LE BANQUET de Coco et Raphaël Enthoven

Publié le par livrement_ka

LE BANQUET de Coco et Raphaël Enthoven

Titre : LE BANQUET

Auteurs : Coco et Raphaël Enthoven

Editions : Les échappées

Genre : Bande dessinée

Date : 2019 (octobre)

Nombre de pages : 109

 

 

ACHAT

 

 

Résumé :

La philosophie n'est pas une gymnastique mentale ni un ornement pour érudits.

La philosophie est une histoire d'amour et une éducation du désir, qui traque la beauté pour elle-même, au lieu de s'abîmer dans la passion des corps.

Lire "Le Banquet" de Platon, c'est découvrir sous une langue délicieuse et truculente, folle et didactique à la fois, que les Anciens se posaient déjà les questions qui nous hantent. Restait, pour l'agrément des curieux, à élever ce chef-d’œuvre au rang de bande dessinée.

 

Informations sur l'auteur

Un grand merci aux éditions LES ECHAPPEES pour m'avoir transmis cet ouvrage dans le cadre d'un partenariat tout récent.

Coco est dessinatrice. Sous sa plume, Socrate, Alcibiade, Agathon ou Aristophane prennent vie et donnent à des paroles fondamentales les contours hilarants d'une discussion entre amis.

Raphaël Enthoven est professeur de philosophie, sur tous les supports qu'on lui prête. "Le Banquet" est sa première BD.

 

 

A V I S

Une lecture détente qui peut plaire au plus grand nombre.

Une bande dessinée avec des dessins en noir et blanc, avec un soupçon de couleur de temps en temps.

Des personnages hauts en couleurs malgré le côté noir et blanc des dessins. Des caricatures absolument incroyables. 

Un soupçon de fantaisie, beaucoup d'humour et d'ironie, une petit côté paillard, le tout pour vous faire sourire et même rire pour cette reprise du banquet de Platon.

Entre les scènes hilarantes et les personnages huluberlus, vous en perdrez votre latin.....

Une recherche dans les dessins et dans les dialogues qui apporteront un côté un peu moins solennel à cette oeuvre.

Mais au fond, il n'en ressort que du vrai ; des questions qu'on se pose aujourd'hui mais que les anciens se posaient également.

On navigue entre les pensées de Socrate, les différents philosophes, et autres dieux.

 

Socrate raconte que sa mère....était sage-femme et qu'en somme il fait le même étier qu'elle, à cette nuance près que lui accouche les esprits des hommes et non les corps des femmes

 

Ce parallèle entre les deux est raconté de manière loufoque mais au final on comprend tout à fait ce que cela veut dire.

Alors attention aux yeux, quelques petites échappées (tiens ne serait-ce par la maison d'édition) en terme de langage et autres dessins..... on frôle quelques fois la vulgarité mais toujours bien intentionnée !!!!!

 

 

Si vous êtes pudiques ou prudes, foncez sur ce livre pour vous lâcher et lâcher prise.

Une bonne dose d'humour au seconde degré qui séduira plus d'un lecteur.

 

Une couverture et un titre qui révèlent une partie de l'histoire.

 

Un petit plus pour les touches de couleurs tombant toujours à point nommé, et permettant de saisir ou d'accentuer un détail.

 

A découvrir un peu partout dans le livre le chien rongeant son os, tel qu'il apparaît sur la couverture.

 

Alors bien évidemment je vous conseille ce livre pour une bonne partie de rigolade, mais un humour instructif. Il est vrai que sous cette forme, l'histoire me paraît plus passionnante !!!!

 

 

Me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

INSTAGRAM

 

TWITTER

 

YOUTUBE

Publié dans bandes-dessinées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article