ILS ONT VOLE MA SANTE d'Ingrid Nowak

Publié le par livrement_ka

ILS ONT VOLE MA SANTE d'Ingrid Nowak

Titre : ILS ON VOLE MA SANTE

Auteur : Ingrid Nowak

Editions : City éditions

Genre : témoignage

Date : 2019

 

 

ACHAT

 

 

Quatrième de couverture : 

Ingrid est obèse depuis l’enfance, les efforts alimentaires n’ont aucun effet. Adulte, elle décide alors de se faire poser un anneau gastrique. Mais cette intervention, devenue courante, ne se passe pas du tout comme prévu et elle se retrouve plongée dans le coma pendant plusieurs jours. À son réveil, Ingrid découvre qu’elle est lourdement handicapée. C’est le début d’une longue descente aux enfers qui va durer plus de dix ans. Dépression, pertes de mémoires, Ingrid se sent emprisonnée dans un corps qu’elle ne reconnaît pas. Le pire, c’est que ce calvaire aurait pu être évité, car il est le résultat d’une négligence, d’une erreur médicale. Ce livre émouvant est le récit d’un combat pour la vérité face à un système de santé où règne l’omerta. Un long chemin au bout duquel il y a, malgré tout, l’espoir et la reconstruction d’une nouvelle vie

 

A V I S

 

Le pire ce sont les conséquences psychologiques. Votre tête vous laisse là, épuisée, esquintée, vidée, comme morte.

 

Un témoignage difficile, émouvant, poignant et surtout j'espère exutoire pour l'auteure.

Un difficile combat contre l'obésité. Alors que l'auteure se décide à se faire poser un anneau gastrique, l'opération et ses suites tournent au désastre.

Avec une pointe d'humour qui démontre surtout les réactions extérieures  sur les personnes atteintes d'obésité, Ingrid Nowak va livrer avec humilité son combat d'une part contre cette maladie, contre le regard des autres et surtout la reconnaissance de l'erreur médicale.

A l'image de certaines critiques qu'on a tous ou toutes déjà entendues, "aucun des survivants d'Auschwitz ne souffraient d'obésité".

Aujourd'hui cette dernière est en pleine procédure pour une sleeve pour enfin vaincre son surpoids. 

Par le biais de mots et de phrases emplis de souffrance, on suit les différentes étapes d'Ingrid de sa pré-opération, à l'opération elle-même et surtout des suites et séquelles épouvantables.

Et surtout on est confronté à l'omerta qui existe et entoure une erreur médicale. On en entend parler régulièrement aux actualités, mais quand il s'agit d'une erreur médicale on a l'impression qu'il existe un règlement intérieur officieux en plus de celui officiel qui contraint les employés au silence.

 

 

Mais face à tout cela il y a les victimes qui souhaitent comprendre, et surtout mettre un mot sur leurs "maux" et enfin se dire qu'elle ne "psychote" pas, que les souffrances sont réelles et non imaginaires.

Alors certes, la médecine est une profession dans laquelle toute erreur a des répercussions très graves puisqu'elle touche aux personnes, à l'humain, mais il faut l'avoir bien en tête quand on se lace dans cette voie. Et surtout il faut assumer ses erreurs quelles qu'elles soient pour pouvoir se regarder dans une glace. Je pense cela plus facile que de vivre avec des mensonges sur la conscience.

Je souhaite à l'auteure qui est pleine de courage, une réussite dans le processus de sleeve qu'elle a entrepris.

 

 

Me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

INSTAGRAM

 

TWITTER

 

YOUTUBE

 

FACEBOOK

Publié dans Témoignage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article