CREPUSCULE de Claude Petitjean

Publié le par livrement_ka

CREPUSCULE de Claude Petitjean

Titre : CREPUSCULE

Auteur : Claude Petitjean

Editions : librinova

Genre : thriller   

Date : 2019

Nombre de pages : 266

Prix : 15,90 €

 

ACHAT

 

 

Quatrième de couverture :

Le crépuscule est une lumière faible, parfois incertaine, qui décline et décroît pour disparaître progressivement, laissant la nuit s'installer ou... une lueur faible qui annonce le lever du soleil.

Le rose fluo de la casquette à visière apparut dans son viseur, juste au niveau du repère disposé la veille. Les deux coups partirent presque simultanément. C'est à peine si l'arme avait bougé. Il n'y eut que "deux petits plops". La joggeuse disparut de sa lunette de tir, qu'il abaissa lentement pour la voir mettre un genou à terre, puis deux, puis plus rien.Aucune poussière n'avait signalé son tir. Il ne mit pas plus de quelques secondes pour démonter l'arme, tout remettre en ordre et disparaître.
Quelqu'un avait décidé de laver le linge sale. Qui? pourquoi? Martin Moine du SRPJ, n'avait aucune piste. " J'ai bien peur qu'on en soit qu'aux amuse-gueules" pensa-t-il. Il éteignit sagement sa cigarette et décida qu'il était temps d'arriver en retard à la réunion." L'important c'est d'être ponctuel dans ses retards" s'amusa-t-il.
Paul de son côté, marchait encore et encore des heures durant dans Paris, la ville où l'on peut disparaître, sombrer, sans que personne ne vous voie. La transparence, ça lui convenait. Ne penser à rien, car les émotions vous détruisent.
" Monsieur est-ce que ça va" ? Paul leva la tête tentant de maîtriser son trouble. Il y avait si longtemps qu'on ne l'avait pas appelé Monsieur.

 

Informations sur l'auteur

Un nouveau service de presse obtenu via le site simplement pro et un contact avec l'auteur via twitter.

Ce dernier est parisien de naissance et il a débuté sa carrière dans l'hôtellerie. Ayant décidé de reprendre ses études, il est devenu chef d'entreprise.

Parallèlement à tout cela, il a écrit beaucoup de choses qui sont demeurées dans un tiroir.

Puis à l'aube de sa retraite, Claude Petitjean a choisi de se replonger dans ses écrits et essayer de les remettre en forme pour en faire des romans.

C'est depuis 2011 qu'émerge sa réelle passion pour l'écriture sous la forme de trois romans  dont :

- Maudite journée

- Cadillac

Ce dernier titre Crépuscule a vu le jour via Librinova en 2019.

 

DEBUT DU LIVRE 

21 mai 2017, Ile de Berder

Il nettoya le sol avec des branchages, là, où la veille il avait disposé ses repères, une pierre ronde et un bambou taillé en piqué dans un sol encore meuble par la rosée du matin, puis mouilla son emplacement avec une bouteille d'eau qu'il avait pris soin de percer pour en faire un arrosoir de fortune, écartant ainsi  la poussière que diffuserait le souffle risquant de trahir sa présence.

 

 

A V I S

Un premier meurtre qui semble avoir été perpétré par un professionnel; et ceci en raison notamment de l'arme utilisée, de la distance de tir et surtout de l'absence d'indices. Cela va plonger le lecteur dans une histoire peu banale.

Au fil de la lecture, on va suivre la réalisation de cet assassinat en remontant le temps .

L'écriture bien que fluide, est très efficace. L'envie d'avancer est présente tout au long de l'histoire. 

On remarque une intrigue très travaillée et surtout complexe. Par des chapitres assez courts, l'auteur tient le lecteur en haleine et passe d'une scène à une autre sans lui laisser le temps de reprendre son souffle. Le suspense est très présent dans ce récit.

On assiste à un enchaînement d'événements et de circonstances ayant abouti à ces meurtres. Le tout présenté tour à tour du côté de Paul, aujourd'hui  SDF qui va  faire une rencontre qui va changer sa vie. 

"Monsieur est ce que ça va ?"

Cela fait longtemps qu'il n'a plus entendu Monsieur dans la bouche d'une personne s'adressant à lui. Et d'ailleurs, cela fait également de nombreux mois que personne ne s'adresse plus à lui.

On va découvrir l'histoire de ce personnage très particulier qui s'est retrouvé dans la rue, privé de sa famille, à arpenter les rues comme un fantôme, une personne n'existant plus aux yeux du monde.

Puis quand survient le second meurtre, l'auteur passe à la vitesse supérieure. On a la sensation que l'histoire prend un coup de fouet et augmente en intensité. Alors que le commissaire cherche des indices auprès des proches des victimes, il se retrouve à recueillir des révélations absolument édifiantes.

L'auteur ne va pas se borner à enquêter sur des meurtres, à retrouver le criminel et à le jeter en prison. Il va détailler tout le cheminement né dans la tête du meurtrier, qui n'a pas vu d'autre issue que celle-là.

Il faut reconnaître à l'auteur l'originalité de l'histoire : une immersion dans les entreprises en difficultés. Il s'agit d'un monde assez méconnu du grand public, même s'il est fréquent d'entendre qu'une entreprise a fait faillite ou a été mise en redressement judiciaire.

Derrière tout cela, il y a des personnes qui ont consacré du temps, de l'argent, et surtout qui ont cru en leur projet. La concurrence n'est peut être pas le plus grand danger des petits entrepreneurs.

Un petit bémol cependant pour la longueur de certaines phrases, mais qui ne gêne en rien la lecture et la compréhension.

 

 

 

Me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

INSTAGRAM

 

TWITTER

 

YOUTUBE

 

 

 

Publié dans thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article