COMME UN ENCHANTEMENT de Nathalie HUG

Publié le par livrement_ka

COMME UN ENCHANTEMENT de Nathalie HUG

COMME UN ENCHANTEMENT

 

Auteur : Nathalie HUG

Petite histoire sur l'auteur

Nathalie Hug est une écrivaine et scénariste.
Elle a travaillé pour l'industrie pharmaceutique d'abord comme délégué médicale, puis comme responsable de formation du réseau et enfin comme directrice régionale.
En 2004, Jérôme Camut publie les deux premiers tomes de la tétralogie "Malhorne" aux éditions Bragelonne. Nathalie Hug se les procure et, bouleversée par sa lecture, décide de contacter l’auteur. Ils ne se quitteront plus et commencent très vite à écrire ensemble.
Naît ainsi "EspylaCopa", une nouvelle Fantastique publiée dans Fantasy 2006 aux éditions Bragelonne. Puis le thriller "Prédation" (2006), premier opus de la trilogie "Les Voies de l’ombre", aux éditions Télémaque. Depuis leur mariage en 2006, les deux auteurs consacrent leur vie à l’écriture.
Les Éditions Calmann-Lévy ont publié "Les Éveillés" en 2008, "3 fois plus loin" en 2009 et "Les Yeux d'Harry" en 2010.
Dans son premier roman solo, "L'enfant-rien" (2011), elle a imaginé un personnage naïf et inquiétant, à la voix singulière, aux questionnements bouleversants. Suivront "La demoiselle des tic-tac" (2012) et "1, rue des petits-pas" (2014).

 

Editions : Calmann Lévy

Genre : roman

Date : 26 février 2020

 

ACHAT

 

Quatrième de couverture :   

Au coeur des paysages magiques de l’Emilie Romagne, un roman lumineux sur le réinvention de soi et le pouvoir malicieux de l’amour.
Eddie, 35 ans, vit seule à Montmartre, dans un minuscule appartement où il lui faut grimper sur une chaise pour tenter d’admirer le dôme du Sacré Coeur Orpheline à seize ans, elle s’est construit une vie de détachement et d’invisibilité, pour tenir le malheur (et le bonheur) à distance.
Un jour, un notaire au charmant profil d’aigle ébouriffé, lui annonce qu’elle est l’unique légataire d’un très vieil italien et l’héritière d’une ferme en ruines dans la région de Parme, en Emilie Romagne.
Alors qu’elle n’y a jamais songé, Eddie ressent soudain l’envie de fuir Paris, sa vie monotone, de découvrir ses racines. Et coup de tête ou coup de poker pour séduire le charmant notaire, elle décide de s’envoler pour l’Italie. En partant à la découverte de ce mystérieux héritage et en plongeant dans cette merveilleuse région italienne, elle n’imagine pas combien le cours de son existence va se trouver chamboulé.
Dans les paysages magiques de l’Emilie Romagne, un roman lumineux et réjouissant sur la réinvention d’une vie et la puissance de l’amour.

 

 

AVIS

Encore un grand merci aux éditions Calmann Lévy pour l'envoi de ce roman à la couverture assez originale.

Deux personnages entourés de feuilles sans aucun visage ni aucune expression.

Eddie est une jeune parisienne qui se complaît dans son appartement de Montmartre.

Quand elle apprend qu'elle est l'heureuse légataire d'une propriété en Italie, de nombreux sentiments se bousculent en elle. Qui est ce mystérieux oncle qui a fait d'elle son unique héritière ? Ce dernier a vécu comme un ermite dans le souvenir de sa femme Philomène. Au village tout le monde a quelque chose à dire sur ce personnage assez mystique, mais au final personne ne le connaissait vraiment.

La légende veut qu'il fabriquât une dernière paire d'escarpin rouge avec une malfaçon volontaire. Cette anomalie sera le fil conducteur de l'histoire. Cet objet fera l'ouverture de l'histoire et sa clôture.

 

 

Eddie, cette jeune femme au prénom d'homme va décider de se rendre sur place pour percer le secret de cet héritage soudain. 

Entre les descriptions de paysage de Parme et la découverte de cette sérénité par Eddie, l'auteure va proposer au lecteur un roman paisible et surtout empli de secret.

On suit chapitre par chapitre les rencontres entre "le notaire" et Eddie au fil de leur vie, et on va découvrir ce que l'amour peut entraîner.

L'écriture est fluide, le style assez élégant avec un brin de poésie, et la lecture est de ce fait agréable.

J'ai apprécié la construction de l'histoire et les efforts faits par Joseph pendant toutes ses années pour arriver à ses fins. Quant au personnage d'Eddie il nous emporte dans sa folie et dans son envie de tout lâcher pour découvrir et s'approprier son héritage. C'est une femme libre avec un fort caractère qui sait ce qu'elle veut.

 

**************************

 

Mon ressenti : Un roman intéressant à lire mais qui ne m'a pas transportée plus que ça. Un livre détente et agréable.

Le petit plus : La couverture et l'originalité de l'histoire.

 

 

Me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

INSTAGRAM

 

TWITTER

 

YOUTUBE

 

FACEBOOK

Publié dans roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sonia 15/03/2020 16:10

Il m'a transportée plus que toi j'ai l'impression. Très belle chronique, merci pour ce retour. Bises. Sonia.

livrement_ka 23/04/2020 17:42

Merci à toi. Belle lecture.