LE BAISER DE L'OGRE d'Elsa Roch

Publié le par livrement_ka

LE BAISER DE L'OGRE d'Elsa Roch

Titre : LE BAISER DE L'OGRE

Auteur : Elsa Roch

Editions : Calmann Lévy

Genre : Policier

Date : 2019

 

 

ACHAT

 

 

Quatrième de couverture : 

Paris, en pleine nuit. Amaury Marsac, chef de groupe à la Criminelle, découvre dans le hall d’un immeuble sa plus jeune équipière, Lise Brugguer, gisant entre la vie et la mort. Près d’elle, un cadavre d’homme à la tête explosée, mais pas d’arme.
Avant de sombrer dans l’inconscience, Brugguer lui révèle qu’elle a une fille de trois ans, qui est peut-être en danger, et que lui, Marsac, doit veiller sur elle.
Marsac est stupéfait d’apprendre l’existence de cette enfant. Et quand il la rencontre, petite fille muette aussi mystérieuse qu’attachante, la protéger devient son obsession. Mais pourquoi Brugguer était-elle dans ce hall ? Quelles étaient ses relations avec la victime, vermine criblée de dettes ? Et qui pourrait en vouloir à cette petite fille ?
Marsac va devoir démêler les faux-semblants et déterrer les secrets du passé de son équipière pour percer la vérité.
Et vaincre l’Ogre…
 
 
A V I S

Une couverture assez intrigante pour ce roman policier : que représente t'elle ? Une petite fille dans l'ombre d'un papillon, le tout rouge sanglant.

Encore une auteure que je découvre et j'en suis ravie. 

L'intrigue n'est à mon goût pas spécialement originale, mais tout ce qui est autour, la rend vraiment passionnante et unique.

Une jeune policière qui tombe lors d'une sortie mystérieuse et qui appelle à la rescousse un collègue avec lequel elle n'a pas spécialement d'affinités. Alors qu'elle est entre la vie et la mort, elle missionne son collègue de s'occuper de sa petite fille de 3 ans. Personne n'était au courant de l'existence de cette enfant.

Encore sous le coup de ce qu'il vient de se passer, Amaury décide d'aller à la rencontre de Liv, qui est une enfant plus qu'étrange. 

Cette petite fille n'est pas sans lui rappeler son passé plus que douloureux.

Et parallèlement à tout cela il va mener l'enquête sur le drame qui a conduit sa collègue à l'hôpital.

********

L'auteure, par sa plume, arrive à transmettre au lecteur un espoir malgré les faits. A côté de l'agression de Lise, elle va développer la relation entre Liv et cet homme qui va voir son côté paternel prendre le dessus sur son côté assez renfermé. Elle va instiller dans son roman une certaine douceur totalement en opposé avec l'enquête menée par la police.

Quant au titre, j'ai eu l'impression que l'auteure souhaitait faire passer un message relevant du conte, de l'enfance. Effectivement, Lise va devoir faire face à son passé, tout comme Marsac, et l'auteure va s'appuyer sur un déséquilibre familial engendré soit une disparition dans un cas, soit une personne mal-intentionnée dans l'autre cas.

 

L'amour cette belle excuse, cette chimère qui mène au pire.

 

Les blessures de l'enfance sont les plus difficiles, et entraînent souvent des séquelles qu'il faudra supporter tout au long de sa vie. Puis cette petite fille toute innocente et frappée par un mal assez étrange, va arriver à apaiser la noirceur de l'histoire.

 

Sous les murmures d'amour se cachent parfois de belles saloperies.

Mais la vérité on ne la contourne pas longtemps et

elle vient de me sauter au visage.

 

Un roman construit en de nombreux chapitres, écrit de manière fluide et aérée, le tout pour en faire une lecture vraiment agréable. A chaque début de chapitre apparaît une citation adaptée à l'histoire.

Les personnages sont détaillés et surtout ont tous une place bien précise dans cette histoire. On s'attache à chacun d'eux et on découvre au fil de la lecture leur empathie et leur bienveillance.

 

 

Il est rare de réussir à faire passer autant de sentiments d'amour et de lumière dans un roman aussi noir. Une Miss Butterfly, accompagné de son doudou Dumbledore, sous les traits d'un enfant aux gestes incessants, qui va apporter à Marsac, cet homme rongé par son passé, des sentiments qui lui sont étrangers. 

A noter : ces références à de nombreux best-sellers.

Cette histoire n'est pas sans rappeler celle de l'auteure. En effet, lors de son adolescence, Elsa Roch a partagé son temps libre avec une petite fille autiste. De cette rencontre, est naît son envie de devenir psy, avec pour spécialisation les troubles autistiques.

*******

Je vous conseille ce roman policier teinté d'une douceur incroyable.

 

 

Me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

INSTAGRAM

 

TWITTER

 

YOUTUBE

 

FACEBOOK

Publié dans polar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article