Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniqueuse littéraire - Inspirations livresques - en auto-entreprise

SANS RETOUR de Tom Clearlake

​​

 

SANS RETOUR

 

 

Auteur : Tom Clearlake

Editions :  Moonlight

Date : 25.01.2021

Genre : thriller

Pages : 626

 

Quatrième de couverture 

Lors d’un séjour à la montagne, John Gardner, dirigeant d’un groupe de sociétés, et sa famille, reçoivent amis et associés dans un lodge luxueux, au cœur des Rocheuses. Au deuxième jour, une tempête de neige se lève. Les routes sont bloquées. Les réseaux hors-service. Ils se retrouvent coupés du monde.

Quand le blizzard cesse, dix-huit jours ont passé. Les occupants du lodge sont secourus et placés en observation. Cinq d’entre eux sont portés disparus.
Les survivants sont extrêmement amaigris.
Et en état de choc.

Ils ne parleront pas. Ils garderont le secret.
Le plus atroce des secrets.

 

 = A V I S = 

Whaou un thriller magistral pour cet auteur dont je n'avais lu que le précédent tome. Déjà il était très bien maitrisé, mais avec ce roman, l'auteur signe je pense sa consécration dans ce monde très fermé du thriller.

John Gardner, ayant hérité d'un magnifique chalet tout confort à la montagne, convie plusieurs de ses amis ou collègues à le rejoindre pour passer une semaine au vert. John est lui accompagné de sa femme et de leurs trois enfants. Mais en guise de verdure, ces derniers vont se retrouver bloqués par une météo abominable.

A l'écart de tout, et surtout à plus de 30 kilomètres des premières habitations, notre bande d'amis va devoir affronter un blizzard comme jamais ils n'en avaient connu.

Entre le manque de nourriture qui se fait sentir, et les trois trappeurs qui viennent demander de l'aide pour trouver un abri, la semaine qui devait être idyllique va se transformer en un cauchemar.

Tous ne vont pas revenir, et les autres garderont des séquelles à vie. Pour quelles raisons ? quel secret les survivants vont ils devoir cacher aux secours et surtout à la population.

Même sauvés, plusieurs d'entre eux vont disparaître....A cause de ce secret si difficile à garder.

 

Encore whaou......captivant, dans une ambiance pesante, avec un style maîtrisé, vous ne ressortirez pas indemne de cette lecture.

Si je vous parle de l'équipe de rugby dont l'avion s'est écrasé dans la cordillères des Andes en 1972 ? Déjà je vous donne un indice capital...Mais au final jusqu'où sommes nous prêts à aller pour survivre.

Outre les différentes trahisons pendant la guerre, poussées par une envie de survivre, ou les situations dans lesquelles on se doit de faire des choses à contre courant, tout simplement pour rester en vie ? Je ne juge personne car tant qu'on n'est pas confronté à de telles menaces, on ne peut anticiper ses réactions.

Ici l'auteur oblige ses personnages à repousser leurs propres limites, physiques, morales mais également psychologiques, et à faire abstraction de sentiments et surtout de raison.

Alors que le séjour devait s'annoncer sous de meilleurs hospices, plusieurs facteurs sont entrés en ligne de compte pour bouleverser cette ligne de quiétude initialement prévue, entraînant le lecteur aux côtés des protagonistes pour une réflexion difficile mais nécessaire.

Quel est la limite entre un homme et une bête, ou un monstre sans scrupules ? la situation ? l'envie de vivre et de protéger sa famille ? Quand la nature émerge de la raison, il en résulte une histoire comme celle-là.

Magistrale, cette histoire construite méthodiquement avec toujours un peu plus de détails, et d'éléments inconcevables.

Je vous conseille cette lecture.

 

 

Belle lecture ! 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article