RETOUR DE SERVICE de John Le Carré

Publié le par livrement_ka

RETOUR DE SERVICE de John Le Carré

 

RETOUR DE SERVICE

 

 

Auteur : John Le Carré

Editions : Seuil 

Date : 28 mai 2020

Genre : roman

Pages : 302

Prix : 22 €

 

 

Achat ------------------->>>>> I C I

 

 

 

Quatrième de couverture 

À quarante-sept ans, Nat, vétéran des services de renseignement britanniques, est de retour à Londres auprès de Prue, son épouse et alliée inconditionnelle. Il pressent que ses jours comme agent de terrain sont comptés. Mais avec la menace grandissante venue de Moscou, le Service lui offre une dernière mission : diriger le Refuge, une sous-station du département Russie où végète une clique d'espions décatis. À l'exception de Florence, jeune et brillante recrue, qui surveille de près les agissements suspects d'un oligarque ukrainien.

Nat n'est pas seulement un agent secret. C'est aussi un joueur de badminton passionné. Tous les lundis soir dans son club il affronte un certain Ed, grand gaillard déconcertant et impétueux, qui a la moitié de son âge. Ed déteste le Brexit, déteste Trump et déteste son travail obscur. Et c'est Ed, le plus inattendu de tous, qui mû par la colère et l'urgence va déclencher un mécanisme irréversible et entraîner avec lui Prue, Florence et Nat dans un piège infernal.

Avec Retour de service, John le Carré, en éminent chroniqueur de notre époque, livre un portrait du monde que nous habitons, glaçant, délicatement satirique et porté de bout en bout par une tension constante

 

 

 

 = A V I S = 

 

Un grand merci au site bepolar pour ce livre.

Je ne sais pas comment vous résumer mon avis parce que j'ai l'impression d'être passée à côté de cette lecture.

Est ce le sujet ou le moment choisi pour le lire, à vrai dire je ne sais pas.

Le style de l'écriture est très fluide et la lecture agréable.

Certains passages m'ont emportée et d'autres m'ont paru assez longs et lents.

La forme de l'histoire ressemble plutôt à un récit de l'auteur qui se remémore certaines parties de sa vie.

Nat est un espion qui va se voir confier la reprise du Refuge, un centre du département Russie. Beaucoup de collègues espions quelques peu insipides à l'exception de Florence avec laquelle la relation va être particulière.

Puis sa passion pour le badmington et sa rencontre avec Ed, pour jouer ensemble. Ce dernier a des idées très arrêtées sur le Brexit, Trump et autres; et de cela l'auteur va en parler sans détour, sans filtres et va livrer les idées d'Ed.

La vie familiale de Nat apporte un peu de légèreté à l'histoire avec son épouse qui décide de sortir de sa fonction d'épouse ayant mis de côté sa carrière et sa fille.

De l'espionnage en veux-tu en voilà sur fond d'histoire personnelle , Nat va raconter à la première personne du singulier des bribes de son quotidien.

L'auteur n'en est pas à son coup d'essai et on ressent bien son aisance à manier les mots et les personnages et surtout la construction de l'histoire qui est elle parfaite.

La mélancolie fait vraiment partie intégrante du livre et surtout on ressent l'intelligence du personnage principal et la justesse de la plume de l'auteur en fait un personnage mythique. Le côté très chic British donne une originalité à l'histoire.

Quant à la fin du roman, il est totalement surprenant, je ne m'attendais pas à cela.

Je le lirai à un autre moment pour comprendre pour quelles raisons je n'ai pas accroché à cette histoire pourtant très bien écrite et qui saura trouver sans aucun doute son public.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article