QUELQUES GOUTTES DE SANG SUR LE BUREAU DU MAIRE d'Hubert Huertas

Publié le par livrement_ka

QUELQUES GOUTTES DE SANG SUR LE BUREAU DU MAIRE d'Hubert Huertas

Titre : QUELQUES GOUTTES DE SANG SUR LE BUREAU DU MAIRE

Auteur : Hubert Huertas

Editions : l'Archipel

Genre : Polar

Date : 2020

 

 

ACHAT

 

 

Quatrième de couverture : 

Dans une métropole du sud de la France, à l’approche des municipales de mars 2020, les amis du maire sortant tombent les uns après les autres : mort «naturelle», empoisonnement, exécution. Candidat à sa réélection, Louis Bérisha a été élu douze ans auparavant dans des conditions troubles.

La commissaire Naïma Zidani, née dans les quartiers pauvres de la ville, et son ami d’enfance, le journaliste Alex Carbonier, mènent l’enquête dans les milieux politiques, économiques, syndicaux et médiatiques. Un monde, parfois à la lisière du banditisme, dont les acteurs se soutiennent et se combattent tout à la fois.

C’est le début d’une traque ébouriffante, de fausses pistes en révélations, Alex et Naïma étant même prévenus des crimes avant qu’ils ne soient perpétrés. Que signifient ces liquidations, millimétrées comme des opérations de communication ?

Un scénario de politique-fiction dangereusement proche de la réalité.

 

 

A V I S

Alors pour tout vous dire la politique et moi ça fait deux voire plus. J'ai donc appréhendé cette lecture, de peur d'être perdue au milieu de tous les termes et autres procédures.

Mais que nenni !!!! L'auteur va expliquer tout de telle manière qu'on se sent de suite dans le bain et happée par cette histoire qui semble trouver ses sources quelques années en arrière.

De l'auteur j'ai lu récemment La Boulangère du Diable, que j'ai vraiment apprécié. Ce deuxième roman confirme mon premier ressenti. 

De plus dans ce livre, l'auteur va utiliser son passé de journaliste politique et donc maîtriser parfaitement le langage et les procédures.

Une lecture agréable grâce à une plume fluide, des mots et des phrases efficace; le tout vu par une femme d'origine maghrébine inspecteur qui devient commissaire.

Naïma de son prénom, était en poste lors des premiers événements de 2008. Et aujourd'hui plus de 10 ans après, la revoilà dans la ville.

 

 

De disparitions en meurtres, en suicides étranges, l'auteur vous entraîne dans les coulisses du pouvoir politique. A certains moment j'avais l'impression de retrouver des personnages de notre vie politique, mais non je ne vous en dirai pas plus....Je vous laisse vous faire votre propre opinion.

Les journalistes sont également bien présents dans cette affaire, et sont de temps en temps pris pour cible.

Et ne me demandez pas le nom de la ville, l'auteur a très bien su faire preuve de discrétion pour éviter tout amalgame, mais toujours est-il que de nombreuses situations et réactions semblent réelles.

Quant aux personnages ils sont particulièrement bien travaillés et surtout représentatifs de leur fonction. On arrive presque à imaginer leur physique. 

La présence de deux ou trois personnages connus, à l'image de PPDA apporte une force à l'histoire assez ambigüe. J'ai dû mal à me défaire de cette étrange sensation même après avoir refermé ce livre.

De plus la perspective des prochaines élections municipales n'est pas sans semer un certain trouble quant à la date de parution de ce roman.

Un petit plus pour la relation assez particulière entre le commissaire et le journaliste : une relation Je t'aime moi non plus superbement décrite.

Et également pour le clin d'oeil à la Russie et ses procédés d'élimination qui ont déjà fait parler d'eux.

Mais sincèrement, vous voulez en apprendre plus sur la vie politique et ses dessous, avec cette histoire vous allez en avoir un avant-goût.

Foncez vous ne serez pas déçu !!!!!

 

 

 

 

Me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

INSTAGRAM

 

TWITTER

 

YOUTUBE

 

FACEBOOK

Publié dans thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article