VINDICTA de Cédric SIRE

Publié le par livrement_ka

VINDICTA de Cédric SIRE

VINDICTA

 

Auteur : Cédric SIRE

Petite histoire sur l'auteur

Cédric Sire a grandi dans un petit village de l’Aveyron, Saint-Geniez-d’Olt.
Il a fait des études d’anglais entre Toulouse et les États-Unis puis travaillé quelques années dans le milieu de l’édition, du journalisme et de la traduction.
Charles Baudelaire, Edgar Allan Poe, Stephen King et Clive Barker sont les auteurs qui l'influencent le plus, il a commencé à écrire durant l'adolescence et n'a jamais arrêté depuis.
Il a commencé par publier ses premiers textes au sein de divers magazines et anthologies durant les années 1990 et jusqu’au début des années 2000. Ses œuvres mélangent thriller, surnaturel et personnages décalés. Il se consacre aujourd’hui pleinement à l’écriture.
En parallèle à ses activités d’écrivain, il est le vocaliste du groupe de death metal Angelizer. Les créateurs de la ligne Akiza ont sorti un tee-shirt représentant Cédric Sire, comme ils l'avaient précédemment fait pour Amélie Nothomb.

 

Editions : Métropolis

Genre : thriller

Date : 14 mars 2019

 

Pour acheter ce livre et par la même occasion soutenir le blog merci de passer par le lien ci-dessous

LIEN

 

 

Quatrième de couverture : 

UN BRAQUAGE SOUS HAUTE TENSION
" On entre, on prend le fric, on ressort. Personne ne sera blessé. "
Leur plan est sans risque. Le bijoutier ne portera pas plainte pour le vol car son argent est d'origine illégale. Damien, Élie, Audrey et Driss s'imaginent avoir trouvé la réponse miracle à tous leurs problèmes.

UN FLIC EN CHUTE LIBRE
Fraîchement muté dans un groupe de surveillance, Olivier est loin d'imaginer que la planque qu'on lui a assignée fera de lui le témoin clé d'un cyclone meurtrier, dans le sillage d'un tueur glacial et méthodique que rien ne semble pouvoir arrêter. Des déserts du Moyen-Orient aux villes sombres et silencieuses du territoire français, quand la vindicte est en marche, plus rien ne peut vous sauver.

UNE TRAQUE HALETANTE SECOUÉE DE FAUSSES PISTES
Pur instrument de torture et de mort, il n'a pas de nom, pas de visage, l'habitude de tuer et un cimetière de cadavres derrière lui. Mais dans cette affaire, pas de contrat. Cette fois-ci
pour lui : c'est personnel.
Dans ce thriller crépusculaire, Cédric Sire joue comme jamais avec les nerfs du lecteur jusqu'à l'effroyable twist final et confirme son entrée tonitruante parmi les maîtres du thriller français.

 

 

AVIS

 

Cela fait quelques mois que ce livre est dans ma pal. La flemme de le lire en raison de son grand nombre de pages et surtout des nombreux livres qui composaient ma pal.

Et là j'ai profité des vacances de ski pour m'y plonger. Vous me croirez ou non, je l'ai dévoré en deux jours. Une fois dedans on est transporté dans une histoire totalement époustouflante où tous les détails ont leur importance.

On s'attache à ces quatre jeunes qui veulent faire un casse, mais un seul, pour avoir de l'argent facilement et ne plus avoir à trimer au quotidien.

Damien et Audrey, ce petit couple jeune et très amoureux, attire la sympathie. C'est l'espoir pour Audrey malmenée par le passé. 

Ils se laissent embarquer avec les personnages dans cet événement qui va bouleverser leur vie à jamais et les entraîner dans l'enfer.

 

 

Et face au dérapage de ce braquage qui a mal tourné, deux flics présents sur les lieux ne peuvent intervenir en raison de la mission qui leur a été confiée.

L'auteur avec des chapitres courts et des mots forts et efficaces arrive à capter le lecteur. Je ne voyais pas les pages défiler et j'étais prise dans l'histoire totalement addictive.

Un thriller comme il est rarement donné d'en lire.

Et des histoires dans l'histoire, des intrigues dans l'intrigue, des doutes, on avance en ayant peur de la suite, et se méfiant de tous et en décortiquant chaque mot et chaque scène à la recherche de l'espoir.

Mais ici, le meurtrier a un seul but : assouvir sa vengeance et surtout avec une dose de sadisme à la limite du concevable.

La lecture est fluide, les phrases sont courtes, pas de fioritures, pas de mots pour ne rien dire. Des phrases courtes avec ou sans verbe, mais finalement accrocheuses et surtout ça booste.

Pas de place pour les mous, pour les lenteurs ou les descriptions de paysages qui peuvent plaire à certains. Ici chaque mot est comme une taloche qu'on prend dans la figure. On avance et on revêt une armure invisible. La nausée ? oui elle a été quelque fois présente, car des scènes diaboliques il y en a .

Un style rythmé qui n'a qu'un seul but : toucher le plus grand nombre et surtout dévoiler ce que la nature humaine fait de pire.

Les personnages sont travaillés de belle manière et leur passé est vraiment mis en avant, et on se rend compte que ce dernier est le déclencheur de tout cela.

Pas de faux semblants ni de non dits, tout est présenté de manière brute mais réaliste. L'auteur n'y va pas par quatre chemins. Ils présentent les scènes comme elles viennent. Pas de pitié, pas d'empathie pour le meurtrier.

 

Mon ressenti : Un coup de coeur à l'état pur.... rien à dire sinon de le lire et de se délecter de cette écriture originale.

Petit plus : les histoires dans l'histoire.

 

 

 

Me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

INSTAGRAM

d

TWITTER

 

YOUTUBE

 

FACEBOOK

Publié dans thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article