UN COEUR EN SOURDINE d'Alexandra Pasquier

Publié le par livrement_ka

UN COEUR EN SOURDINE d'Alexandra Pasquier

​​​

UN COEUR EN SOURDINE

 

 

Auteur : Alexandra Pasquier

Editions : Préludes

Date : 07.10.2020

Genre : roman

Pages : 256

 

Si vous souhaitez acheter ce livre en soutenant le blog GRATUITEMENT

c'est par là ----------L I E N

 

Quatrième de couverture 

1978. Marie habite à Sherbrooke, dans le sud du Québec. Devenue couturière, elle est mariée à Ghislain depuis une trentaine d'années - une union heureuse qui leur a donné six beaux enfants. 1944. Quand John est mobilisé, ce n'est pas de gaieté de coeur qu'il part pour la France. Mais les Alliés ont besoin de lui. Le débarquement changera à jamais son existence, ainsi que celle de Wendigo, l'Amérindien qui l'accompagne et avec qui, très vite, un lien profond s'est créé, à la vie, à la mort.
Marie, la Canadienne française, est restée au Québec. John, le Canadien anglais, s'est installé en Normandie. Ils venaient de se rencontrer, mais un océan les a séparés. La guerre a brisé des rêves... Et si, des années plus tard, les souvenirs du passé revenaient hanter le présent ? Inspiré de faits réels, Un coeur en sourdine raconte ces vies prises dans le tumulte des événements, bousculées par le destin, par la distance et par les choix qu'on nous impose.
Une évocation vibrante et émouvante du Canada, de ses habitants et de son histoire parfois douloureuse, mais où tous les espoirs sont permis.

 

 = A V I S = 

Marie est heureuse avec Ghislain. A l'aube de leur vieillesse, ces derniers vivent dans le sud du Canada et sont les heureux parents de 6 enfants. Chacun d'entre eux a fait sa vie et est parti vivre plus ou moins loin.

Jeanne la mère de Marie, est la seule à connaître son secret. Car secret, il y a. Secret lourd à porter depuis plus de 30 ans.

Difficile à avouer, aujourd'hui Marie a décidé de se libérer de ce poids et d'en livrer les détails à Ghislain; cet homme qui est son mari depuis 30 ans.

De l'autre côté de l'océan, à des milliers de kilomètres, John a décidé de rester en France après le débarquement en Normandie d'un jour de juin 1944. Avec son compagnon de guerre et amérindien, ils ont laissé derrière eux, leur pays d'origine le Canada....

 

 

Alors que nous français, on a étudié la seconde guerre mondiale à l'école, ici l'auteure va nous dévoiler l'image de la fin de guerre du côté des canadiens, et va également se baser sur de nombreux faits réels appartenant à l'histoire de ce pays, pour construire son récit.

Entre les années 1944 et 1978, le roman n'aura de cesse d'emmener le lecteur entre le Canada et la France pour y découvrir cette histoire.

Le point d'orgue du roman est un sujet bouleversant, et émouvant que vivent de nombreux enfants donnés à l'adoption ou nés sous x.

Sous couvert d'une relation mise à mal par la guerre et ses conséquences, on va se confronter à la douleur et la difficulté pour un parent de retrouver son enfant, ou pour un enfant de découvrir son parent biologique.

Parallèlement à tous cela, John et Wendigo, amérindiens, vont également tenter de contrecarrer tous ces placements ou tous ces trafics d'enfants, à leur niveau.

J'ai eu à coeur de découvrir cette histoire du Canada dont je n'avais pas connaissance, et surtout d'en apprendre plus sur ces événements qui ont bouleversé les habitants de ce lointain pays.

On tourne les pages avec l'espoir d'un happy end, de retrouvailles, mais la fin du roman m'a un peu déroutée. J'ai eu l'impression qu'il manquait des pages, qu'il me manquait quelque chose.

Malgré cela c'est un roman que je vous conseille.

 

Belle lecture ! 

 

Publié dans roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article