LES REFUGES de Jérôme Loubry

Publié le par livrement_ka

LES REFUGES de Jérôme Loubry

Titre : LES REFUGES

Auteur : Jérôme Loubry

Editions : Calmann Lévy 

Genre : thriller

Date : 2019

Nombre de pages : 391

 

 

ACHAT

 

 

Résumé : 

Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.
Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a.
Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ?
Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ?
Qui était vraiment sa grand-mère ?
Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien…

 

Informations sur l'auteur 

Un grand merci à Adeline de chez Calmann Lévy pour ce premier partenariat. Cette aventure avec cette maison d'éditions commence très fort et sur un thriller qui est absolument incroyable.

Jérôme Loubry est un écrivain français.

Il a travaillé à l'étranger et écrit des nouvelles tout en voyageant.
Il a déjà écrit "Prison Dichotome" (2013) et "Le sourire des morts" (2014).
En 2017, il publie son premier roman, "Les chiens de Détroit", récompense par le prix Plume Libre d'argent en 2018.
"Le douzième chapitre", son deuxième thriller paru en 2018, reçoit le prix Polar de Mauves-en-noir.
Il vit à Valensole dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Ce roman est édité aux éditions CALMANN LEVY

 

DEBUT DU LIVRE 

Septembre 2019

François Villemin ouvrit la porte de la salle de cours mise à disposition par la faculté de Tours et invité les élèves à s'installer sur les bancs de l'amphithéâtre.

 

A V I S

Ce thriller est bouleversant et ne pourra vous laisser de marbre.

Dans une premier partie on suit Sandrine, une jeune journaliste qui apprend le décès de sa grand mère qui vivait sur un île et dont elle n'avait plus de nouvelles.

Elle va devoir aller chez elle pour récupérer ses affaires après être passée chez le notaire en charge de la succession.

Cette île cache bien des secrets que je ne vous dévoilerai pas. Elle est pleine de surprises plus ou moins plaisantes.

L'auteur va nous transporter dans trois époques : 1949 et l'après guerre, 1986 aux côtés de Sandrine et 2019 dans un amphithéâtre.

 

Il n'y a pas plus fidèle que la guerre.

Quand vous la rencontrez, c'est pour la vie.

 

On va découvrir un étrange naufrage qui a vu périr de nombreux enfants qui étaient dans un camp de vacances sur l'ïle. Puis de mystérieux chats noyés.

Bref on jongle entre imaginaire et réalité, sans jamais savoir de quel côté on est.

On comprend la signification de deux mots importants : Les refuges (en psychologie ou en psychiatrie) et les balises.

Autant après la première partie on pense avoir accès à l'intrigue de l'histoire que la deuxième partie balaye tout sur son passage. On se rend compte que l'on est totalement à côté de la véritable histoire, puis rebelotte. Ce n'est que cela tout au long du récit. N'ayez aucune certitude, aucun a priori, car vous allez être secoués.

 

Il y a des règles dans notre métier (le notariat).

Une pendule indiquant une heure erronée peut avoir sa place dans mon bureau, mais une cliente démontrant un souci de balancier ne le pourrait nullement.

 

Et que font ces milliers d'oiseaux sur la plage où Valérie promène son chien ?

Plein d'indices, plein d'éléments, qui petit à petit et mis bout à bout vont s'assembler pour former un puzzle ; mais pas le jouet...non pas du tout, on est très loin de jouer...Nous sommes en plein drame mêlant la maltraitance, la haine, l'horreur....;

Le personnage central est celui de Sandrine que l'auteur a parfaitement travaillé, décrit dans les moindres détails pour en faire une personne vraiment intrigante mais attachante. On ne sait sur quel pied danser avec elle, et surtout sa découverte dans une robe tâchée de sang va provoquer un retournement de situation et surtout une cassure dans l'histoire qui semblait toute dessinée.

 

Parce que les enfants sont ce qu'il y a de plus précieux.... ils sont notre futur et notre propre passé. Tout l'équilibre et le bien-être de l'univers proviennent de leur bonheur, ce bonheur que les nazis ont essayé de détruire.

 

Le personnage secondaire est Damien. L'auteur va réussir à mêler à l'intrigue, un drame vécu par ce dernier dans le passé, de manière remarquable. J'y ai pensé assez tôt quand le personnage est entré en scène mais finalement j'ai été totalement bluffée par le final.

 

Quant au décor de la première partie : cette île est angoissante, étouffante et surtout renferme des secrets presque inavouables. 

Ce livre est plus que surprenant, beaucoup de choses à saisir et à comprendre mais franchement une plume efficace et vraiment douée. Le tout avec de nombreux chapitres et quatre parties qui font du tout une lecture vraiment agréable.

J'ai relevé de nombreuses expressions qui m'ont interpellée dans le bon sens du terme.

 

 

J'ai vraiment apprécié le style de l'auteur, même s'il est parfois un peu dispersé. Il est vrai qu'il faut être attentif à tout et chopper chaque petit indices au vol.

Un thriller psychologique à l'état pur avec tout ce que cela comporte comme doses de sadisme, machiavélisme, torture physique mais surtout mentale....

Bref un livre qui fait marcher les neurones à 100 %. Vous plongez sans aucun soutien dans le cerveau du personnage principal, et vous assistez à un feu d'artifices de sentiments totalement contradictoires.

J'avais déjà noté Les chiens de détroit de cet auteur sans jamais le lire. Et bien je crois que je vais réparer cela. 

********

Le titre résume en deux mots l'intrigue. Ces refuges mentaux qui permettent à certaines personnes ayant subi un traumatisme d'en supporter toutes les conséquences. Mais quelle est la limite entre ces refuges et la vérité ? 

La couverture représente le personnage principal Sandrine.

********

Je ne peux que vous conseiller ce livre qui m'a transportée dans un univers à la limite de la folie .

 

 

Me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

INSTAGRAM

 

TWITTER

 

YOUTUBE

 

FACEBOOK

Publié dans thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article