VICTIME 55 de James Delargy

Publié le par livrement_ka

VICTIME 55 de James Delargy

Titre : VICTIME 55

Auteur : James Delargy

Editions : Harper Collins

Genre : Thriller

Date : 2020

 

POUR SOUTENIR LE BLOG ET POUR TOUT ACHAT MERCI DE PASSER PAR LE LIEN

LIEN

 

 

Quatrième de couverture : 

Deux suspects. Deux témoignages identiques. Un seul coupable. Une petite ville perdue en Australie. Un officier de police habitué à régler des petits problèmes de vie domestique et querelles de voisinage. Un jour de canicule débarque un homme, couvert de sang. Gabriel déclare avoir été séquestré dans une cabane par un serial killer. Le dénommé Heath a déjà tué 54 personnes. Gabriel est sa prochaine victime.
Quand la chasse à l'homme commence, ce même jour de canicule, débarque un deuxième homme. Heath est couvert de sang. Heath déclare avoir été séquestré dans une cabane par un serial killer, un certain Gabriel. Gabriel a déjà tué 54 personnes. Heath est sa prochaine victime. Qui est le numéro 55 ?

 

 

A V I S

Un livre que tu débutes tranquilou milou et qui t'entraîne dans une histoire à couper le souffle. Je n'en reviens toujours pas.

Dans le poste de Police d'une petite bourgade d'Australie, un homme arrive totalement désorienté et couvert de sang. Il affirme avoir été enlevé puis séquestré pour être tué.

Mais l'histoire se répète et son "agresseur" vient d'être arrêté et décrit la même version aux enquêteurs.

 

« Je m'appelle Gabriel. Un certain Heath a essayé de me tuer. Il voulait que je sois la victime 55. » « Je m'appelle Heath. Un certain Gabriel a essayé de me tuer. Il voulait que je sois la victime 55. »

 

Tout cela dépassant les compétences des quelques policiers sur place, Chandler, qui dirige le poste de police doit faire appel à Mitch, un ancien ami qui est parti exercer dans une plus grande ville.

L'auteur réussit à décrire ses personnages parfaitement, en leur conférant à chacun une personnalité qui les rend plus ou moins attachants. Entre Mitch, odieux et hautain et Chandler, qui semble se satisfaire de ce qu'il a, les relations sont tendues. Et cela donne une force incroyable à l'histoire.

Quand l'un cherche à rabaisser l'autre, ce dernier lui rappelle les bons et mauvais souvenirs.

 

 

Puis en voix off, on retourne une vingtaine d'années en arrières quand Martin, jeune homme, avait disparu. Ce dernier n'a jamais été retrouvé.

Il faut dire, que le paysage, magnifiquement décrit par l'auteur semble immensément grand.

L'intrigue est prenante, le livre addictif et l'écriture très efficace. On ne voit pas les pages passer et me voilà déjà aux deux tiers du roman. Et pourtant l'action se déroule de manière assez lente car en 200 pages, on n'a pas appris grand chose sur l'intrigue. Mais quel bonheur, cette lecture.

On est dans une ambiance de suspicion et on a deux suspects; puis également des tombes et surtout le nombre 55. L'imagination s'envole, les pistes pointent le bout de leur nez et on est rattrapé par les tensions entre nos deux ex-amis policiers.

Lequel de ces deux fins limiers va enfin réussir à tirer l'affaire au clair, et surtout quel rapport y a t'il entre la disparition de Martin et cette affaire ?

De chapitres en chapitres, de paragraphes en paragraphes, on ne cesse d'avancer à petits pas dans cette mystérieuse affaire policière où tous les doutes sont permis. Les indices sont distribués au compte goutte.

Et quand la religion se mêle de tout cela, on assiste à un dénouement incroyable qui laisse la porte ouverte à toute imagination.

 

 

Me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

INSTAGRAM

 

TWITTER

 

YOUTUBE

 

FACEBOOK

Publié dans thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article