Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniqueuse littéraire - Inspirations livresques - en auto-entreprise

LE SILENCE SELON MANON de Benjamin Fogel

LE SILENCE SELON MANON de Benjamin Fogel

​​

 

LE SILENCE SELON MANON

 

 

Auteur : Benjamin Fogel

Editions :  Rivages

Date : 7.04.2021

Genre : roman

Pages : 352

 

Quatrième de couverture 

Confronté à une vague de suicides dans des affaires de cyber harcèlement, le commissaire Sébastien Mille s’intéresse de près aux manœuvres des masculinistes qui se réunissent sur des forums où ils déversent leur haine des femmes. À Paris, les musiciens de Significant Youth sont agressés lors d’un concert par une poignée d’incels, ces célibataires involontaires qui détestent les valeurs humanistes et féministes défendues par le groupe.
Cet épisode n’est que le prélude à un attentat beaucoup plus violent qui va bouleverser la vie du leader Yvan, de son frère Simon et de leur entourage.

 

 = A V I S = 

Nous voici en 2025 dans un monde où des suicides à répétition sont à déplorer.

Des personnes qui ont semble t'iil été harcelées sur les réseaux sociaux. Le harcèlement débute par une phrase, ou une attitude, et les membres d'Incels se regroupent pour pousser la personne visée à bout.

Incels recensent des célibataires qui souhaitent plus que tout faire payer à des personnes dites "populaires" dans la vie, des femmes quasi inatteignables, le fait de n'avoir aucune chance avec elle.

Sauf que derrière ces pseudos créés pour l'occasion se cachent de nombreux hommes totalement aveuglés par cette haine qui ne cesse de grandir grâce aux autres.

Au milieu de tout cela, Yvan, leader d'un groupe de musique, son frère Simon, et leurs deux amis vont être entrainés malgré eux dans un déchainement de violence et surtout d'incompréhension.

 

A l'image du drame qui a eu lieu au Bataclan, et dont il est fait mention dans le livre, les raisons qui poussent les incels à agir de cette manière peuvent également être assimilées à une sorte de terrorisme reposant sur des valeurs non pas raciales, mais humanistes.

Difficile et inconcevable de donner raison à qui que ce soit, ni d'essayer d'entendre les raisonnements totalement incohérents de ce groupe particulièrement actif sur les réseaux sociaux .

L'anonymat derrière lequel se cache les membres leur permet d'assouvir cette haine avec une certaine lâcheté et surttut de mêler des différents du passé au but poursuivi par les Incels.

Une histoire dans laquelle j'ai réussi à entrer rapidement et un livre que je n'ai pas lâcher avant d'avoir tourné la dernière page. Une écriture addictive avec des événements réels et de fiction (le tout avec une barrière en 2020).

Difficile d'entrevoir une quelconque prémonition sur l'avenir tellement l'histoire est glauque et surtout effraie par son réalisme.

Les personnages sont criants de vérité, empreints d'amour, et de passion. 

Difficile d'anticiper le basculement de Simon, enfermé dans son monde régi par son acouphène subit, aux portes de l'enfer.

Je ne peux que vous conseiller d'embarquer aux côtés de Sébastien Mille, le policier qui va être en charge de ce drame dont l'effet boule de neige est affolant et surtout incontrôlable.

 

Belle lecture ! 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article