L'AUBERGE DE LA SORCIERE d'Isabelle RAFFARD

Publié le par livrement_ka

L'AUBERGE DE LA SORCIERE d'Isabelle RAFFARD

Titre : L'AUBERGE DE LA SORCIERE

Auteur : Isabelle RAFFARD

Editions : librinova

Genre : Roman

Date : 2018

Nombre de pages : 263

 

 

ACHAT

 

 

Résumé :

Chaque époque, chaque région, chaque famille peut receler une part d'ombre.Quand Émilie apprend le décès de sa tante Elfrieda, en froid depuis 30 ans avec sa soeur Théodora, elle décide de se rendre à ses obsèques, en Alsace. Elle y retrouve ses cousins, Thierry et Alexander, qui lui feront découvrir un aspect insoupçonné de l'histoire familiale.

La mort suspecte d'une autre vieille dame, pensionnaire dans le même établissement qu'Elfrieda, va alerter la police de Colmar.

Pendant quelques jours, les membres des deux familles et leurs notaires vont se croiser dans l'enquête d'Herbert Ziegler. Enquête qui s'annonce difficile en l'absence de mobile apparent pour les deux meurtres.

Le legs d'une ancienne auberge dans le village de Bergheim, de mystérieux mails posthumes? Émilie va-t-elle se laisser convaincre qu'elle est l'héritière d'une étrange dynastie??

 

Informations sur l'auteur

L'auteure est passionnée de lecture de puis toujours. Elle m'a contactée via twitter pour me proposer son livre en vue d'en faire une chronique. et je peux vous dire que je ne regrette absolument pas cette lecture.

L'auteure est diplômée d'une école de commerce, et a travaillé plus de vingt ans dans de grandes entreprises en région parisienne. aujourd'hui elle vit en Alsace, d'où le décor de son roman.


 

DEBUT DU LIVRE 

Prologue - 15 avril 1630

Anna sursauta en entendant le portail claquer au rez-de-chaussée. Elle s'écarta de sa compagne endormie, et se leva sans bruit, marchant pieds nus jusqu'à la fenêtre de la soupente.

 

A V I S

Il existe des livres dont on ne sait pour quelles raisons ils ne font pas partie du catalogue d'une maison d'éditions.

Le premier roman d'Isabelle Raffard fait à mon sens partie de cette catégorie.

Un roman qui se lit d'une traite avec ses personnages attachants et surtout trouvant son intrigue quelques centaines d'années en arrière.

 

Elle tint à dire à Anna, qu'elle avait obtenu, grâce à ses bonnes relations avec le prévôt, que sa mère Catherine soit décapitée avant d'être brûlée.

 

Tout cela débute par la mort suspecte de deux pensionnaires de la résidence des Bleuets à quelques jours d'intervalle. Deux femmes âgées qui semblaient avoir très peu de choses en commun. 

Une enquête est diligentée pour essayer de comprendre qui pouvait bien en vouloir à ses deux vieilles femmes.

Puis de découvertes en découvertes, le Commissaire va se laisser entraîner dans une histoire qui va le dépasser.

Les héritiers des victimes ne cessent de l'interroger pour comprendre ce qu'il s'est passé.

L'auteure réussit à faire un parallèle en la période couvrant le XVIIè siècle et nos jours.

L'intrigue est vraiment bien travaillée et surtout j'ai apprécié de découvrir une Alsace comme je ne l'avais jamais connue. Une Alsace du temps des sorcières.

Et cette couleur rousse pour les cheveux et tout ce que cela implique comme préjugés.  

Bref dès le début du livre je me suis passionnée pour l'histoire de cette famille.

En ce qui concerne le dénouement, il n'a rien à envier au reste du livre, il est tout simplement celui qu'il fallait. Néanmoins, j'aurais préféré peut être un peu plus de surprise à la fin; mais bon là je cherche la petite bête. Mais s'agissant du premier roman de l'auteure je ne peux que me réjouir de l'audace qu'elle va acquérir petit et à petit pour les prochains livres, qui s'ils restent sur cette lignée, viendront rejoindre ma bibliothèque.

******

Un décor avec des descriptions peu présentes, laissant la place au côté historique de la région. On ressent des recherches appuyées. Tout ce côté historique va donner de la force au récit et surtout à l'intrigue.

 

Le petit plus :  Ce rapport avec le notariat qui a été parfaitement décrit par l'auteure (étant moi même dans le métier), j'ai vraiment apprécié de voir que l'image de cette profession a été respectée, et surtout a été bien cernée. Le vocabulaire utilisé, les procédures, tout était présent.

 

- oui Monsieur Manin. Madame Klein n'a pas réécrit son testament, elle y a ajouté des codicilles.

 

La plume de l'auteure est dynamique, efficace tout en étant brève. elle va à l'essentiel et ne se perd pas en fioritures. Le texte est très aéré; ce qui en fait une lecture vraiment agréable.

 

Les personnages :

Emilie est présentée comme une quadragénaire tout à fait ordinaire, à la vie simple et banale qui se retrouve projetée dans un passé familial qui va la destabiliser au point de ne plus savoir que faire.

Quant à ses deux frères, il semble avoir de nombreuses choses à cacher et surtout on ressent une animosité entre les deux dûe à une légitimité différente entraînant une certaine jalousie.

La grand mère, la victime semble de son côté savoir mener sa barque à sa manière.

 

Elle était en train de raconter sa vie à ce policier, qui les comptait elle et ses cousins, parmi les suspects dans ces meurtres.

 

On se sent proche des personnages, surtout d'Emilie qui se retrouve face à une situation qui la dépasse, qu'elle ne connaît ni ne comprend pas. Cette femme, mère de famille qui a rencontré des difficultés professionnelles et qui visite régulièrement sa mère, soeur d'une victime, hospitalisée dans un EPHAD. Cette personne se voit devenir le centre de cette histoire familiale et se voit hériter d'une auberge et surtout d'un passé familial très très lourd.

Elle qui ne demandait qu'à vivre sa vie simplement, elle se retrouve enserrée dans les mailles du filet de cette famille. 

 

La couverture et surtout les couleurs reflètent une ambiance assez pesante entourant cette maison.

 

Quant au titre il est révélateur de l'intrigue. Il résume parfaitement le fond du problème.

 

Au delà de l'intérêt pour le côté historique de l'Alsace, je vous conseille ce livre pour son histoire originale et son intrigue plus que travaillée, sa qualité d'écriture et la relation entre les personnages.

 

 

Me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

INSTAGRAM

 

TWITTER

 

YOUTUBE

Publié dans roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article