des mutilations atroces.

Et voilà que Gina, totalement hébétée va plonger dans l'enfer de la prison et devra répondre de son inculpation pour complicité pour les meurtres perpétrés par son mari Melvin.

Quelques mois après, cette dernière enfin acquittée va fuir son ancienne vie avec ses enfants pour échapper aux harcèlements qu'elle subit par les personnes qui pensent qu'elle est coupable ou tout du moins complice. Elle est surnommée "la petite main de Mel"

Installés enfin dans une maison que Gina vient d'acheter, cette petite famille devenue monoparentale par obligation assiste à la découverte d'un premier corps ayant subi les mêmes mutilations que les victimes de Melvin dans le lac qui borde le terrain.

Et l'horreur recommence.......

 

 

Le style de l'auteur

Alors là, je suis tombée sur du bon, du très bon de l'excellent thriller.

Pour quelles raisons je n'ai jamais lu de livres de cette auteure ???je m'interroge encore.

Un thriller qui vous prend aux tripes et vous parcourt de frissons durant toute la lecture.

On ne cesse de s'interroger sur la culpabilité ou l'innocence de Gina devenue Gwen, et de tous ceux qui vont croiser sa route.

On passe par des moments de calme à des moments d'angoisse. alors qu'on commence à s'attacher à un personnage et à baisser sa garde comme Gina, un rebondissement ou une découverte nous plonge dans l'horreur et dans une course effrénée pour essayer de sortir de toute cette machination.

On passe d'une hypothèse à une autre sans aucun répit, si ce n'est juste celui de reprendre son souffle.

Quant à la construction du livre, on retrouve des chapitres courts qui vous entraînent dans un rythme prenant et une ambiance totalement angoissante à la limite de la suffocation. Entre la maison dont ils sont devenus des prisonniers volontaires, puisque bardée de systèmes de sécurité, on peut même éprouver une certaine claustrophobie; accentuée par la pièce secrète.

La plume est très fluide et le texte aéré, ce qui en fait une lecture vraiment  agréable sur la forme. Parce que sur le fond, il faut avoir les nerfs accrochés.

Dès le premier chapitre, l'auteure n'aura de cesse de nous emmener sur un terrain glissant, boueux, étouffant et surtout semé de pièges. On est confronté à l'horreur dès la première scène dans le garage.

Puis se pose la question de savoir comment réussir à croire et à prouver que Gina n'a jamais été au courant de rien du tout; qu'elle n'a jamais été dans le garage ou n'a entendu de cris ou entre-aperçu des choses étranges notamment dans l'attitude de son mari.

Alors effectivement après coup, l'auteure distille quelques indices qui auraient pu tilter dans la tête de Gina. Mais une fois au courant de tout cela, il est plus facile de faire des rapprochements .

 

Les personnages, de leur côté, sont vraiment bien travaillés :

- Gina cette mère qui mettra tout en oeuvre pour protéger ses deux enfants et fuir cette ancienne vie.

- Lily et Brady, malgré leurs âges, vont être de véritables alliés pour leur mère

- Melvin : alors là chapeau pour la création de ce personnage époustouflant de machiavélisme. Il est doux à souhait quand il faut mais sait se montrer à la hauteur de son sadisme. Il ferait je pense, s'il était réel une très bonne étude de cas pour les psychiatres.

J'apprécie souvent un thriller à la minutie du travail de l'auteure sur le personnage "méchant", plus que sur les autres points. L'intrigue est souvent "ordinaire" ou "déjà vue" mais l'attitude et la manière d'agir de ce personnage doit être travaillée de façon à ce qu'il reste dans les mémoires des lecteurs : et là l'auteure a pour moi, rempli cette mission avec brio.

Pour ne pas spoiler le livre, je ne détaille pas les autres personnages qui sont également très bien décrits et ont tous un rôle à jouer dans le récit.

 

L'intrigue quant à elle reflète le mariage un peu idéal. La femme fait confiance à son mari, et entraînée dans un quotidien bien rodé, ne se pose pas trop de questions.

Mais nous ne connaissons jamais les autres autant que nous le souhaiterions..... Chaque individu a sa part d'ombre et l'auteure nous le fait bien ressentir dans tous les personnages de son livre. 

 

Quand tout paraît parfait il faut se méfier.... Et fuir ne fera en aucun cas tomber la menace, car le mal est partout et vous poursuit même lorsque vous vous croyez en sécurité . Il ne faut jamais baisser la garde !!!!!!! 

 

Sur l'auteur et son univers cf Babélio

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : White Sands Missile Range, Nouveau-Mexique , le 27 avril 1962
Biographie :

Rachel Caine est le nom de plume de Roxanne Longstreet Conrad, écrivaine américaine de science-fiction, fantasy, mystère, suspense et romans d'horreur. Elle est l’auteur de plus de 30 livres pour jeunes adultes. Ses thèmes de prédilection sont le fantastique et l’amour. Elle a fait ses études à l'Université Texas Tech

Rachel Caine écrit et publie des romans et des nouvelles depuis 1991. Elle est une ancienne musicienne professionnelle qui a la distinction d'avoir joué avec des légendes musicales comme Henry Mancini, Peter Nero et John Williams.

Ses 2 principales séries sont "Vampire City" et "Les Gardiens des Éléments".

Six volumes sur 13 ont été traduits en français pour le moment pour la série "Vampire City" et 3 tomes sur 9 pour la série "Les Gardiens des Éléments".
Elle a reçu le prix du Goodreads Choice Awards du meilleur livre de fantasy et de science fiction pour jeunes adultes.

 

 

Sur les éditions

Une maison d’édition est un archipel de collections

Pourquoi l’Archipel ? À cette question, qui m’est souvent posée, j’apporte toujours la même réponse : une maison d’édition est un archipel de collections ; chaque collection, un archipel de livres. J’aurais pu me prévaloir de précédents connus, sans remonter à Archipel, recueil de nouvelles de Pierre Louÿs, ou à un excellent roman de Michel Rio, paru en 1987, qui porte ce titre. En créant cette maison d’édition en 1991, je souhaitais offrir, comme un créateur de mode propose sa collection d’hiver ou d’été, une collection, un archipel de livres, à chaque saison renouvelés, susceptibles d’offrir à tous les publics détente, émotion, évasion.

En quelque vingt ans d’activité – et plus de mille livres publiés – notre éclectisme a parfois pu surprendre.

« Comment, vous publiez tout à la fois des romans du terroir, des suspenses, des romans historiques, mais aussi des essais politiques ou de société, des enquêtes, des biographies, des ouvrages de psychologie, et même des livres illustrés ! Vous n’avez pas le tournis ? » Eh bien non ! Le tournis, nous tentons de nous en préserver en maintenant le cap d’une politique éditoriale cohérente. Moitié fiction, moitié non-fiction, nos cent nouveautés annuelles abordent certes des rives éloignées les unes des autres, mais ont un point commun : elles ont toutes pour mission de donner envie. Envie de connaître, envie de se cultiver, de se détendre ou de se passionner… Il est vrai que nos thrillers – « porter sur les nerfs », en anglais – sont choisis de façon à faire trembler… de peur ou de plaisir !

Depuis deux décennies, le « grand » public, qui n’est pas « un » mais multiple, a découvert un archipel où faire escale. Une nouvelle raison de délaisser, l’espace d’un livre, le petit écran dévoreur de temps, pour tourner la (ou les) page(s) et palper le velours 80 grammes porteur de promesses…

Publié dans thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article