UN (e) SECTE de Maxime CHATTAM

Publié le par livrement_ka

UN (e) SECTE de Maxime CHATTAM

Titre : UN (e) SECTE

Auteur : Maxime CHATTAM

Editions : Albin Michel

Genre : thriller

Date : 2019

Nombre de pages : 

 

 

ACHAT

 

 

Quatrième de couverture : 

Et si tous les insectes du monde se mettaient soudainement à communiquer entre eux ? À s’organiser ?
Nous ne survivrions pas plus de quelques jours.
 
Entre un crime spectaculaire et la disparition inexpliquée d’une jeune femme, les chemins du détective Atticus Gore et de la privée Kat Kordell vont s’entremêler. Et les confronter à une vérité effrayante.
 
Des montagnes de Los Angeles aux bas-fonds de New York, un thriller implacable et documenté qui va vous démanger.

 

A V I S

Je viens de terminer ce livre et franchement ça me démange de partout.

Maxime Chattam, vous n'avez pas le droit d'instiller de la sorte des peurs pareilles......des insectes qui fourmillent partout. 

J'ai encore du mal à m'en remettre....Chapeau l'auteur. Rien que la couverture me laissait penser que j'allais détester cette lecture....cela a été le cas mais pas dans le mauvais sens du terme. J'ai littéralement dévoré cette histoire, mais il va me falloir plusieurs jours pour m'en remettre.

Et tout commence avec le prologue et cette vieille dame qui lit son livre qui parle d'insectes. Et devinez la suite ?? non vous ne trouvez pas ?.....allez cherchez encore un peu.... toujours pas ? 

 

 

 et maintenant vous commencez à comprendre ?????? oui oui il existe des gens comme ce bon vieux Maxime toujours prêt à rendre service à nous jeunes femmes ayant en horreur ces animaux tout à fait charmants pourtant selon certains !!!!!

Résultat de recherche d'images pour "icones apeuré"

Ca y est je vous entendre me rejoindre....enfin, confirmez-moi que c'est bien vous ou......

Et parallèlement à tout cela, de mystérieux corps sont découverts, enfin leurs squelettes dans leurs vêtements alors qu'ils étaient vivants la veille. 

Heureusement les enquêteurs sont efficaces mais vont avoir du pain sur la planche.

Puis où est passée Léna, cette jeune femme qui semblait friser le gothique et les idées noires. Sa mère a décidé d'engager Kat, devenue détective privé.

 

 

Du suspense à revendre, des rebondissements en bataille et surtout une plume efficace qui vous permet de tenir le choc grâce aux nerfs.

Mais quand vous terminez cette lecture et que vous relâchez la pression, il va sans dire qu'il va vous falloir une bonne dose d'énergie pour nettoyer votre cocon tout douillet de fond en comble pour débusquer toutes ces bestioles.

Quant à la couverture, contrairement à d'autres je l'ai trouvée très intéressante et perturbante, tout comme le roman.

Les personnages sont bien travaillés les descriptions également, quoique un peu longues parfois.

Entre Atticus Gore, et son nom à coucher dehors, ce policier homosexuel en a dans la caboche. Et sa relation avec son co-équipier un peu rustre est vraiment sympa. Et le détective Kat, est aussi fine qu'ingénue et ne va pas se laisser troubler par les apparences. 

L'intrigue est bien menée; j'ai néanmoins relevé certaines lenteurs au milieu du livre.

Et c'est vrai que malgré le sujet un peu rebutant pour certaines, l'auteur réussit le pari de nous tenir en haleine jusqu'à la dernière page. 

J'ai pu lire sur certains blog que certains étaient déçus de cet opus. N'ayant jamais lu de livres de cet auteur, j'ai quant à moi une idée et surtout une critique assez positive notamment sur la construction de l'histoire, sur le langage employé, le travail des personnages, et surtout sur la qualité et l'efficacité de la plume à nous transporter durant plus de 440 pages; ce qui n'était pas gagné car je lâche prise assez rapidement avec les pavés.

******

Je vous conseille bien évidemment ce thriller qui est pour moi une réussite.

 

 

Me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

INSTAGRAM

 

TWITTER

 

YOUTUBE

 

FACEBOOK

Publié dans thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article