Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Livrement-Ka

Chroniqueuse littéraire et placement de produits Auto-entrepreneur

LE SANG DES BELASKO de Chrystel DUCHAMP

LE SANG DES BELASKO de Chrystel DUCHAMP

​​

LE SANG DES BELASKO

 

Auteur : Chrystel DUCHAMP

Editions : Archipel

Date : 14.01.2021

Genre : thriller

Pages :

 

Quatrième de couverture 

Cinq frères et sœurs se réunissent dans la maison de leur enfance, la Casa Belasko, une imposante bâtisse isolée au cœur d’un domaine viticole au sud de de la France.

Leur père, vigneron taiseux, vient de mourir. Il n’a laissé qu’une lettre à ses enfants, dans laquelle sont dévoilés nombre de secrets.

Le plus terrible de tous, sans doute : leur mère ne se serait pas suicidée – comme l’avaient affirmé les médecins six mois plus tôt. Elle aurait été assassinée…

Au cours de cette nuit fatale, les esprits s’échauffent. Colères, rancunes et jalousies s’invitent à table. Mais le pire reste à venir. D’autant que la maison – coupée du monde – semble douée de sa propre volonté.

Quand, au petit matin, les portes de la Casa se rouvriront, un membre de la fratrie sera-t-il encore en vie pour expliquer la tragédie ?

 

 = A V I S = 

Et bien voilà il ne m'aura pas fallu attendre trop longtemps pour découvrir mon premier coup de coeur de l'année 2021. J'espère que tout cela est de bonne augure pour la suite.

Le personnage principal de ce roman est tout simplement JE "la casa Belasko".....Oui oui vous avez bien lu : la maison est le centre de cette histoire particulièrement bien écrite.

A l'origine, il y a les parents et leurs cinq enfants : Philippe, Mathieu, Garance, Solène et David. Chacun a son caractère mais ensemble vont vivre dans cette grande maison . L'activité du père est proche de la nature : il est vigneron...le vrai du vrai !!! pas l'industriel !! l'authentique, le seul, le vrai.

Au décès de leur mère, les cinq enfants sont présents dans la maison.

Et suite au décès de leur père, ils se réunissent une dernière fois dans la maison.

C'est le moment d'évoquer les souvenirs, mais aussi les rancoeurs et surtout de découvrir des secrets enfouis depuis des années.

Aujourd'hui, devant l'inspecteur, un des membres de la famille raconte cette nuit particulièrement sanglante !

 

WHAOU, je suis encore sous le coup et sous le choc de ma lecture. Ce livre, cette maison dont je suis tombée amoureuse mais également en admiration d'avoir abrité tout ça.

La plume de l'auteure est vive est les dialogues tous percutants. L'alternance de vision par chaque personnage permet d'appréhender l'histoire et son déroulement au mieux.

Cette sensation de claustrophobie et d'étouffement est très présente dans cette demeure et le climat actuel est tout à fait favorable pour ressentir plus fortement toute cette ambiance pesante et se sentir en totale adéquation avec l'histoire.

D'un tout autre domaine que le précédent roman, l'Art du meurtre, ce livre va chercher son âme dans les caractères et surtout l'histoire et les racines d'une famille en remontant sur plusieurs générations.

On parle de malédiction familiale, génétique, transgénérationnelle, et surtout on essaie d'imaginer être tout comme les murs de la maison, spectateur de ce drame qui se joue à huis clos entre des personnes liées par le sang.

Le dénouement est quant à lui exceptionnel.

Un grand merci à Chrystel et surtout vivement le prochain !!

 

Belle lecture ! 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article