COMME UNE PIERRE de Laurence Varaine-Jarnac

Publié le par livrement_ka

COMME UNE PIERRE de Laurence Varaine-Jarnac

Titre : COMME UNE PIERRE

Auteur : Laurence Varaine-Jarnac

Editions : auto édité

Genre : policier

Date : 2018

 

Pour soutenir le blog et l'auteur merci de passer par ce lien pour tout achat

LIEN

 

 

Quatrième de couverture : 

Comment se remettre de la violence reçue lorsqu’on est témoin de la mort d’un homme ?

La police va enquêter, bien sûr, fouiller là où on ne s’y attendait pas. Comme une pierre tombée dans l’eau dont les remous s’étendent de plus en plus loin du point d’impact, l’instruction va révéler des secrets, faire vaciller notre confiance en nos proches.

Mais il faut s’accrocher à l’amour que l’on a pour eux et continuer de vivre, malgré les cauchemars et les doutes.
Car on ne peut éviter de se poser la question.
Jusqu’où est-on prêt à aller pour ceux qu’on aime ?

Pour surmonter cette épreuve, Lisa se réfugie dans l’écriture. Elle passera de la peur à la colère, des larmes à la reconstruction, sans pour autant parvenir au bout de ses surprises.

En parallèle, l’enquête de police suit son cours dans la ville de Meaux. Le commandant Vanessa Livers et son équipe ne renonceront pas, chercheront coûte que coûte à innocenter le coupable désigné et à mettre la main sur le véritable meurtrier.

 

A V I S

 

Je ne sais pas vraiment, c'est très étrange comme sensation.

 

Un grand merci à l'auteure pour la transmission de son livre dans le cadre d'un service presse via le site simplementpro.

Je l'ai lu d'une traite un samedi et comment vous dire que je me suis régalée.

Un roman empli de suspense où le personnage principal va voir sa vie basculer en une fraction de seconde.

Ce moment où, un cadavre chute à côté d'elle alors que Lisa est tranquillement dehors.

Cette mère de famille de deux enfants s'est séparée de leur père suite à une trahison. Heureusement elle peut compter sur son frère jumeau, et surtout Georges son voisin qu'elle considère comme son père.

Dans cet immeuble où le quotidien semble se dérouler de manière tout à fait normale et surtout paisible, cet événement va venir perturber tout le monde.

J'ai vraiment apprécié le style d'écriture de l'auteure. Au delà de sa fluidité, et de sa simplicité elle fait passer de nombreux sentiments. 

Les relations entre les personnages sont très travaillées et laissent entrevoir une amitié sans faille et surtout une loyauté entre tous.

Cette grande famille va affronter les conséquences et les révélations qui vont entourer cet accident, avec une force incroyable.

 

 

Au delà de l'enquête qui va être menée de main de maître par Vanessa et son équipe, on va s'apesantir sur la personnalité de chaque personnage, et surtout sur sa vie personnelle. L'auteure va vraiment entrer dans la vie et dans les sentiments de chacun pour permettre au lecteur de bien appréhender l'ambiance du livre .

Nous sommes en présence d'un policier avec une intrigue vraiment originale dont la résolution va aller creuser dans un passé que chacun ignorait. Il ne ressort de cette histoire que du positif malgré le côté tragique de l'événement.

L'auteure amène le lecteur à aller au délà de l'horreur de la situation pour découvrir des sentiments nouveaux et surtout découvrir les raisons de tout cela.

Je n'ai pas trouvé de lenteurs, on se trouve dans le vif du sujet dès le départ et on accompagne Lisa et son moi intérieur, dans ces quelques jours qui vont changer sa vie personnelle et amoureuse.

Le livre est construit avec de nombreux chapitres et surtout une suite chronologique. L'histoire se déroulant sur quelques jours, mais avec de nombreux flash backs dans un passé plutôt mouvementé et bien gardé.

La couverture est absolument magnifique : sobre mais tellement révélatrice de l'ambiance et du style du livre.

 

 

Me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

INSTAGRAM

 

TWITTER

 

YOUTUBE

 

FACEBOOK

Publié dans polar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurence Varaine-Jarnac 28/01/2020 12:50

Merci beaucoup Karine pour cette belle chronique.
Seule face à toutes les décisions dans mon travail d’autrice indépendante, vos mots me réconfortent et me touchent, je suis tellement heureuse que vous ayez aimé « Comme une pierre » !
La couverture que vous avez appréciée est une création de ma graphiste Sarah Wodling, à partir du dessin de bonhomme que l’artiste peintre Laurent Morville m’a offert pour ce roman.
Merci encore Karine.