INVRAISEMBLABLE GUERISON de Bruno PAVAGEAU

Publié le par livrement_ka

INVRAISEMBLABLE GUERISON de Bruno PAVAGEAU

Titre : INVRAISEMBLABLE GUERISON

Auteur : Bruno PAVAGEAU

Editions : auto-édition

Genre : témoignage

Nombre de pages : 209

Date : 2019 (septembre)

Prix : 

 

Présentation physique du livre :

Un livre de format moyen comprenant un peu plus de 200 pages.

La couverture représente un enfant insouciant.

 

Résumé :  

Est-ce un livre sur les souffrances du nouveau-né ? Est-ce un livre sur l’enfant violé victime d’un pédophile ? C’est surtout un livre qui dévoile comment Bruno a revécu sa propre naissance, comment il a ressenti ce que l’enfant de sept ans violé éprouve et pourquoi très vite il reprenait une existence apparemment normale jusqu’à la chute, bien des années plus tard.

Il peut dès lors se faire le porte-parole du nouveau-né qui ne sait pas parler, de l’enfant abusé qui a enfoui les mots, pour que les adultes enfin comprennent quel rôle ils ont à jouer auprès de ces petites victimes.

AVIS

 

Un témoignage bouleversant, émouvant et qui vous secoue. Ce livre m'a été transmis via le site Simplementpro.

 

Début du livre

Lettre à ma mère

Maman, 

Je sais que ce qui est dévoilé dans ces pages va te toucher, peut être même profondément. Mais j'espère que cela n'aura pas une portée négative pour toi, je ne le souhaite pas, car ce n'est évidemment pas le but.

 

Par ce livre, l'auteur va apporter son témoignage sur la pédophilie, les conséquences sur la victime et surtout le long cheminement pour entrevoir une sorte de guérison.

Bruno est aujourd'hui un adulte, en couple depuis de nombreuses années. Il va se dévoiler et surtout essayer de retranscrire ses sentiments suite à cet événement terrible.

Alors qu'il pensait tout cela enfoui dans son passé, dans ses entrailles, soudain a surgi ce mal-être et surtout ce besoin de comprendre pour avancer.

En rencontrant Annie, il va commencer à s'intéresser à sa thérapie, dite thérapie primale.

Grâce aux séances, nombreuses sur plusieurs jours, il va se retrouver dans le ventre de sa mère, au moment de l'accouchement, au moment des agressions sexuelles...Bref il va revivre tout cela d'une autre manière et surtout il va se retrouver.

Cette thérapie lui fait le plus grand bien allant même jusqu'à ressentir et pousser le cri primal, qui semble t'il est l'élément primaire de cette thérapie.

 

 

Le style de l'auteur

La construction du livre : plusieurs chapitres vont venir rythmer l'histoire.

Le prologue est une lettre écrite par l'auteur à sa mère, pour lui expliquer les raisons du livre et surtout son envie non pas de la culpabiliser mais plutôt de poser des mots sur ses souffrances et son chemin vers la guérison.

La plume est fluide et peu complexe, et le texte est aéré. Ce qui en fait une lecture agréable.

Néanmoins je pense qu'il faut avoir de l'intérêt pour ce sujet, car certains passages sont difficiles car criants de vérité, de scènes assez difficiles et surtout de souffrances sous jacentes.

 

Le style de l'auteur : on est face à un témoignage bouleversant et poignant. La souffrance de cet homme transpire à travers les mots et les phrases.

On ne peut pas sortir de cette lecture indemne. On est touché. Au delà des épisodes de l'auteur avec son instituteur pervers, on ressent surtout les conséquences et les séquelles dramatiques de ces gestes sur l'adulte que la victime est devenue.

Sur la couverture on voit un enfant insouciant s'amuser dans l'herbe. Cela montre vraiment qu'à cet âge, l'enfant a dû mal à se rendre compte que les choses qu'il subit enfant le poursuivront toute sa vie et le rendront incapable de vivre sereinement.

De plus le déni de la mère de Bruno, ou plutôt la peur de découvrir cette vérité qui fait mal, va la pousser à faire semblant de n'avoir pas entendu cette petite phrase terrible : "moi aussi".

Alors c'est facile aujourd'hui de vouloir critiquer, mais tant que nous ne sommes pas confrontés à un tel problème, difficile de connaître notre réaction.

Puis l'auteur va expliquer au lecteur son envie de s'en sortir ou plutôt le fait qu'il n'ait pas le choix de s'en sortir.

Par le biais de plusieurs discussions avec collègues et amis, le voilà lancé dans cette aventure qui va lui faire rencontrer Annie, cette thérapeute pas comme les autres qui va l'accompagner dans la recherche de lui-même . C'est au moyen de la thérapie primale qu'il va enfin, non sans mal, pouvoir retrouver une sorte d'apaisement pour vivre enfin la vie qu'il mérite avec sa femme et ses enfants..une vie normale tout simplement.

Il va s'évertuer à expliquer les bienfaits de cette thérapie sur ses souffrances, et va détailler chacune des séances.

 

Le livre est rythmé par l'avancée longue et difficile vers une sorte de guérison.

Cette thérapie dite primale va permettre au nouveau-né qu'il était ou à l'enfant abusé de poser des mots sur ses souffrances. De se faire entendre et surtout de se faire comprendre.

Et tout cela en vue d'expliquer aux adultes qu'ils doivent être présents à chaque instant et surtout attentifs à tous les petits détails du quotidien qui pourraient leur semblaient insignifiants.

 

Un témoignage unique avec de nombreuses références .....

 

 

Sur l'auteur et son univers 

Invraisemblable Guérison est le premier livre écrit par Bruno Pavageau. En couple depuis près de 30 ans, père de 3 enfants, informaticien de métier dans le monde de l'édition de logiciels, c'est en janvier 2017 que Bruno s'est définitivement lancé dans l'écriture de ce livre. A cette époque "MeToo" n'existait pas encore, la pédophilie n'était toujours pas un véritable sujet de société. Aujourd'hui ce témoignage résonne étonnamment bien avec l'actualité. Bruno a vécu son enfance dans un village de Vendée, a vécu une petite vingtaine d'années en région parisienne et réside depuis une dizaine d'années près de Nantes. Son activité professionnelle l'amenant à voyager un ou plusieurs jours par semaine, c'est le plus souvent dans les trains et dans sa chambre d'hôtel que Bruno a pris la plume...

Publié dans Témoignage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article