Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Livrement-Ka

Chroniqueuse littéraire et placement de produits Auto-entrepreneur

LA MER ET AU-DELA de Yann QUEFFELEC

LA MER ET AU-DELA de Yann QUEFFELEC

​​

LA MER ET AU-DELA

 

Auteur : Yann QUEFFELEC

Editions : Calmann Lévy

Date : 25.10.2020

Genre : témoignage

Pages : 216

 

Quatrième de couverture 

Elle était qui pour moi ? Ni mon amante ni mon amie, plutôt ma soeur d’affinités.
Les mêmes démons nous tourmentaient : la famille, la société, la mer, une envie folle de partir loin, elle sur ces voiliers que j’aime tant, mon premier job, et moi de par les mots sans limites qu’elle chérissait comme des voiliers.

Qui a tué Florence Arthaud le 9 mars 2015 ? Ses démons ? L’alcool ? La misogynie des puissants ? Le hasard d’un accident aérien dans le ciel d’Argentine ? Saura-t-on jamais les secrets de cette Antigone indomptée qui partait en mer défier la chance et les hommes.

 

 

 = A V I S = 

Une couverture qui saute aux yeux, et une bannière avec la photo de Florence Arthaud. Il ne m'en a pas fallu plus pour accepter de lire ce livre.

Yann Queffélec, célèbre écrivain, va conter sa rencontre et surtout sa relation avec Florence Arthaud. Une relation d'amitié qui a débuté en Corse entre deux bateaux alors que cette dernière était en vacances avec Pierre Bachelet.

Alors que cette dernière avait toujours souhaité écrire un livre à quatre mains avec l'auteur, il a attendu le bon moment pour poser ses mots à lui sur une feuille et se rappeler les souvenirs qu'ils soient bons ou mauvais.

Florence qui deviendra par la suite une grande navigatrice , si ce n'est la plus grande, a connu des moments difficiles après avoir quitté ses parents qui ne voyaient pas d'un bon oeil sa passion pour la mer.

De rencontres, en traversées, le chemin de Florence s'est malheureusement arrêté de cruelle manière, dans un accident d'hélicoptère sur le tournage de Dropped en Argentine.

 

Pour l'instant, j'ai rarement été déçue des livres de Calmann Lévy. Et avec ce témoignage, j'avoue avoir été conquise. Si je ne connaissais pas la plume de Yann Queffélec, j'ai été ravie de la découvrir sur ce thème.

Alors que je suis plutôt friande de romans d'un autre genre, c'est emplie de la vie de Florence Arthaud que j'ai refermé ce livre, et contente d'avoir pu en apprendre autant sur cette femme que je ne connaissais pour ainsi dire pas.

Avec des mots émouvants et des souvenirs intimes, l'auteur dresse un portrait plein de tendresse de cette personne avec qui il a su créer une amitié forte.

Par delà de nombreuses anecdotes, il a réussi à livrer ce rapport plein de sincérité qu'il entretenait avec cette femme ivre de liberté, d'indépendance, mais avec à certains moment de sa vie, ses propres démons comme l'alcool et les hommes.

Dans ce milieu misogyne, Florence a pu s'imposer comme une reine, n'hésitant pas à laisser derrière elle sa famille qui avait un certain niveau de vie. elle n'a pas eu peur d'affronter la pauvreté, la solitude et les critiques de ses proches, et notamment de sa mère. Alors que la faculté de médecine et plus précisément de chirurgie lui ouvrait grands les bras, elle a préféré vivre sa passion au risque de ne pas avoir le train de vie qu'elle a eu jusqu'à son adolescence.

Puis il y a eu l'accident dont elle a du se relever.

Au travers ce témoignage , l'auteur vous apporte sur un plateau d'argent la vie de cette grande dame qu'était Florence Arthaud.

A s'offrir ou à offrir....

 

Belle lecture ! 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article